Redskins@Saints-Et à la fin, ce sont les Saints qui gagnent encore!

(Michelle Martinelli/ NBC Sports Washington)

C’était un des matchs les plus intéressants de ce dimanche soir, et il n’a pas déçu. Au terme d’un 4ème quart-temps digne d’un scnénario hollywoodien, les Saints l’emportent grâce au génie de Drew Brees, face à une équipe des redskins trop peu constante pour pouvoir l’emporter.

Tout avait pourtant bien commencé pour les Redskins, qui interceptent Drew Brees sur le premier drive du match. Interception convertie en 3 points. Les Saints marquent eux aussi trois points sur la possession suivante. Les coups s’échangent encore une fois, après un touchdown des Redskins, suite à une passe de 16 yard de Kirk Cousins pour Chris Thompson; les Saints marquent aux aussi sept points, dont six grâce à une course de 36 yards de l’incoutournable Mark Ingram.  Le premier quart-temps, très offensif laisse place à un second quart-temps où les défenses reprennent du poil de la bête. Mais la défense des Saints ne trouve toujours pas de solution pour stopper Kirk Cousins, qui emmène son équipe dans la red zone adverse, et c’est sur une course de Samaje Perine, que les Redskins reprennent 7 points d’avance. Juste avant la pause, les Saints recollent à 3 points sur un field goal de 29 yards de Will Fultz. Le score à la pause est donc de 17 à 13 pour l’équipe de la capitale. Le meilleur reste à venir.

En effet, malgrès quatre punts sur les 5 premiers drives de la 2nde mi-temps, ce sont les Redskins qui ouvrent les hostilités, il marquent un touchdown sur une passe de 40 yards pour Ryan Grant, les Saints marquent 3 points, puis les Redskins marquent à nouveau un touchdown sur une nouvelle passe de Kirk Cousins, pour Jeremy Sprinkle. Le score est de 31 à 16, avec moins de cinq minutes à jouer, et on se dit que les Redskins sont les premiers à faire tomber cette équipe depuis 7 matchs! Mais c’était sans compter le reveil de la défense des Saints, elle qui est si performante sur cette série de victoire, mais surtout le genie de Drew Brees. Il fait remonter le terrain à son équipe, et ramène son équipe à 8 points, grâce à un touchdown de Josh Hills, sur une passe de 3 yards. La défense force un “three&out” rapide. Il reste alors exactement 1 minute et 53 secondes aux Saints pour marquer 8 points et forcer une prolongation. Ce qu’ils font, avec un Alvin Kamara clutch, car après un touchdown sur une réception de 18 yards, c’est lui qui réussi la transformation à deux points, pour ramener son équipe à égalité. Il reste encore une opportunité aux Redskins de gagner, ils arrivent à avancer jusqu’à la ligne des 34 yards de Washington, mais sur l’action suivante, Kirk Cousins se fait sacker, perd la balle, et les redskins récupèrent la balle dans leur propre camp. On se dirige alors vers une prolongation.

La défense retrouve son habituelle domination, sacke encore Cousins, et force les Saints à punter. Il leur suffit maintenant d’un field goal pour gagner ce match. Et c’est Mark Ingram qui met son équipe en position de l’emporter, en enchaînant une course de 20 yards et une course de 31 yards. C’est Will Lutz qui finit le travail avec un field goal de 27 yards, et qui permet aux Saints de l’emporter.

Ce match a cependant eu des conséquences sur les joueurs, puisque le cornerback des Saints Marshon Lattimore a été contraint de quitter le terrain durant le premier quart-temps, et que c’est ensuite le running back des Redskins, qui voit sa saison se terminer après une blessure au fibula.

Une pensée sur “Redskins@Saints-Et à la fin, ce sont les Saints qui gagnent encore!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *