AFC West – Bilan du week 6

Mauvais dimanche pour les équipes de l’AFC West, seul les Chargers sont vainqueurs, Oakland s’enfonce, Kansas est tombé sur un os et Denver à déjoué dans son jardin.

 

KANSAS CITY (5-1) :

Première défaite de la saison pour les Chiefs face aux Steelers, malgré un écart léger au tableau d’affichage ( 19-13 ), Kansas n’â jamais été en mesure de gagner ce match. En attaque, les Chiefs n’ont pas eu leur rendement habituel. Kareem Hunt trés bien contenu (seulement 21 yards en 9 courses), n’à pu permettre à Alex Smith d’imposer son rythme. Avec une fiche de 19/34 246 yards et 1 TD, Smith sort l’un de ses pires matchs de la saison en terme de maitrise et notamment une 1ère mi temps trés compliqué pour lui. Contrôlés par la défénse de Pittsburgh dans tout les compartiments, les playmakers n’ont pas eu leur rendement habituel. 5 réceptions et 34 yards pour Tyreek Hill, 4 réceptions et 37 yards pour Travis Kelce. En défense, les Chiefs ont été dominés sur la ligne. Un seul petit sack pour Dee Ford, et une défense apathique face a LeVeon Bell (32 courses 179 yards 1 TD) et Antonio Brown (8 réceptions pour 155 yards et 1 TD). Ce week end,  les Steelers ont montrés comment faire tomber Kansas. Réaction attendu ce dimanche a Oakland pour les Chiefs.

 

DENVER BRONCOS (3-2): 

Défaite pour les Broncos ce week end. Surpris à domicile face aux Giants 23-10, Denver laisse passer une victoire capitale dans sa lutte à la 1ere place. Manque de concentration de la part des joueurs ou mauvaise préparation durant la semaine, telle est la question. Face à une valeureuse équipe des Giants privée de ses receveurs principaux, Denver n’a jamais su trouver de rythme en attaque. Trevor Siemian trop imprécis, le trio Anderson – Charles – Booker inexistant et la ligne totalement dépasser par la défense de N-Y. Denver n’a pas marqué plus de 16 points depuis la week 2. De son côté, la défense à manquée son premier quart temps ce qu’ils leur a couter un touchdown. Ils ont ensuite offert plusieurs occasion a l’attaque de revenir dans le match mais le mal était trop profond. Quid de Trevor Siemian ? Intercepté deux fois dont une retournée en touchdown juste avant la mi-temps, le quarterback à une nouvelle fois montrer ses limites face a une bonne défense. Trop imprécis et trop tardif dans ses choix, la défense adverse a pu facilement lire son jeu comme l’à révelé Landon Collins après le match. Avant un déplacement important à L.A pour y affronter les Chargers, Vance Joseph doit trouver des solutions pour faire avancer son attaque.

 

Los Angeles Chargers (2-4):

Après quatres défaites en autant de rencontres, peu de monde donnait encore une chance à cette équipe d’etre en playoffs, moi le premier. Aujourd’hui a 2-4 et profitant des résultats négatifs de leur rivaux, L-A est à nouveau dans le coup. Lors de la victoire 17-16 à Oakland, l’attaque n’a pas été transcendante mais à su aller chercher ce match, tandis que la défense à mis son emprise sur la rencontre très rapidement. Le duo Bosa – Ingram à encore été très productif, notamment Bosa avec un sack très musclé sur Derek Carr lors du 2eme quart. Sur la secondary, le tandem Hayward – Verett forcent les QB adverses à prendre plus de temps avant de lançer, ce qui permet au front seven d’être très productif. En attaque, le retour de Melvin Gordon à 100% fait du bien a cette équipe. Auteur de 2 nouveaux touchdowns lors de cette rencontre, le running back permet à Rivers d’être plus serein. Il n’est plus obliger de lançer 50 ballons par match et la progression de l’équipe s’en ressent. Avec la bonne saison de Keenan Allen, et la complicité naissante entre Rivers et son tigh end Hunter Henry, les Chargers ont de quoi y croire. À noté la premiere reception en carriere pour le jeune receveur Mike Williams, 1er choix de L-A lors de la dernière draft.

 

OAKLAND RAIDERS (2-4):

Les semaines se suivent et se ressemble pour Oakland. Une nouvelle défaite à domicile lors d’une rencontre que les Raiders doivent gagner pour espérer se qualifier en playoffs. Le retour de Derek Carr n’y a rien changer. En attque, certains choix sont dur à comprendre. Par exemple, les 13 petites portées de Marshawn Lynch alors que le running back semblait étre bien dans son match, il finit a 63 yards. Le rendement d’Amari Cooper est finalement primordiale pour cette équipe. Sans un Cooper performant, Crabtree a plus de mal à s’exprimer, et Derek Carr doit prendre plus de temps pour trouver les solutions. En défense, il y a du mieux mais cela ne suffit pas à gagner. L’arrivée de Navorro Bowman va peut étre aider cette défense, qui manque clairement de leader et de discipline. Oakland est dans une très mauvaise spirale et le match face à Kansas City risque de se préparer dans un climat très tendu et une réaction est attendue par les fans de l’équipe.

Florian Amsel

Rédacteur spécialisé dans l'AFC West.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *