AFC East – Recap de la divison – Week 13

New England Patriots (10-2)

New England qui atteint une nouvelle fois les 10 victoires, quoi de nouveau sous le soleil? Le succès contre les Bills fut sans appel, malgré une performance assez moyenne, symbolisée par le coup de sang entre Brady et McDaniels pendant le match. Situation sous contrôle apparemment, les deux protagonistes mettant cela sur l’émotion du moment. Le fait du match cependant, est sans nul doute l’agression par Gronkowski qui s’est jeté tête la première sur le pauvre Tre’ White, à terre, et lui tournant le dos, causant une commotion. Gronk manquera donc le prochain match, une suspension jugée relativement laxiste par certains. A noter ces dernières semaines, la résurgence de la défense, à mettre sur le compte de l’excellent travail fourni par Matt Patricia. D’ailleurs, les deux coordinateurs sont en première ligne des candidats pour devenir Head Coaches la saison prochaine.

Buffalo Bills (6-6)

Les blessures ne cessent de s’accumuler pour les Bills, avec Shaq Lawson et Jordan Matthews places sur IR, Tre’Davious out suite à la commotion reçue pendant le match contre New England, et Tyrod Taylor incertain pour le match de dimanche, il est fort possible qu’on verra de nouveau Nate Peterman sur le terrain. Brandon Reilly et Cap Capi, deux jeunes prometteurs, ont été promus dans l’effectif, et devrait voir un peu de temps de jeu. Même s’ils ne sont pas mathématiquement éliminés des Play-offs, il apparait de plus en plus clair qu’ils ne seront plus dans la course au mois de Janvier, et il est fort possible que certains joueurs sous-utilises jusque la voient davantage d’action.

New York Jets (5-7)

New York qui porte un coup fatal aux Chiefs : qui aurait parie dessus début septembre ? (Pas moi.) Mais c’est symptomatique des efforts fournis par ce Coaching Staff et leurs joueurs, a qui personne ne laissait une chance de gagner un seul match, prêts à réclamer la tête de Todd Bowles. Et pourtant. Une victoire, même sans être parfaits, est une impressionnante démonstration de ce que pourrait être cette équipe l’an prochain. Bien entendu, à force de gagner, ils s’éloignent d’un choix de Draft avantageux, mais ils devraient pouvoir obtenir leur QB pour le futur quoi qu’il en soit. Kearse et Anderson ont prouves qu’ils étaient très bons, et ce avec consistance, et il faudra suivre si le Coordinateur Offensif se voit proposé des offres pour devenir Head Coach pendant l’intersaison.

Miami Dolphins (5-7)

Oui, Miami a battu Denver. Pardon, Miami a explosé Denver. Mais comme dirait le sage Ben Allbright :

https://twitter.com/AllbrightNFL/status/937425867415998464

Donc voilà. Ça, c’est fait. Pour en revenir aux Dolphins, la Ligne Offensive est toujours proche du pathétique, Kenyan Drake et Xavien Howard ont fait le match de leur vie, Cutler a probablement fait le meilleur match de sa saison, et Ndamukong Suh est toujours un monstre (et pas le type gentil). Mais tant de questions se poseront pour cette équipe, en particulier au niveau offensif, que ce succès ne compte au final pas vraiment. A suivre donc dans les semaines qui viennent, car même Gase ne semble pas à l’abri quand viendra début Janvier.

Alexandre Thomasson

Rédacteur spécialisé dans l'AFC East.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *