Vikings @ Falcons W13 Récap – Case Keenum, à Thor ou à raison

(Crédits : Minnesota Vikings Official Website)

Les Falcons d’Atlanta recevaient les Minnesota Vikings dans un duel de prétendants qui aura plutôt déçu. Ce sont ainsi les défenses qui auront primé pendant tout le match. Et l’on aura presque plus vu les punters et les kickers sur le terrain que les quarterbacks.

1er Quart-Temps

Le match commence plutôt lentement pour les deux équipes puisqu’un field goal de 38 yards de Matt Bryant pour les Falcons sera les seuls points marqués dans ce premier quart-temps. Ce field goal faisait suite tout de même à un drive de 58 yards marqué par des pénalités des deux côtés. Après 15 minutes Atlanta mène donc 3-0.

2ème Quart-Temps

Ce n’est que dans ce deuxième quart-temps que la rencontre va commencer à s’animer puisque sur le 3ème drive du match pour les Vikings, Case Keenum va réussir en 8 jeux et 51 yards à mener son équipe jusqu’au portes de la endzone et lancera également la passe de touchdown de 2 yards pour Jerrick McKinnon.

Un nouveau field goal des Falcons après un drive de 65 yards ramènera Atlanta au contact de Minnesota à 7-6.

Les Vikings n’avanceront pas sur le drive suivant à cause notamment du sack du rookie Takkarist McKinley qui fera reculer Minnesota de 11 yards pour un 3 and out qui aurait pu donner la possibilité à Atlanta de prendre la tête dans ce match.

Mais les Falcons n’en profitent et puntent après 17 yards gagnés.

Les Vikings parviennent à monter un drive de 60 yards en une minute mais ne réussissent pas à battre l’horloge et la mi-temps sonne sur les 31 yards d’Atlanta.

3ème Quart-Temps

Atlanta sort des vestiaires pour cette seconde mi-temps avec de bonnes intentions et atteint les 29 yards des Vikings. Ils doivent malgré tout encore se contenter d’un field goal, de 47 yards cette fois-ci. Ce field goal leur permet tout de même de prendre la tête pour la première fois dans ce match.

Le drive suivant pour chaque équipe se terminera en punt après seulement quelques yards de gagnés.

Case Keenum monte alors le drive le plus long du match jusque là qui nous amène jusqu’au quatrième quart-temps.

4ème Quart-Temps

Et sur le premier snap du dernier quart-temps, Keenum trouve son tight-end Kyle Rudolph pour un touchdown de 6 yards. Minnesota reprend la tête 14 à 9.

Les Falcons sont ensuite forcés de punter après un nouveau 3 and out. Puis c’est au tour des Vikings de punter après avoir perdu 2 yards en 5 jeux.

Le tournant du match intervient peut-être pour les Falcons un peu après lorsque Matt Bryant manque un field goal de 45 yards qui aurait rapproché Atlanta a deux points des Vikings. Ce manqué est le premier de la saison pour Bryant sur un field goal entre 40 et 45 yards. Il reste alors 5 minutes à tenir pour les Vikings.

Sur un 3ème et 4 dans le camp d’Atlanta, Adam Thielen démontre à nouveau pourquoi il est aujourd’hui l’un des meilleurs receveurs de la ligue en convertissant une passe courte de Keenum en 22 yards qui permettent aux Vikings de garder la balle et de se rapprocher dangereusement de la endzone des Falcons.

Mais ces derniers n’ont alors plus aucun temps mort et ne peuvent donc plus arrêter l’horloge. Les Vikings peuvent donc s’agenouiller au 2-minute warning pour gagner le match 14-9.

Score final :Minnesota Vikings 14 – 9 Atlanta Falcons

Ce ne fut souvent pas très beau mais ce fut efficace pour les Vikings. Leur défense a ainsi souvent plié, sans jamais rompre pour étouffer l’attaque des Falcons et une 8ème victoire consécutive avec un bilan désormais de 10-2. Case Keenum aura réussi à faire avancer son attaque aux meilleurs moments du match mais des doutes résident dans sa capacité à emmener son équipe plus loin.

Quant aux Falcons leur record est désormais de 7-5 et ils doivent attendre les résultats de leurs rivaux de NFC South. Leurs espoirs de play-offs résident désormais quasiment entièrement sur une place de wildcard.

Le prochain match de Minnesota sera justement contre une autre équipe de NFC South, les Carolina Panthers, dimanche prochain.

Atlanta recevra à nouveau dimanche prochain, pour un match qui s’annonce décisif contre les Saints de la Nouvelle-Orléans.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *