AFC North – Bilan de la week 9

Pourtant en bye-week, les Steelers sont les grands vainqueurs de cette 9e semaine. Dans la division, tout le monde a perdu et les espoirs de play-offs s’envolent.

Pittsburgh Steelers (6-2)

Sans jouer, Pittsburgh a creusé l’écart sur ses concurrents de division et se place plus que jamais comme le grand favori de la division et l’une des deux/trois équipes à battre dans l’AFC. Le front seven est un des meilleurs de la ligue, l’attaque possède des joueurs capables de créer des gros jeux et la secondary a, jusqu’à maintenant, fait le boulot. Ce mois-ci, le calendrier est favorable (Colts, Titans, Packers), on devrait donc voir les hommes de Mike Tomlin se battre pour la place de numéro 1 dans l’AFC.

Week 10 : @ Indianapolis Colts.

Baltimore Ravens (4-5)

Il y a une semaine, le jeu de course avait permis d’écraser les Miami Dolphins. Ce week-end, les running-back n’ont pas été à la hauteur et cela s’est ressenti avec une défaite sur le terrain des Titans. Alors qu’ils pouvaient passer dans le positif et mettre un semblant de pression sur Pittsburgh, voilà les Ravens repartis à la case départ. L’attaque n’est tout simplement pas assez régulière et la défense ne peut pas gagner tous les matchs.

Que faire pour inverser la tendance et peut-être aller arracher une wild card ? Difficile à dire tant on a du mal à voir ce qui pourrait sauver l’attaque si ce n’est un retour d'”Elite” Joe Flacco. Le coaching staff aura en tout cas une semaine pour trouver des solutions car les Ravens sont en bye-week. Avant d’enchaîner Packers, Texans et Lions. Un sans-faute serait plus que bienvenu…

Week 10 : Bye-week.

Cincinnati Bengals (3-5)

La grosse déception de la semaine. Battus à plat de couture par des Jaguars privés de Leonard Fournette, les Bengals ont presque dit adieu à leurs rêves de play-offs. L’attaque n’a tout simplement pas survécu à l’une des meilleures défenses de la ligue et ça a eu le don d’énerver AJ Green, auteur d’un pétage de plombs en bonne et due forme sur Jalen Ramsey. Le receveur star s’en tire bien puisqu’il échappe à la suspension, mais c’est la preuve que quelque chose ne tourne pas rond du côté de Cincinnati.

Là encore, les trois matchs qui arrivent sont plutôt favorables (Titans, Broncos, Browns) et le droit à l’erreur est minime, si ce n’est inexistant.

Week 10 : @ Tennessee Titans

Cleveland Browns (0-8)

Les Browns ne sont plus la pire équipe de la ligue (au niveau du bilan en tout cas) ! Au repos cette semaine, Cleveland a laissé cet honneur aux 49ers et à leur 9e défaite en autant de matchs. Pas grand-chose à ajouter de plus sur cette franchise dont la saison est d’ores et déjà terminée et qui espèrera juste ne pas finir fanny tout en profitant du meilleur choix de draft possible. Il n’y a plus qu’à ne pas se tromper au moment de choisir le futur QB de franchise (car c’est forcément dans ce sens que les Browns vont aller). Et, l’histoire l’a prouvé, la réussite est tout sauf garantie…

Petit rayons de soleil à noter, le retour de suspension du receveur Josh Gordon. S’il poursuit sur le rythme qui était le sien ces dernières années, les Browns pourraient peut-être remporter un match cette saison.

Week 10 : @ Detroit Lions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *