NFC East – Bilan de la sixième semaine

(Photo : NFC East ; Source : dynastyleaguefootball.com)

 

Philadelphie Eagles (5-1)

Encore une victoire pour Philadelphie, qui s’est imposé 28-23 chez les Panthers de la Caroline lors du TNF.
Cette victoire les conforte en tant que leader de la division, et leur permet de prendre 2 victoires d’avance sur le deuxième, Washington.
Lors de ce match, les Eagles ont pu compter sur leur bonne défense avec notamment 3 interceptions sur Cam Newton et sur des receveurs encore une fois surprenant.
Carson Wentz a encore été bon en compilant des statistiques interéssantes : 16/30, 222 yards, 3 TD.
Malgré tout, des axes d’améliorations peuvent être travaillé.
Pour commencer, la ligne offensive a subi beaucoup trop de sacks depuis le début de la saison.
Ensuite, sur ce match, le jeu à la course n’a pas été tellement efficace avec seulement 101 yards gagnés dont 67 yards pour le seul LeGarrette Blount.

Pour leur prochain match, les Eagles reçoivent les Redskins dans un duel de division qui s’annonce électrique entre deux équipes qui se détestent.
Lors de la première semaine de compétition, les Eagles avaient disposé assez facilement de Washington à 30-17.

Washington Redskins (3-2)

Les Redskins se sont fait peur mais l’essentiel est là : une troisième victoire cette saison pour les hommes de la capitale.
Victoire 26-24 face à de vaillants 49ers qui perdent encore une fois sur le gong.
Une victoire qu’ils doivent en grande partie à leur quarterback star Kirk Cousins, auteur d’un match sensationnel (25/37, 330 yards, 2TD et 1 INT).
Avec 27,80 points, les fans de fantasy et des Redskins ont dû être bien content de sa prestation.
Revenons-en au match. Outre Cousins, une des clés de cette victoire s’appelle Chris Thompson.
En effet, le running back a été aussi bien à l’aise à la course qu’à la passe en compilant 138 yards.
La defensive line a bien maintenu sous pression les QB des 49ers avec 3 sacks et 1 interception.
Malgré un match moyen de leur part, les Redskins ont assuré la victoire et sont donc deuxième dans cette NFC East.

Le duel qui s’annonce face aux Eagles à Philadelphie, sera déterminant pour les chances de playoffs de Washington.
Si ils perdent, les hommes de Jay Gruden laisseront un boulevard à Philly.
Une victoire permettrait de laisser un semblant de suspense dans cette division.

Dallas Cowboys (2-3)

Les Cowboys de Dallas n’ont pas joué cette semaine car ils étaient en bye week.
Mais, les médias ont beaucoup parlé des Cowboys car la suspension du running back Ezekiel Elliott est désormais active.
Mais le running back pourra jouer les deux prochains matchs de Dallas grâce à une ordonnance restrictive de la cour de New-York.

Les Cowboys se déplacent en Californie pour y affronter des 49ers de San Francisco en 0-6.

New-York Giants (1-5)

C’est le monde à l’envers. Les Giants ont enfin gagné un match cette saison. Et ceux, sans leur 4 receveurs habituels et leur cornerback Dominique Rodgers-Cromartie, suspendu après un clash avec son head coach Ben McAdoo.
Avec une défense retrouvée et notamment un Jason Pierre-Paul bouillant, auteur de 3 sacks et d’un forced fumble, les Giants ont su trouver les ressources nécessaires en attaque avec deux TD pour s’imposer dans le Colorado.
La défense, auteur de 4 sacks, 2 forced fumble et 2 interceptions à donner le ton aux hommes de Manning.
Avec un match comme celui-ci, les G-Men peuvent entrevoir plus de victoires que prévu.
Mais attention à ne pas s’emballer car sur ce match les Broncos ont vraiment été mauvais et les Giants tout juste bon en attaque et en surrégime en défense.
En effet, côté offensif, les New-Yorkais d’Eli Manning (11/19, 128 yards et 1TD) se sont principalement appuyés sur le jeu de course avec un Orleans Darkwa très efficace avec 117 yards en 21 courses.
Côté receveur, seul le tight-end Evan Engram a été correct avec 5 rec pour 82 yards et 1 TD.
Les jeunes receveurs des Giants n’ont pas pesé du tout sur la rencontre et compilent moins de 20 yards chacun.
Cependant, pour les hommes de la Grosse Pomme, il y a quand même des raisons d’y croire.

Les Giants reçoivent les Seahawks de Seattle de Russell Wilson pour le prochain match.

Jeremy Joly

Rédacteur spécialisé dans la NFC East.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *