AFC South – Récap de la division – Week 9

Classement :

  1. Tennessee Titans [5-3]
  2. Jacksonville Jaguars [5-3]
  3. Houston Texans [3-5]
  4. Indianapolis Colts [3-6]

La semaine dernière semble avoir été à l’origine d’un véritable schisme dans l’AFC South avec la blessure de Deshaun Watson. Les Titans et les Jaguars sont désormais d’un côté, les Texans et les Colts de l’autre, une séparation entre franchises prétendantes aux playoffs et franchises qui ont vu leurs espoirs de playoffs voler en éclats avec la blessure de leur quarterback star.

Les Titans et les Jaguars continuent donc de faire la course en tête et leurs victoires du weekend n’ont fait que renforcer l’écart grandissant sur les Texans et les Colts.

Tennessee Titans – [5-3] – 1ers dans la division

Dernier match : Victoire 23-20 contre les Baltimore Ravens

Dans ce qui fut un match globalement serré et assez inintéressant, les Titans ont réussi à se sortir du piège d’une franchise elle aussi à la poursuite d’une victoire en division.

La production offensive cette semaine n’était tout de même pas brillante, et les deux interceptions du safety Kevin Byard ont grandement aidé l’attaque de Tennessee dans la position du terrain.

Ce dernier est désormais leader de la NFL au nombre d’interceptions avec 6 interceptions en tout et 5 dans les deux derniers matchs.

Des inquiétudes demeurent donc offensivement pour cette équipe des Titans qui sortait d’un BYE après un match compliqué contre les Browns où une prolongation avait été nécessaire. Les Titans ne sont ainsi que 17èmes en nombre de yards par jeu avec seulement 5,3 yards de moyenne. De même l’efficacité arrivé en Red Zone est plus basse de 26 points de pourcentage par rapport à 2016, de 76 à 50% d’efficacité, ce qui était donc une spécialité de Mariota ne permet aujourd’hui aux Titans de n’être classés que 21èmes de la ligue dans cette catégorie.

Cela étant dit, Tennessee reste sur une série de trois victoires consécutives et reste aux avant-postes dans cette AFC South dont l’issue continue d’être incertaine.

Prochain match : contre les Cincinnati Bengals (D) dimanche 12/11 à 19h00 (heure de Paris)

 

Jacksonville Jaguars – [5-3] – 2èmes dans la division

Dernier match : Victoire 23-7 contre les Cincinnati Bengals (D)

S’il y’a bien une thématique constante pour ces Jaguars de 2017, c’est la domination sans partage de leur défense sur leurs adversaires. Encore une fois portés par leurs stars Calais Campbell et Jalen Ramsey (expulsé malgré lui cependant pour une escarmouche avec AJ Green), les Jaguars ont limité les Bengals à seulement 7 points tandis que de l’autre côté Blake Bortles faisait juste assez pour permettre à son équipe de gagner en l’absence de Leonard Fournette pour des questions disciplinaires.

A la moitié de la saison les Jaguars comptent un nombre ahurissant de 35 sacks. Ils sont ainsi premiers de la ligue au nombre de sacks par jeu de passe adverse avec 12,15%, soit 2,85 points de pourcentage de plus que les Panthers qui sont deuxièmes. Cet écart est aussi grand qu’entre le 2ème et le 15ème de la ligue dans cette catégorie statistique. Une pure domination de la part de Jacksonville.

Et cette domination défensive est certainement appréciée par les fans de Jacksonville habitués à une forme perpétuelle de médiocrité depuis dix ans, soit la dernière fois que les Jaguars sont allés en playoffs. L’énergie retrouvée à l’EverBank Field a même amené le vétéran Malik Jackson pourtant habitué aux atmosphères bouillantes lors de son passage aux Broncos de Denver.

Dimanche sera une nouvelle occasion pour les fans des Jaguars de démontrer cette ferveur retrouvée en accueillant des Chargers de Los Angeles qui sortent de leur BYE clopin-clopant avec un bilan de 3 victoires pour 5 défaites.

Prochain match : contre les Los Angeles Chargers (D) dimanche 12/11 à 19h00 (heure de Paris)

 

Houston Texans – [3-5] – 3èmes dans la division

Dernier match : Défaite 20-14 contre les Indianapolis Colts (D)

Quelle désillusion pour les Texans que fut cette blessure de leur rookie Deshaun Watson. A cause de cette blessure et le retour de Tom Savage en tant que titulaire, l’attaque des Texans est passée d’une Ferrari rutilante à une 2CV cahotante. La seule différence étant que la 2CV permet tout de même d’avancer constamment.

Rien de mieux pour illustrer cela que ce chiffre de 138, soit le nombre de passes nécessaires à Tom Savage pour marquer le premier touchdown de sa carrière, proche du record de la NFL. Ce premier touchdown est donc intervenu contre les rivaux de division que sont les Colts, vers la fin du match.

Le quarterback avait l’occasion sur un dernier drive d’opérer un comeback miraculeux et inespéré, mais pour la seconde fois de la rencontre, l’OLB Jabaal Sheard des Colts est arrivé jusqu’à Savage pour un strip sack qui a fini la rencontre alors qu’il ne restait que deux secondes à jouer avant le snap.

Le head coach des Texans a du répondre une nouvelle fois sur la situation du poste de quarterback de son équipe, l’incompréhension étant totale sur le fait que Colin Kaepernick n’ait même pas reçu un coup de téléphone de la part de Houston. Bill O’Brien a ainsi dévié sa réponse en évoquant une discussion interne sur Kaepernick. Cependant il semble que tant que Bob McNair sera le propriétaire de la franchise, aucune de ces discussions n’aboutira à un résultat concret.

Les Houston Texans préfèrent ainsi laisser s’envoler le moindre espoir de parvenir aux playoffs dans une division ouverte plutôt que d’avouer que Kaepernick pourrait effectivement les aider. Une situation bien pathétique donc.

Prochain match :  Contre les Los Angeles Rams (E) dimanche 12/11 à 19h00 (heure de Paris)

 

Indianapolis Colts – [3-6] – 4èmes dans la division

Dernier match : Victoire 20-14 contre les Houston Texans (E)

Les Colts sont dans une situation bien fâcheuse. Avant de revenir sur leur match face aux Texans, il semble important d’évoquer des rumeurs quant à un conflit interne entre Andrew Luck et Jim Irsay, le propriétaire de la franchise. Le respecté Bob Kravitz a ainsi écrit un article cette semaine évoquant une conversation entre Tony Dungy et Jim Irsay où ce dernier aurait dit à l’ancien coach des Colts que la blessure de Luck était désormais mentale et que le quarterback se devait de surmonter cet obstacle psychique pour revenir sur le terrain. Depuis Tony Dungy a publié un communiqué réfutant qu’une telle discussion ait eu lieu, et Bob Kravitz a lui publié un rectificatif.

Cependant, les articles à charge contre les Colts continuent de pleuvoir nationalement, évoquant une possibilité qu’Andrew Luck ne revoit jamais un terrain de sa carrière. Les reporters locaux comme Stephen Holder et Zak Keefer ont eux une vision opposée et disent que rien n’indique une situation aussi dramatique selon eux pour le moment.

Pour ce qui est des performances produites par les Colts sur le terrain, une certaine amélioration était attendue, et celle-ci est venue tout d’abord de T.Y Hilton, habitué à martyriser la défense des Texans à chaque occasion qui se présente.

Hilton a donc présenté une performance magistrale avec deux touchdowns dont un où le receveur s’est relevé pour finir l’action alors que tout le monde pensait que celle-ci était terminée.

Puisque les Colts sont quasiment assurés de ne pas gagner cette division, leur seule motivation est désormais de faire bonne figure individuellement dans ce qui s’annonce comme un nouveau ménage de printemps en janvier prochain.

Prochain match :  contre les Pittsburgh Steelers (D) dimanche 12/11 à 19h00 (heure de Paris)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *