Jaguars @ Steelers – Divisional Round – Au jeu du chat et de la souris, les Jaguars sortent vainqueurs

(Crédits : Pittsburgh Steelers Official Website) Le QB des Jacksonville Jaguars Blake Bortles face aux Pittsburgh Steelers lors de l’AFC Divisional Round le 14 janvier 2018.

Jacksonville Jaguars @ Pittsburgh Steelers – Playoffs Divisional Round

Heinz Field, Pittsburgh – Dimanche 14 janvier (19h00 – heure française)

C’est pour ce genre de matchs que les playoffs de NFL sont si particuliers. Si personne n’est surpris de voir les Steelers à ce point-là des playoffs, peu avant la saison auraient vu les Jaguars les affronter aujourd’hui.

Grâce à une défense historique, les Jaguars ont en effet réussi à remporter leur division. Ils sont donc de retour en playoffs pour la première fois depuis 2007 où ils avaient vaincu nuls autres que les Steelers avant de perdre contre les Patriots.

Quant aux Steelers, leur attaque était au complet au début du match, Antonio Brown ayant bien pu s’entraîner.

Et c’est dans des conditions polaires que le match débute avec la 5ème température la plus froide de l’histoire du Heinz Field depuis son ouverture en 2001 selon Dom Rinelli.

1er Quart-Temps

Ce sont les Jaguars qui débutent ce match en attaque. Et grâce à quelques bonnes passes courtes de Blake Bortles, Jacksonville se retrouve rapidement dans la red zone des Steelers. Leonard Fournette se rapproche même de la endzone avec deux courses qui les placent aux 2 yards de Pittsburgh.

Une troisième tentative manquée par Bortles pousse Doug Marrone à prendre une décision importante tôt dans ce match. Le HC des Jaguars décide de laisser son attaque sur le terrain sur ce 4th down et est récompensé pour son agressivité par un touchdown de Fournette au sol.

Un superbe plongeon de la part du rookie running back :

Les Jaguars prennent donc l’avantage en premier, 7-0 en leur faveur.

Et les fans des Steelers qui espéraient une réponse immédiate seront déçus de voir un 3-and-out sur ce premier drive de Pittsburgh.

Il est clair donc que Jacksonville commence le match dans les meilleures conditions.

La première frayeur du match pour les Jaguars intervient cependant sur le drive suivant. En effet Blake Bortles sous pression se débarrasse du ballon d’une passe shovel, et il n’est pas évident immédiatement si c’est un fumble ou non. Heureusement pour le QB, c’est bien une passe incomplète qui est retenue.

C’est bien un 3-and-out que la défense des Steelers force en revanche sur ce deuxième drive des Jaguars.

Sans importance pour la défense des Jaguars qui sur le deuxième jeu du drive des Steelers consécutif intercepte Ben Roethlisberger par l’entremise du LB Myles Jack.

Et en une course, Leonard Fournette conclut ce turnover par un nouveau touchdown, sur une course de 17 yards. L’après-midi commence de manière idéale pour le rookie.

14-0 dans le premier quart-temps, c’est la Bérézina pour les Steelers tôt dans le match.

Ce n’est que sur le drive suivant que l’attaque de Pittsburgh se réveille enfin, bien aidée par un Le’Veon Bell en feu. Mais voilà sur une 4ème tentative sur la ligne des 20 yards de Jacksonville, Bell ne parvient pas à gagner l’unique yard nécessaire pour continuer l’attaque. Jacksonville reprend sa marche en avant.

2ème Quart-Temps

Le premier drive de ce deuxième quart-temps par les Jaguars n’est constitué que de petits jeux simples mais efficaces. Et en 11 jeux, Jacksonville se retrouve encore dans la endzone avec une course de TJ Yeldon de 4 yards.

Pittsburgh réussira enfin à répondre sur leur drive suivant avec une réception incroyable d’Antonio Brown de 23 yards. 64 yards en 6 jeux, et les Steelers nous font espérer qu’on puisse assister à un match avec un peu de suspense. Le score est alors de 21 à 7.

Cet espoir sera légèrement avivé par le punt des Jaguars sur leur drive consécutif. Seulement voilà, cette défense des Jaguars est trop dominante pour une attaque des Steelers dépassée.

Ainsi Ben Roethlisberger sera sacké sur sa ligne des 48 yards et concédera un fumble, retourné pour 50 yards par le LB All-Pro Telvin Smith. Jacksonville mène donc 28-7 à ce moment-là.

C’est alors le moment pour un 2-minute drill pour les Steelers. Grâce à un bon retour du rookie Cameron Sutton, Ben Roethlisberger est bien placé pour permettre à Pittsburgh de revenir dans le match. Ce sera fait grâce à une bonne réception de 36 yards par Martavis Bryant.

A la mi-temps, le score est de 28 à 14.

3ème Quart-Temps

Pittsburgh ne perdra pas de temps à la sortie des vestiaires. Puisqu’en 10 plays, 77 yards et près de 6 minutes, ils reviennent enfin à 7 points de leurs adversaires. Une réception hallucinante d’adresse par Le’Veon Bell pour 19 yards conclut ce drive mené habilement par Roethlisberger.

19 petits yards plus loin pour les Jaguars, ces derniers sont forcés de punter. Ils donnent ainsi l’occasion aux Steelers d’égaliser.

Mais ces derniers puntent également. Puis c’est à nouveau au tour des Jaguars de passer en attaque mais 13 yards plus tard, ils puntent à nouveau. Un punt bloqué qui ne parcourt que 15 yards.

4ème Quart-Temps

Pittsburgh débute donc le dernier acte dans la moitié adverse du terrain. Mais les Steelers échouent à convertir une 4ème tentative et 1 yard en choisissant de passer la balle au rookie Juju Smith-Schuster, couvert par AJ Bouye.

Une très mauvaise idée en somme qui permet aux Jaguars de se retrouver à nouveau aux portes de la endzone des Steelers en 2 plays. C’est une passe de Bortles pour 45 yards et Keelan Cole qui met Jacksonville en bonne position. Leonard Fournette en profite alors pour marquer son 3ème TD du match avec une course de 3 yards.

Qu’importe pour les Steelers, et qu’importe surtout pour Antonio Brown. Le receveur des Steelers est décidément inhumain. Car sur ce qui s’apparentait à une dernière chance pour les Steelers, une 4ème tentative et 5 yards à 9 minutes de la fin, Brown réussit à réceptionner une bombe de Roethlisberger avec seulement quelques doigts, et ce malgré la couverture presque parfaite d’AJ Bouye.

Ce dernier n’avait pas concédé de TD en couverture de toute la saison, en un match Antonio Brown en a marqué deux sur lui.

Seulement voilà, Blake Bortles fait ce qu’il faut pour garder son équipe toujours un cran au dessus. Une passe derrière la ligne de scrimmage pour TJ Yeldon sur 3ème et 5 permet au RB d’obtenir 40 yards jusqu’aux 30 yards de Pittsburgh. Bortles conclut alors par un nouveau TD sur une passe à destination du TE Tommy Bohanon pour 14 yards.

Mais Pittsburgh refuse tout simplement d’abdiquer. Roethlisberger sort le grand jeu et avec une feinte de passe convertit tout seul au sol sur 3ème down pour 15 yards. Enfin il permet aux Steelers de revenir à 7 points avec une passe latérale pour Le’Veon Bell pour 8 yards.

La tentative d’onside kick échoue en revanche pour Pittsburgh et Jacksonville se retrouve très rapidement en position de field goal tout en pouvant laisser le chrono défiler.

Josh Lambo réussit le field goal de 45 yards. Les Jaguars ont 10 points d’avance à 1mn45 de la fin, et les Steelers n’ont plus de timeout.

Les Steelers parviendront à marquer un TD sur le dernier drive, mais avec une seule seconde restante au tableau d’affichage les Jaguars gagnent ce match.

Score final : Jacksonville Jaguars 45 – 42 Pittsburgh Steelers

Jacksonville se déplacera donc la semaine prochaine en Nouvelle-Angleterre pour affronter les Patriots en finale de conférence AFC.

Robin Legrand

Rédacteur spécialisé dans l'AFC South.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *