NFC West-Bilan de la semaine 6

Les Seahawks au repos. Les Rams qui continuent de surprendre après une belle victoire face à Jacksonville. Les Cardinals qui se refont une santé face à de faibles Buccaneers et les Niners qui s’inclinent de nouveau sur le fil.

Une nouvelle semaine en NFC West.

Seattle Seahawks (3 victoires-2 défaites)

Les Seahawks étaient au repos cette semaine. Avant d’affronter les Giants à New-York et leur front seven plus que productif ils auraient pu travailler leurs automatismes sur la ligne offensive. Sauf que Seattle doit encore faire avec une nouvelle blessure sur cette ligne puisque Luke Joeckel touché au genou sera absent pour 4 semaines au minimum.

Et l’imbroglio autour de la ligne continue. Pete Carroll avait annoncé dans un premier temps que le Rookie Ethan Pocic et Mark Glowinski seraient en concurrence pour le poste. mais contredit dans la foulée par son coach de ligne Tom Cable  nommant les deux joueurs comme titulaires.

Pas rassurant pour l’attaque des Seahawks et surtout pour Russel Wilson qui doit encore s’attendre à courir pour éviter la pression adverse.
Enfin les semaines de repos sont aussi l’occasion pour les joueurs de couper avec le football. Et dans cette optique on tenait à citer l’initiative de Doug Baldwin. Déjà extrêmement impliqué au sein de la ligue en faveur de l’égalité sociale et raciale le receveur n’a pas hésité à profiter de sa notoriété pour s’associer avec Roger Goodel afin d’interpeller le Sénat sur les problèmes visibles au sein de la société américaine et l’implication des joueurs de la ligue en faveur de la communauté. Mais aussi pour réclamer un allègement des peines pour les délits non-violents.
Dans le contexte actuel et les polémiques autour de l’hymne national il est bon de souligner les efforts communs des joueurs et de la ligue sur certains sujets.

 

Los-Angeles Rams (4 victoires – 2 défaites )

Les Rams sont sortis victorieux d’un duel de prétendants aux playoffs contre les Jaguars et continuent de surprendre.

Après une prestation en demi-teinte face aux Seahawks l’attaque des Rams s’est bien reprise même si elle a bien été aidée par l’équipe spéciale lors de ce match.
Face à un des meilleurs coureurs de la ligue en la personne de Léonard Fournette la Défense contre le jeu de course n’a pas complètement rassurée encaissant 169 yards au sol. Avant d’affronter les Cardinals à Londres et Adrian Peterson qui semble de retour en forme dans un duel 100% NFC West Wade Philips doit trouver des solutions pour enfin réussir à stopper les courses adverses.
Jared Goff n’a pas été exempt de tout reproche avec seulement 107 yards dans ce match même si à sa décharge le pass-rush des Jaguars est toujours aussi impressionnant et notamment Calais Campbell auteur de 2 sacks qui a donné le tournis à la ligne offensive des Rams.
Todd Gurley a encore couru plus de 100 yards et montre qu’il est bien de retour en forme et au niveau qui était le sien lors de sa saison rookie.
Les Rams se déplacent donc en Arizona lors de la prochaine rencontre et une victoire face à un rival de division permettrait aux Rams de vraiment s’imposer comme un candidat sérieux en NFC.
Car même si Los Angeles est à 4 victoires et 2 défaites, il manque une victoire référence en termes de maîtrise pour que les Rams soient vraiment pris au sérieux.

Arizona Cardinals (3 victoires – 3 défaites )

Les Cardinals présentent un bilan équilibré après cette semaine 6.
Face à de très faibles Buccaneers coupables d’un début de match catastrophique les Cardinals se sont contentés de gérer une avance de 28 points après à la mi-temps. Même si ils se sont faits peur en fin de match et un come-back mené par Ryan Fitzpatrick.
La satisfaction du week end pour les Cardinals : Le premier match d’Adrian Peterson transfuge des Saints et auteur d’un match à 134 yards et 2 TDs qui a permis à Carson Palmer de se libérer quelque peu de la pression. Et surtout qui a lancé les Cardinals dans cette rencontre puisque son premier Touchdown intervient dès le premier drive du match.

Il faudra tout de même attendre confirmation pour l’ancienne gloire des Vikings mais comme nous l’avions dit lors de la preview de ce match Adrian Peterson est un futur Hall Of Famer et mérite toujours le respect et l’attention des défenses.
Car justement cette attention des défenses permet a Carson Palmer de se libérer du poids tout entier de l’attaque qui pesait sur lui depuis plusieurs rencontres. Avec 283 yards a la passe , 3 TDs , 1 Int le Quarterback semble etre libéré même si La Défense adverse a semblé douteuse sur de nombreuses actions.

Attention tout de même à La Défense d’Arizona qui n’a pas complètement rassuré encaissant 33 points. Après la lourde défaite face aux Eagles où ils avaient déjà encaissé plus de 30 points encore un match difficile pour La Défense des Cards qui doit se ressaisir afin de permettre à Arizona de viser plus haut dans la division.

San Fransisco 49ers (0 victoires – 6 défaites )

Les Niners sont en galère : 0 victoires en 6 rencontres.
Mais tout n’est pas négatif du côté de San Fransisco. En pleine reconstruction la franchise perd certes mais peut s’appuyer sur quelques certitudes.

La Défense est jeune et prend de l’expérience dans ces matchs au couteau.
Au couteau c’est bien le mot car les 49ers ont fait tombé un record NFL. Ils sont la première équipe à perdre 5 matchs de suite par trois points. Cela prouve qu’ils ne sont jamais loin de la victoire.

Et en même temps dans ce processus ce n’est pas si mal prendre de l’expérience pour les jeunes joueurs et obtenir un choix de Draft élevé à la fin de la saison. Peut être la bonne recette pour cette franchise historique en quête de son passé.
Car si la défense semble satisfaisante, l’attaque elle pose beaucoup de questions.
Brian Hoyer auteur d’un début de match catastrophique a été remplacé par CJ Beathard.
Et le rookie troisième tour de Draft même si il n’a pas pu empêcher la défaite de son équipe alors qu’il avait un dernier drive pour donner la victoire a montré de bonnes choses qu’il devra confirmer lors des prochaines rencontres puisque son coach a déjà annoncé qu’il sera le titulaire pour le match suivant.

A lui d’assumer cette place pour ne pas voir la franchise drafter un Quarterback lors de l’intersaison.
En résumé San Fransisco entame un virage dans son histoire qui passe par des défaites pour mieux rebondir. Une bonne gestion de la part du nouveau Général Manager John Lynch pour enfin redonner des couleurs aux rouges et or.

 

Anthony Colombel

Rédacteur spécialisé dans la NFC West.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *