TNF-Seattle Seahawks(22)@Arizona Cardinals(16):Une victoire ; Qui a vu une victoire ?

Richard Sherman sort sur blessure , source : Bettina Hansen / The Seattle Times

DJ Humphries , Tyvon Branch , Ifeany Momah , Duane Brown , Kam Chancellor , Jahren Reed , Cj Prosise , Sheldon Richardson , Franck Clark et surtout Richard Sherman out pour la saison.

La liste est longue et douloureuse pour les Fans des deux équipes car cette liste ce sont simplement tous les blessés lors de cette rencontre.
Un match qui a laissé des traces dans les deux franchises et particulièrement pour les Seahawks qui perdent leur cornerback jusqu’à la fin de la saison victime d’une rupture du tendon d’Achille.
Sur le terrain les Seahawks ont quand même géré la rencontre pour remporter une précieuse  victoire dans la NFC West . Mais encore une fois une victoire gachée par la blessure de leur corner.

Clairement cette rencontre à été tronquée par les blessures mais surtout les pénalités des deux cotés qui ont clairement ralenti le rythme de ces deux équipes.

Le match démarre timidement pour les Seahawks déjà en difficultés en attaque du fait d’une ligne offensive qui est encore et toujours très poreuse. 3 jeux et 7 yards de perdus avant de devoir punter, pas vraiment une entame idéale pour les joueurs de Pete Carroll.

Cela ne démarre pas mieux pour les Cardinals.
On l’avait dit les joueurs de Bruce Arians devaient s’appuyer sur le jeu au sol pour remporter cette victoire. Sur le premier drive ils l’ont fait pour … un Fumble d’Adrian Peterson provoqué par Kam Chancellor et récupéré par Sheldon Richardson qui place les Seahawks dans de très bonnes conditions pour démarrer leur second drive.
Mais Seattle n’en profite toujours pas et l’on commence à craindre un match ou les défenses sont beaucoup trop fortes pour les attaques. Quand sur le drive suivant les Cardinals sont obligés de punter les fantômes de la rencontre de la saison passée terminée sur un 6-6 commencent à nous hanter.

Mais heureusement Seattle parvient à débloquer la situation avec un TD de Jimmy Graham sur une passe de 6 yards de Russell Wilson qui conclu un drive de 51 yards. (0-7)

Les Cardinals répondent immédiatement en remontant tout le terrain pour un TD de Jermaine Gresham pour égaliser (7-7).

L’etat de grâce est passé et Seattle retombe dans ces travers . Sous pression Russell Wilson n’arrive pas à trouver ses receveurs et l’attaque de Seattle bafouille encore une fois .
Heureusement la défense est là. Dans une position de départ compliquée Drew Stanton transmet la balle à Adrian Peterson dans la end-zone … mais Kam Chancellor était là et cela fait Safety pour Seattle (7-9) .
A noter que c’est le deuxième Safety en deux matchs pour la défense de Seattle.

Le deuxième quart-temps est marqué par l’avantage des défenses sur les attaques avec une succession de punts.
Mais Seattle parvient à trouver un peu de rythme et Blair Walsh attendu au tournant après sa prestation catastrophique de la semaine dernière inscrit un Field Goal de 33 yards. (7-12)

Arizona est sauvé par les nombreuses fautes de la défense de Seattle qui leur permet d’avancer au jeu des pénalités.
Mais Drew Stanton est trop faible pour la défense de Seattle et nous offre des lancers pas très surs qui obligent les Cardinals à punter.

Juste avant la mi-temps Blair Walsh inscrit son second field-goal de la soirée avec un coup de pied de 43 yards (7-15) à la mi-temps.

Au retour des vestiaires Phil Dawson ramène les Cardinals à 5 points avec un field-goal de 43 yards (10-15).

La suite est encore est toujours la même, les Seahawks ont du mal à protéger Russell Wilson sous pression à chaque Snap et pour qui la soirée devient de plus en plus longue.

Coté Cardinals les receveurs ont laissé leurs mains au vestiaire et l’on assiste à un festival de Drops qui plombent totalement l’attaque d’Arizona.

Après un punt de chaque coté : Alerte Genie pour Russell Wilson qui sort une action dont lui seul est capable avec une course vers l’arrière poursuivi par deux joueurs des Cardinals où il tourne , retourne et reretourne pour trouver Doug Baldwin laissé seul et qui remonte la balle sur 54 yards pour placer les Seahawks à 2 yards de la end-zone d’Arizona.

L’action est conclue par Jimmy Graham pour sons second TD du match (10-22)

Bruce Arians le dira en conférence de presse : « Cette action a changé la rencontre. »

Les Cardinals tentent le tout pour le tout mais Drew Stanton est sacké par Dion Jordan le revenant et peut être la belle histoire de ce match après trois ans sans jouer et un premier sack pour son premier match avec les Seahawks. Le QB n’est ensuite pas aidé par ses receveurs qui enchainent les Drops.

On approche de la fin et Seattle se contente de gérer en tentant d’utiliser le jeu au sol très mauvais depuis le début de la rencontre et cela fait un 3&out pour Seattle incapable de convertir une première tentative.

Les Cardinals repartent en attaque et Drew Stanton ememe les Cardinals à 1 yard de la end-zone bien aidé par la défense de Seattle plombée par les fautes et surtout maintenant orpheline de toute la légion of boom avec la sortie de Kam Chancellor sur blessure.

André Ellington inscrit un dernier touchdown sur une course d’1 yard pour ramener les Cardinals à (16-22). Mais ce drive à été beaucoup trop long et l’espoir n’est plus permis pour Arizona.

Tyler Lockett récupère l’onside Kick et Seattle s’impose.

Les Stats :

Russell Wilson : 22/32 : 238 yards , 2 TDs
Jimmy Graham : 6 receptions , 27 yards , 2 TDs
Doug Baldwin : 5 réceptions , 95 yards

Drew Stanton ; 24/47 , 273 yards , 1 TD
Adrian Peterson , 21 portés , 29 yards
Larry Fitzgerald : 10 receptions , 113 yards

Anthony Colombel

Rédacteur spécialisé dans la NFC West.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *