Jets @ Buccaneers – “I came in like, Punting the ball”

(Brian Blanco / Getty Images)

On se calme Miley, on-se-calme.

Les Buccaneers s’imposent donc face aux Jets 15 à 10, le score reflétant l’impotence des deux attaques sur le terrain.

Matt Forté ayant manqué le match, il revenait à Powell et au Rookie McGuire de supporter le jeu à la course, mais ils en furent incapables, avec 52 Yards seulement en 18 portées. La performance globale de la Ligne Offensive aura été très insuffisante dans ce domaine, tout comme ce fut le cas en Pass protection, avec 6 Sacks encaissés (face au pire Pass Rush de la Ligue, faut-il le rappeler), et 14 QB Hits. McCown aura donc été touche par un adversaire 20 fois sur 45 Dropbacks. Difficile ainsi pour lui de faire mieux qu’une performance moyenne, 23 sur 39 pour 262 Yards, 1 TD et 1 INT. Gerald McCoy et Robert Ayers se seront donc régalés, avec à eux deux 2 Sacks et 7 QB Hits, et il faut ajouter à cela un Fumble forcé par Alexander et une Interception de Grimes sur une passe mal avisée pour Robbie Anderson.

Cela étant dit, au vu de ce niveau de jeu, il est troublant que le score fut aussi serré. C’est très indicatif de la performance de l’attaque anémique de Tampa Bay, avec Fitzpatrick à 50% de complétion (17 sur 34 pour 187 Yards, 1 TD et 1 INT), et une attaque au sol muselée et limitée a moins de 3 Yards par course. Coup de chapeau à la défense de New York qui aura gardé l’équipe dans le match jusqu’à la toute fin, avec certes seulement ! Sack mas 6 QB Hits, mais surtout 6 Passes Défendues, avec un gros travail de Demario Davis et Darryl Roberts (2 déviations chacun, plus une interception pour le Cornerback).

Le premier quart-temps fut soporifique jusqu’à la seconde possession des Bucs, qui dura presque 8 minutes, Fitzpatrick trouvant DeSean Jackson pour 17, puis 22 Yards, mais Tampa  Bay fut incapable de concrétiser cette occasion, suite à deux Pénalités pour False Start, le Drive aboutissant à un Field Goal de Pat Murray de 29 Yards (3-0).

Apres changement de camps, la bataille offensive continua à faire long feu, atteignant son paroxysme lorsque, coup sur coup, McCown fut intercepté par Grimes, puis Fitzpatrick le fut par Roberts, dans un style rappelant assez le .GIF des deux Spidermans. Une fois encore, le déclic vint au milieu de la période, avec un drive de 7 minutes et demi, et deux gains de 20 Yards par Anderson, et deux passes pour Elijah McGuire pour 11 et 13 Yards, mais des sacks de Clarke et Beckwith stoppèrent la progression des Jets, qui durent se contenter de 3 points avec un Field Goal de Catanzaro (3-3) juste avant la mi-temps.

Au retour des vestiaires, Godwin parvint à se démarquer pour deux passes de 12 et 16 Yards, tout comme Jackson pour 19 Yards, Doug Martin finissant le travail avec une course de 14 Yards pour amener le coup de pied de Murray de 49 Yards (6-3). Apres une série de Punts ma foi forts intéressants (saisissez-vous l’ironie du moment?), Kwon Alexander cause le Fumble sur Bilal Powell qui fut récupéré par LaVonte David, ce qui donna aux Bucs une bonne position territoriale. Marcus Maye pensa avoir sauvé son équipe avec une Interception, mais il s’était rendu coupable d’un Contact Illégal, et trois jeux plus tard, Murray ajouta 3 points sur un Field Goal de 37 Yards (9-3) qui clôtura le troisième quart-temps.

Apres une nouvelle série qui égrena la moitié du quart-temps, Tampa Bay se joua de la défense des Jets en 15 jeux, aboutissant à une passe de Fitzpatrick pour Sims et un Touchdown de 6 Yards (15-3). Il restait suffisamment de temps aux Jets pour revenir dans le match, et McCown élabora une bonne alchimie avec le Tight End Seferian-Jenkins sur la possession suivante, le trouvant par trois fois pour 47 Yards, en montrant une grande résilience après deux Sacks par Ayers et McCoy. Cependant leur tentative de 4th down fut avortée sur la ligne des 25 des Bucs, et ils repartirent sans points. Dans les deux dernières minutes, ils inscrivirent tout de même un Touchdown pour l’honneur suite à une passe pour Robbie Anderson de 38 Yards, amenant au score final et à la victoire des Buccaneers sur leur terrain (15-10).

Les Bucs (3-6) se déplacent à Miami le weekend prochain, alors que les Jets (4-6) auront leur semaine de repos.  

Alexandre Thomasson

Rédacteur spécialisé dans l'AFC East.

Une pensée sur “Jets @ Buccaneers – “I came in like, Punting the ball”

  • 13 novembre 2017 à 16 h 12 min
    Permalink

    Non mais il ne faut pas confier le visionnage des Bucs à un spécialiste de l’AFC East !
    Passez de Brady à Fitzpatrick, le gars peut tomber dans le coma instantanément !
    Faîtes gaffe les gars !
    Plus sérieusement, c’est une victoire aussi moche soit elle !
    Vu les prestations es Bucs, c’est tout ce qu’il y a retenir à part le TD des Bucs et la bien meilleur performance de DJax (presque 80 et quelques yards) et celle de Chris Godwin.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *