NFC East – Bilan de la treizième semaine

(Image : NFC East ; Source : dynastyleaguefootball.com)

Philadelphie perd pour la première fois en 9 matchs tandis que Dallas renoue avec la victoire. Washington et New-York perdent de nouveau.
Voici donc le bilan de la NFC East.

 

Philadelphie Eagles (10-2)

Première défaite en 9 matchs pour les Eagles contre une bonne équipe des Seahawks.
Cette défaite retarde l’officialisation en playoffs de Philly mais elle fait tâche face à une équipe de Seattle amputée de nombreux membres en défense.

Offensivement, Carson Wentz a bien été muselé par la défense et n’a inscrit qu’un touchdown à la passe pour Nelson Agholor, lui, auteur d’un excellent match avec 141 yards.
Le jeu de course n’a pas été aussi efficient que d’habitude avec seulement 35 yards pour Jay Ajayi et 26 yards pour LeGarrette Blount.
La ligne offensive n’a pas bien protégée Carson Wentz, encore auteur d’un fumble alors qu’il allait au touchdown. C’est le 9 ème fumble de Wentz et ce chiffre est énorme pour un soit disant candidat au MVP.
Il a également été sacké deux fois et intercepté par Byron Maxwell..

Côté défensif, hormis Brandon Graham auteur d’un 1.5 sack sur Russel Wilson, la déception est de mise.

Les Eagles se déplacent à Los Angeles pour y affronter les Rams dans ce qui sera l’affiche de cette quatorzième semaine.

 

Dallas Cowboys (6-6)

Enfin Dallas renoue avec la victoire.
3 matchs sans la moindre victoire et sans le moindre TD à la passe.

Belle victoire 38 à 14 face à des Redskins absents défensivement et inefficace offensivement.
A Dallas, on a retrouvé un front-seven dominant et une unité spéciale efficace.
En effet, les Cowboys ont inscrit leur premier TD sur unité spéciale (par Ryan Switzer) depuis près de 4 ans.
Le front-seven, emmené par DLaw (DeMarcus Lawrence), auteur de 2 sacks et d’un forced fumble a mis une pression constante sur Kirk Cousins et ont ainsi pu aider leurs defensive back à obtenir 2 interceptions (une par Jeff Heath et la seconde par Anthony Brown, benché au début de match).

Offensivement les Cowboys ont bien été aidé par un Alfred Morris chaud bouillant au poste de running-back. L’ancien Skins a en effet couru 127 yards en 27 courses et a inscrit un touchdown à la course.

Le petit match de Dak Prescott (seulement 102 yards) n’a pas vraiment pénalisé des Cowboys toujours en lice pour une place en playoffs.

Ce match a été l’occasion de voir Dez Bryant battre un record de franchise.

Faux pas interdit lors du prochain match avec un déplacement à New-York pour y affronter une équipe des Giants new look.

 

Washington Redskins (5-7)

Kirk Cousins n’y arrive pas face aux Cowboys : 1 victoire et 6 défaites face à Dallas depuis le début de sa carrière.
Pourtant le quarterback n’a pas réalisé un mauvais match malgré ces 2 interceptions.
Offensivement, le jeu de course n’a pas été efficace avec seulement 56 yards gagnés. La faute à un bon front-seven adverse qui a mis une constante pression sur le QB.
Cette ligne a été friable est a laissé Cousins se faire sacker 4 fois, provoquer 2 fumbles et se faire intercepter 2 fois également.

Quant à elle, la défense des Redskins a été inexistante avec peu de mises sous pression et seulement 1 sack partagé sur le quarterback adverse, Dak Prescott.

Pour les hommes de la captitale, il s’agira de faire mieux dès le prochain match face à des Chargers de Los Angeles qui évolueront à domicile.

 

New-York Giants (2-10)

Semaine mouvementée chez les Giants de New-York.
La défaite 24 à 17 contre les Raiders d’Oakland et la mise sur le banc d’Eli Manning ont eu raison de Ben McAdoo et Jerry Reese.
Le head-coach des Giants paie donc ces mauvaises décisions et son entente délicate avec ses joueurs.
Le GM Jerry Reese a aussi pris la porte suite à sa prise de position sur le cas Manning.

Le propriétaire John Mara veut donc repartir avec un nouveau staff et ainsi préparer l’après Eli Manning.
Même si Manning retrouvera son poste de titulaire contre les Cowboys de Dallas ce Dimanche à domicile, rien n’indique que son avenir est du côté de New-York.

Pour en revenir au match contre les Raiders, le jeu de course est toujours à la peine avec seulement 66 yards gagnés pour 6 coureurs différents.
Le jeu de passe du remplaçant d’Eli, Geno Smith n’a pas été extraordinaire avec seulement un TD inscrit face à une des pires défenses de la ligue cette saison (23 ème défense contre la passe).
Côté défensif, c’est toujours aussi faible avec 24 points encaissés contre la 21 ème attaque de la ligue.
Le front-seven a été inexistant et avec un turnover, un fumble provoqué par Brandon Dixon, et un sack de Calvin Munson, la victoire était inenvisageable.

Le tanking semble donc continuer du côté des G-Men. Dur saison pour New-York donc.

 

Jeremy Joly

Rédacteur spécialisé dans la NFC East.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *