NFC West-Récap de la division-Week 9

Los Angeles Rams (6 victoires – 2 défaites)

Les Rams en démonstration cette semaine !

Tout va bien du coté de Los Angeles qui ont littéralement marché sur leur adversaire de la semaine à savoir les New York Giants au Met Life Stadium.
Le score ne laisse aucun doute sur la prestation des Angelinos face au New-Yorkais (51-17). Il n’y a pas eu match dans cette rencontre tant Los Angeles était supérieur dans tous les domaines .
Attaque, Défense , Equipes Spéciales : une préstation au plus que parfait pour les Rams.

Commencons par l’attaque avec un Jared Goff à 14/32 , 311 yards et 4 TDs dans cette rencontre.
Une prestation XXL pour le jeune quarterback dans ce match qui ressemblait étrangement à une passation de pouvoirs entre la jeune génération montante et une génération vieillissante symbolisée par Eli Manning.

Todd Gurley est à deux touchdowns dans ce match et confirme son très bon début de saison et qu’il est bien de retour à son meilleur niveau.

L’intégration de Sammy Watkins est de plus en plus visible et Los Angeles à enfin trouvé un véritable receveur numéro 1 avec lui devant un Tavon Austin qui joue sur ses qualités mais qui n’est assurément pas un receveur numéro 1.

La défense a été solide dans ce match mais pose encore quelques questions .
Wade Phillips semble tâtonner par moment avec son système symbolisé par Aaron Donald qui est bon mais pas encore au niveau de la saison précédente et qui a du mal à intégrer le nouveau système du coordinateur défensif.

Attention donc dans les matchs aux couteaux où les quelques errements défensifs pourraient s’avérer fatales.

Mine de rien les Rams avancent et sont à 6 victoires pour 2 défaites et leaders de la NFC West.
Certes ils bénéficient d’un calendrier favorable du fait de leur saison catastrophique la saison passée mais surprennent cette saison et s’imposent comme de véritables prétendants déjà aux playoffs mais pourquoi pas à une vraie surprise cette saison.

Donc un excellent début de saison pour les Rams qui doivent confirmer face aux Texans la semaine prochaine ce qui est tout à fait dans leurs cordes après la blessure de Watson coté Texans.

Seattle Seahawks (5 victoires – 3 défaites)

Une défaite surprise pour les Seahawks à domicile qui fait tache même si les Redskins sont une excellente équipe.

Une seule question me vient à l’esprit : Et si la défense et l’attaque jouaient le même jour ?

La semaine dernière la défense de Seattle a complètement craqué alors que l’attaque s’amusait pour une victoire serrée face aux Texans .

Cette semaine la défense s’est ressaisie avec des statistiques monstrueuses et un Bobby Wagner en feu qui prouve qu’il est un des meilleurs linebacker de la ligue si ce n’est le meilleur.
Mais l’attaque retombe dans ses travers avec une ligne offensive poreuse , un jeu au sol famélique. Ajoutez à cela un Russell Wilson qui fait un mauvais match et on obtient une défaite à domicile .

D’autant plus que le Kicker de Seattle, Blair Walsh est lui aussi retombé dans ses travers avec trois fields goal ratés qui ont mis en grosse difficulté les Seahawks .

Cette semaine sera courte pour les Seahawks qui devront se relever dès jeudi face aux Cardinals pour ne pas voir leurs adversaires revenir à leur hauteur et surtout les Rams prendre le large dans cette NFC West plus compétitive que l’on ne le pensait au début de saison.

Arizona Cardinals (4 victoires – 4 défaites)

Une victoire facile et maitrisée face à de faibles Niners dimanche pour les Cardinals.

Pas grand chose à dire sur ce match tant il était moyen pour être gentil avec les deux équipes.

Drew Stanton au poste de Quarterback à fait ce qu’il fallait pour amener les Cardinals à la victoire et montre qu’il est un Back-Up plutôt bon comparé à certains remplaçants à ce poste et même à certains titulaires.

Adrian Peterson à été productif et devient pas la même occasion le 4ème joueur le plus rapide à atteindre les 12 000 yards .
Mais on se pose quelques questions sur la gestion de fin de match de Bruce Arians et notamment du temps de jeu du futur Hall Of famer.
Adrian Peterson à eu 37 portés dans un match qui était complètement matirisé à 4 jours d’affonter le front seven de Seattle peut être pas le choix le plus judicieux et la meilleur gestion de la part de Bruce Arians.

La défense a montré sur ce match qu’elle était composée de véritables playmakers avec une perte de balle forcée des deux stars Patrick Peterson et Tyrann Mathieu sur le premier drive de San Fransisco qui a clairement mis les Cardinals dans le bon sens.

Une victoire à confirmer ce jeudi lors du TNF face à une toute autre équipe puisque ce sont les Seahawks qui se présentent à Glendale dans un match déjà capital pour les deux équipes.

San-Francisco 49ers (0 victoires – 9 défaites)

5 sacks encaissés , 16 pressions autorisées sur CJ Beathard qui souffre derrière une ligne offensive plus que médiocre. Impossible dans ces cas pour le QB de produire et trouver ses receveurs.
Rajoutez à cela un QB qui n’est pas excellent pour être encore une fois gentil et vous obtenez une 9ème défaite de suite pour les Niners.

De plus les 49ers sont plombés par les blessures. Les titulaires tombent un à un. Le dernier en Date Jaquiski Tartt le safety out pour la saison , qui rejoint Pierre Garçon lui aussi out pour la saison  depuis le début de semaine.

Clairement la fin de saison sera une longue descente pour San Francisco qui sera à la lutte pour le premier choix de Draft avec les Browns. Ce sera bien le seul domaine où Les Browns et es 49ers lutteront pour quelque chose cette saison.

Face aux Giants la semaine prochaine ils auront quand même un espoir de remporter une première victoire cette saison pour éviter d’être dans l’histoire avec une saison à 0-16.

Anthony Colombel

Rédacteur spécialisé dans la NFC West.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *