Redzone – Previews du week 6

Miami Dolphins (2-2) @ Atlanta Falcons (3-1) – Dimanche 19h

Par Amine Manali.

Au sortir de leurs première victoire à domicile, Dolphins se déplacent ce dimanche au tout nouveau Mercedes-Benz Stadium pour affronter les Falcons d’Atlanta.

Loin d’être convaincant, Miami a quand même un bilan de 2-2 avec des victoires face aux Chargers et aux Titans et des défaites grinçantes face aux Jets et aux Saints. La semaine dernière face aux Titans, Jay Cutler eut une stat-line très moyenne de 12/26 et 92 yards, un TD et un pick, tandis que Jay Ajayi a couru 25 fois pour seulement 77 yards. Jusqu’à présent cette année, Cutler a 706 yards, trois touchdowns et trois interceptions, tandis qu’Ajayi mène le jeu au sol des dolphins avec 76 tentatives pour 261 yards. DeVante Parker quant a lui est le receveur numéro 1 avec 19 catches sur 28 passes pour 236 yards et 1 touchdown. Seules ses statistiques suffisent à montrer la faiblesse de l’attaque des Dolphins cette saison, menée par un piètre Jay Cutler. Miami s’est séparé de l’entraîneur de ligne offensive Chris Foerster lundi après qu’une vidéo ait fuité le montrant en train de sniffer une substance blanche et poudreuse dans son bureau juste avant un staff meeting. Le changement de personnel pourrait aider l’équipe, mais le scandale sera toujours une distraction pour les joueurs et les entraîneurs. Le head coach, Adam Gase, est un coach d’attaque qui a déjà travaille avec Jay Cutler, ce qui signifie qu’il est responsable de la mauvaise production offensive de l’équipe et de ses embauches dans le staff ce qui met son job en grand danger si les prochaines semaines ne sont pas prometteuses pour Miami.

Du côté des Falcons, ils ont un bilan 3-1 avec trois victoires contre les Bears, les Packers et les Lions mais une défaite à domicile surprenante contre les Bills lors de leur dernière apparition il y a seux semaines. Sur la saison, Ryan a amassé près de 1109 yards, cinq passes de touchdowns et cinq picks, tandis que Devonta Freeman mène les Falcons à la course avec 285 yards et cinq touchdowns sur 70 tentatives. Julio Jones reste lui le top reciever d’Atlanta avec ses 19 réceptions sur 30 passes pour 295 yards. Atlanta était heureux de voir sa semaine de repos si tôt dans la saison après que les receveurs Julio Jones et Mohamed Sanu se soient blessés lors de la semaine. Ce week-end, Jones sera de retour alors que Sanu est encore très incertain. Cela n’empêchera sûrement pas Atlanta de dérouler ce dimanche tant l’écart entre le dernier finaliste du Superbowl et cette équipe déprimante des Dolphins est grand.

Mon pronostic : Victoire d’Atlanta.

 

Detroit Lions (3-2) @ New-Orleans Saints (2-2) – Dimanche 19h

Par ??

 

 

New England Patriots (3-2) @ New-York Jets (3-2) – Dimanche 19h

Par Alexandre Thomasson.

Les Patriots se déplacent à East Rutherford pour décider qui prendra la tête de l’AFC East.

Les deux équipes sortent de succès étriqués (face aux Bucs pour New England et aux Browns pour New York), et bien que sur le papier les Pats sont clairement favoris, le début de saison des Jets en a surpris plus d’un, et on se doute que Bill Belichick aura prévenu ses joueurs d’éviter tout excès de confiance. La Ligne Offensive des Jets sera sous l’assaut des Pass Rushers de New England, qui tenteront d’enfin élever leur niveau de jeu, pour le moment insatisfaisant compare au reste de la Ligue. Si McCown dispose de suffisamment de temps, il sera intéressant de voir si Kearse et Seferian-Jenkins peuvent se démarquer de leurs défenseurs, dont on sait qu’ils ont eu de certains problèmes de communication au cours du mois de Septembre.

Les hommes de Todd Bowles auront fort à faire en défense, avec de nombreuses armes à la disposition de Tom Brady : toute la question sera de savoir si leur Secondary, pour le moment relativement performant, pourra garder Gronkowski, Amendola, Cooks et Hogan. Les Patriots utilisant un style de jeu offensif beaucoup plus vertical, les Jets compteront sur leur Ligne Défensive pour tenter de mettre Brady sous pression avant qu’il ne puisse trouver un Receiver. Kony Ealy et Leonard Williams devront pour cela sortir un gros match.

Les Matchups à suivre :

  • Kony Ealy vs. Nate Solder : le Defensive End, acquis par New England au printemps mais depuis laissé libre par Belichick, voudra prouver ce dont il est capable.
  • Seferian-Jenkins vs. Linebackers des Patriots : New England a eu beaucoup de mal à couvrir les Tight Ends adverses depuis le début de la saison.
  • Trey Flowers et Deatrich Wise Jr. vs. Ligne Offensive des Jets : les Patriots parviendront-ils enfin à harasser le Quarterback adverse ?

Mon Pronostic : Large victoire des Patriots.

 

Green Bay Packers (4-1) @ Minnesota Vikings (3-2) – Dimanche 19h

Par Ulysse Bex.

Gros choc dans le grand nord américain. Les vikings accueillent les Packers pour un match où le spectacle devrait être au rendez vous. En effet, les deux équipes ont des bilans victorieux, 4-1 pour les Packers, et 3-2 pour les Vikings.
Cependant les circonstances sont diametralements opposées, car l’équipe du Minnesotta est décimée par les blessures, et ce sont principalement des joueurs importants qui sont touchés (le RB rookie Dalvin Cook, le backup de Teddy Bridgewater devenu titulaire pour cette saison Sam Bradford). De l’autre côté les Packers enchainent les victoires.
Aaron Rodgers continue de démontrer qu’il est l’un des meilleurs quarterbacks de la ligue, et qu’il peut aussi être considéré comme un top 10 quarterback all-time! Son équipe evite les blessures, et au fur et à mesure des matchs, les Green Bay packers montrent qu’ils faudra compter sur eux en play-offs, et qu’ils seront parmis les favoris de la NFC. La défense sait comment stopper des drives dans les moments clés des matchs. L’attaque elle est toujours aussi bien huilée, les connexions entre Rodgers et ses receveurs ne sont plus à créer, Le seul point à améliorer serait la qualité de l’offensive line, pour permettre à Aaron Rodgers d’avoir plus de temps dans la poche, pour le proteger de sacks qui s’accumulent en ce début de saison (déjà 19 en 5 matchs!!), et aussi pour permettre au jeu de course de s’ameliorer car sans une bonne alternance entre course et passe, la pression sur les épaules de Rodgers risque de s’accumuler, et ce n’est jamais une bonne chose!
Du côté des Vikings, leur défense devra une nouvelle fois se montrer convaincante, car avec une attaque en manque de repères, il faudra mettre en confiance Case Keenum, qui par ailleurs, réalise une saison tout à fait correcte( aucune interception, 4 passes de TD, et presque 900 yards en 4 matchs). Steffon Diggs devra continue sur sa lancée, lui qui réalisé son meileur debut de saisons de sa carrière, et le jeune Jerick McKinnon devra confirmer après son très bon match, tant à la course qu’à la reception, face aux Bears.
Ce match s’annonce donc très ouvert, et le point d’interrogation majeur se trouve sur la capacité de l’attaque des Vikings à se trouver, à avancer, et surtout, à transformer des drives en points, et plus en TD qu’en Field Goal, ce qui à plus été le cas ces dernières semaines. Avantage Packers sur le papier, mais ces Vikings ont déjà surpris avec une victoire probante face aux Buccaneers, à domicile, alors qu’on les disait en déclin.
Mon pronostic : Victoire des Packers.

 

Chicago Bears (1-4) @ Baltimore Ravens (3-2) – Dimanche 19h

Par Anthony Colombel.

Avec respectivement 15,6 points de moyenne et 18 points de moyenne par match le duel entre les Bears et les Ravens ne sent pas l’orgie offensive.

Première clef du match le jeu au sol des Bears.
Jordan Howard est un bon coureur et même si cette saison il n’est pas aussi productif que lors de sa saison rookie il reste un atout considérable pour les Bears.
En face la Défense des Ravens accorde beaucoup de yards au sol avec plus de 123 yards de moyenne encaissés par match.
Mathématiquement la clef pour les Bears est : Le jeu au sol.
Car même si Mitchell Trubisky a montré de très jolies choses contre les Vikings lors du Monday Night et son excellente défense il ne pourra pas porter la franchise à lui tout seul.
Et pour son second match en carrière nouveau gros test pour le rookie face à une autre excellente défense.
Car Éric Weddle est un des meilleurs Safety de la ligue et forme avec Tony Jefferson un duo redoutable dans le back field defensif.
Le Match up entre les receveurs de Chicago et le back field de Baltimore sera assurément une autre clef de ce match. Car aujourd’hui impossible de savoir qui est le receveur numéro 1 pour Chicago tant ils sont tous en difficulté depuis le début de la saison.
D’autant plus que le Quarterback devra faire avec la pression adverse tant le front seven des Ravens est bon depuis le début de la saison.
Terrell Suggs , Brandon Carr et Michael Pierce mais aussi les Safety sur les nombreux Blitz martyrisent les QBs adverses depuis le début de la saison.
A Mitchell Trubisky de savoir composer avec cette pression et éviter les erreurs qui pourraient changer le match de manière définitive. Car si les Ravens attaquent la rencontre de la même façon que lors de la dernière rencontre face aux Raiders les Bears n’auront aucune chance.

Les Bears ne sont pas favoris mais ont tout de même une chance à jouer.
Car l’attaque des Ravens n’est pas rassurante depuis le début de saison.
Pour ce match la clef sera assurément la réussite du jeu au sol.
Alex Collins nouveau venu en provenance de Seattle s’adapte parfaitement au système offensif de John Harbaugh avec 261 yards gagnés au sol en 37 portés soit 7 yards de moyenne par porté ce qui est un excellent total pour le joueur.
Mais à l’inverse Joe Flacco déçoit depuis le début de saison et son total de 4 TDs pour 6 interceptions et un rating de 71 ne fait que confirmer l’impression générale de fébrilité laissée par le Quarterback.
Les Ravens devront donc impérativement s’appuyer sur leur jeu au sol pour enfin confirmer qu’ils sont de sérieux prétendants en AFC NORTH.
A la décharge de « Élite » Flacco il n’est pas le seul responsable des mauvaises performances de l’attaque de Baltimore.
Ses receveurs ne sont pas exempts de tous reproches et même si Mike Wallace sort d’une jolie prestation face à Oakland il devra confirmer face à une défense de Chicago et notamment un back field defensif de niveau moyen.
En effet en 5 rencontres les Bears n’ont pas encore interceptés le Quarterback adverse. Une anomalie dans une équipe qui avait d’immenses espoirs dans sa défense en début de saison et qui peut faire et doit faire beaucoup mieux. Et pourquoi pas afin de créer une surprise dans le Maryland.

En résumé la question centrale de ce match est : Quelle sera la meilleure attaque ou la moins mauvaise pour remporter la victoire ?

Les clefs du match
Baltimore Ravens :
Joe Flacco
Le back-Field defensif
Le Run stop
Chicago Bears :
Mitch Trubisky
Les receveurs ?
La ligne offensive

 

Mon pronostic : Victoire de Baltimore.

 

Cleveland Browns (0-5) @ Houston Texans (2-3) – Dimanche 19h

Par Alexandre Thomasson.

Les Texans, décimés par les blessures mais avec un Quarterback en pleine confiance, reçoit Cleveland, une équipe en crise qui vient de changer de Quarterback titulaire.

Même si sa Ligne Offensive lui fait pour le moment défaut, DeShaun Watson peut s’appuyer sur deux très bons Receivers (« Nuk » Hopkins et Fuller), ce qui lui permet de réaliser un début de saison statistiquement plus qu’impressionnant. Assisté d’un Lamar Miller qui réalise de solides performances, le Rookie de l’Université de Clemson aura tout de même fort à faire car en face, c’est un Myles Garrett déterminé qui sans nul doute le pourchassera l’intégralité du match. De plus, même si la défense des Browns ne dispose pas de beaucoup de joueurs de talent, ils pourront compter sur McCourty et Boddy-Calhoun pour limiter l’impact a la passe du Rookie.

Du coté de Cleveland, c’est donc Kevin Hogan qui sera titulaire à la place de Kizer. Il dispose d’une Ligne Offensive solide mais le problème vient des Receivers, pour le moment extrêmement décevants, coupables d’un grand nombre de passes relâchées, ce qui explique en partie les mauvaises stats de Kizer. Hue Jackson se décidera enfin peut-être à modifier son plan de jeu, et à utiliser Duke Johnson davantage au sol, pour mettre moins de pression sur ses jeunes Quarterbacks. Les Texans se trouveront en position difficile, et ce à cause des absences de J.J. Watt et Whitney Mercilus, tous deux blessés la semaine dernière et qui seront indisponibles pour le reste de la saison.

Les Matchups à suivre :

  • Duke Johnson vs. Zach Cunningham : deux joueurs très athlétiques qui se livreront une bien belle bataille a la course mais également a la passe.
  • Jason McCourty vs. DeAndre Hopkins : l’explosif Receiver pourra-t-il se défaire du marquage du Cornerback vétéran ?
  • La Ligne Offensive des Texans vs. Myles Garrett : DeShaun Jackson pourrait passer son match à courir pour sa vie

Mon pronostic : Victoire serrée des Texans.

 

San Francisco 49ers (0-5) @ Washington Redskins (2-2) – Dimanche 19h

Par Anthony Colombel.

Autant le dire tout de suite ce match n’est pas le plus intriguant de la semaine. D’ailleurs à chaque fois que les 49ers jouent le match n’est jamais le plus intriguant.
Car il faut le dire les Niners sont tout simplement mauvais.
Et particulièrement mauvais en attaque. Anémiques en termes de conversions dans la red-zone ils n’ont toujours pas remporté la moindre rencontre.
Et chaque semaine les problèmes sont les mêmes ou plutôt le même : Bryan Hoyer.
Le Quarterback à les cibles avec Pierre Garcon, Marquise Goodwin mais aussi George Kittle révélation lors du match face à à Indianapolis la semaine dernière mais il n’arrive pas à les trouver dans la End-zone. Même si la semaine passée il a profité d’une défense d’Indianapolis absente lors du dernier quart pour inscrire un Touchdown. Mais trop peu trop tard et résultat encore une défaite en prolongation.
Face à une défense de Washington d’un autre niveau que celle d’Indianapolis malgré l’absence de Josh Norman pas sur que les Niners parviennent à bousculer une solide équipe de Washington.
D’autant plus que les Redskins ont des arguments en attaque.
Le premier s’appelle Kirk Cousins. Le Quarterback malgré la perte de nombreux receveurs à l’intersaison dont Pierre Garcon qui sera en face dimanche fait plutôt bonne impression avec 7 Touchdowns lancés en 4 rencontres.
Le jeu au sol de Washington est aussi performant et le comité composé de Samaje Perine, Chris Thompson et Rob Kelley pourrait faire très mal à une défense des Niners qui vient de relâcher Navorro Bowman au poste de Linebacker. Meme si Reuben Foster est un bon joueur pas sur qu’il joue dimanche et surtout pas sur qu’il soit performant tout de suite.

En résumé les Redskins partent clairement favoris dans cette rencontre et tout autre résultat qu’une victoire serait une contre performance.
Mais attention à la surprise car les Redskins sont aussi inconstants depuis plusieurs saisons qu’ils peuvent être bons.
Pour les Niners ce match consistera à se battre pour enfin arracher une victoire ou s’incliner face à celui qui pourrait être le Quarterback de la saison prochaine avec kirk Cousins.

Les clefs du match :
Washington Redskins :
Kirk Cousins
Le comite de Running-back
Le back-field défensif

San Fransisco 49ers :
Bryan Hoyer
Pierre Garcon
(Reuben Foster)
George Kittle

Mon pronostic : Victoire des Redskins.

 

Tampa Bay Buccaneers (2-2) @ Arizona Cardinals (2-3) – Dimanche 22h

Par Anthony Colombel.

Deux équipes parmi les plus inconstantes de la NFC sous pression pour cette rencontre qui ne manque pas d’intérêt.

D’abord comment La Défense des Cardinals va réagir après sa prestation plus que médiocre la semaine passée face aux Eagles et Carson Wentz qui s’est amusé avec 4 TDs a la passe ?
Patrick Peterson l’a dit :  « Cela n’est pas notre niveau de jeu ». Mais est ce vrai ? Des doutes commencent à apparaître dans l’Arizona.

La Défense n’est plus au niveau des saisons précédentes.
Premièrement le pass-rush des Cards est inexistant. Mis à part Chandler Jones aucun joueur de la ligne n’est au niveau des attentes.
La stat qui fait mal : aucun joueur autre que Chandler Jones n’est à plus d’1 sack depuis le début de la saison.
Secondement Le Back-Field défensif même si il pest composé de grands noms n’est pas au niveau attendu.
Quand la clef du match est la capacité à stopper Jameis Winston et son attaque pas bien rassurant pour les Cardinals.

Jameis Winston et l’attaque de Tampa Bay justement.
Le mot d’ordre est certainement la régularité. A l’image du Quarterback , cette attaque alterne le très bon sur certaines séquences et le très moyen notamment dans des mauvais décisifs. Ce match contre Arizona est l’occasion rêvée pour enfin mettre en place un schéma de jeu ou Desean Jackson doit plus souvent être visé étant donné que Jameis Winston aura sûrement du temps pour lancer.

Le jeu au sol ne doit pas non plus être négligé par les floridiens.
Et le retour de Doug Martin face aux Patriots a fait du bien notamment pour enlever de la pression sur le Quarterback.
Vu les statistiques d’Arizona dans le Run stop plutôt moyennes si les floridiens parviennent à avancer au sol alors aucune chance pour les Cardinals de remporter la rencontre.
Du côté de l’attaque d’Arizona la clef sera très certainement la protection de Carson Palmer. Sacké 19 fois depuis le début de la saison le vétéran fait ce qu’il peut derrière une ligne poreuse.
Face aux monstres que sont Chris Baker ou Gérald McCoy le Quarterback pourrait passer une très très mauvaise soirée.

Autre intérêt dans cette rencontre le premier match d’Adrian Peterson.Disons le tout de suite cela ne changera pas le visage de l’attaque et ressemble plus à un coup de la dernière chance des Cards.
Mais Adrian Peterson est un Hall of Famer et mérite du respect.
Si l’ancien Vikings parvient à tirer son épingle du jeu et permet à Bruce Arians d’enfin ouvrir son cahier de jeu sans avoir systématiquement recours au bras de Carson Palmer alors il y aura certainement match entre les deux équipes.

Enfin cela est assez rare pour le noter mais les équipes spéciales auront un rôle important dans cette rencontre.
Et quand nous disons les équipes spéciales nous parlons surtout de celle de Tampa Bay. Nick Folk renvoyé après une nouvelle mauvaise prestation face aux Patriots, les Buccaneers ont signé Patrick Murray pour enfin arrêter de perdre des points et des matchs sur des Field-Goal.
En espérant que le spectre ou la malediction pour les superstitieux de Roberto Aguayo ne plane pas sur le nouveau kicker de Tampa.

Les clefs du match :
Arizona Cardinals :
Carson Palmer
Le back – Field defensif
Le front seven
Adrian Peterson

Tampa Bay Buccaneers :
Jameis Winston
Doug Martin
Gérald McCoy
Patrick Murray (Kicker)

Mon pronostic : Tampa Bay Buccaneers.

 

Los Angeles Rams (3-2) @ Jacksonville Jaguars (3-2) – Dimanche 22h

Par Robin Legrand.

La dernière fois que les deux franchises se sont rencontrées, les Rams élisaient encore domicile dans le Missouri à Saint Louis et les deux quarterbacks pour chaque équipe s’appelaient Sam Bradford et Blaine Gabbert. Il y a quatre ans, les Rams s’étaient imposés dans un duel d’équipes en pleine végétation. Avant la saison l’on aurait pu penser que la situation se répéterait à l’aune de cette sixième semaine.

Mais l’arrivée d’un nouveau head coach pour chaque équipe a revitalisé celles-ci en ce début de saison. Sean McVay a notamment fait des merveilles pour les Rams et particulièrement pour Jared Goff, qui, s’il n’est pas encore un quarterback de top niveau, a su démontrer qu’il pouvait jouer le dimanche de manière compétente. Doug Marrone et Tom Coughlin, qui ont tous les deux déjà de l’expérience en tant que head coach sont beaucoup plus old school que McVay, le plus jeune head coach de l’histoire de la NFL, mais ils ont également réussi à rendre une certaine crédibilité à Jacksonville propulsant même les Jaguars à la première place de la division après cinq matchs.

Le match est vu par certains comme incontournable, dont Louis Riddick, le spécialiste d’ESPN, qui a déclaré sur Twitter que c’était « un match à NE PAS manquer ».

Il sera intéressant notamment d’observer comment Jared Goff va se débrouiller face à l’une des meilleures unités secondaires de la ligue. AJ Bouye, Aaron Colvin, Barry Church et surtout Jalen Ramsey ont permis à Jacksonville d’être leaders dans toute la ligue dans la catégorie des interceptions.

De même Todd Gurley devra faire face à un Calais Campbell rajeuni depuis qu’il est arrivé en Floride en provenance des Cardinals d’Arizona.

Enfin pour les Rams, Sammy Watkins sera également à surveiller, lui qui a été silencieux depuis son arrivée à Los Angeles a peu de chances de se réveiller contre les Jaguars, mais qui sait, une bonne surprise n’est pas à exclure.

De l’autre côté, je pense que c’est sur ce match que le carosse Blake Bortles va se transformer à nouveau en citrouille. Face au meilleure tackle défensif de la ligue en la personne d’Aaron Donald, il existe une certaine probabilité qu’il panique très rapidement dans sa poche, les interceptions et les sacks devront arriver donc avec une certaine fréquence.

Le match est donc finalement plutôt équilibré, assez pour que je change plusieurs fois d’avis sur mon pronostic avant de me décider pour Los Angeles même si le match se joue à Jacksonville.

Le joueur à surveiller : Todd Gurley

Le duel intéressant : Jared Goff, QB  – Rams vs. les cornerbacks des Jaguars

Les enjeux : C’est sur un match comme celui-ci entre deux prétendants qui ne payaient pas de mine avant la saison qu’on peut savoir si une équipe est un feu de paille ou non. Laquelle des deux équipes saura enchaîner pour espérer aller en playoffs.

Mon pronostic : Victoire des Rams.

 

Los Angeles Chargers (1-4) @ Oakland Raiders (2-3) – Dimanche 22h30

Par Florian Amsel.

LA SITUATION :

Les deux équipes veulent la victoire dans ce match de division, mais Oakland est dans l’obligation de gagner pour suivre le rythme infernal imposé par les Chiefs en tête de la division. Du côté des Chargers, la victoire au MetLife face aux Giants la semaine dernière a enfin lancer leur saison. Le retour du WR Mike Williams sera un plus pour Phillip Rivers, trop esseulé cette saison.

ETAT DES LIEUX :

Après deux premières semaines de qualités ponctuer par deux victoires, Oakland a loupé son virage lors de la réception de Washington en week 3, depuis 3 défaites et beaucoup d’inquiétudes. Principalement la défense, qui encaisse beaucoup trop de yards (quasiment 1800 depuis le début de la saison), dimanche dernier, le duo Flacco – Wallace a littéralement percer le rideau défensif, avec 133 yards en seulement 3 réceptions pour le receveur. En attaque, Lynch n’a pas encore enclenché le ” beast mode “. Amari Cooper n’est plus que l’ombre de lui même, et la ligne offensive commence a montrer ses limites ce qui n’était habituel du coté d’Oakland. Le retour de Derek Carr au poste de quarterback est la bonne nouvelle de la semaine côté Raiders. Ses qualités et son leadership peuvent réveiller l’attaque qui marche au ralenti depuis 2 semaines ( seulement 27 pts inscrits lors des deux derniers matchs).

Pour les Chargers, la dynamique est positive. Premier victoire de la saison la semaine dernière après un scénario qui d’habitude aurait pu tourner contre les Chargers. Menés a 3 minutes de la fin, la défense a su provoquer un fumble dans le camp des Giants et conclure par un touchdown sur cette action. Même si L.A avait une nouvelle fois raté leur début de match encaissant un 10-0 rapidement, ils sont su montré de belle choses en attaque. Le retour de Melvin Gordon à son niveau soulage Phillip Rivers qui à plus de temps pour analyser la situation et commet moins d’erreurs que lors des premiers matchs. En défense, le duo Bosa-Ingram continue son travail de démolition, avec un back field au niveau notamment le duo de cornerback Verett- Hayward, les Chargers ont de quoi contrarier les plans des Raiders.

LE JOUEUR A SUIVRE :  DEREK CARR

Son retour était attendu par toute la franchise, revenu plus tôt que prévu, le quarterback va devoir redonner “vie” a son attaque qui est en difficulté dernièrement. On connait l’influence de Carr sur ses partenaires, et si l’attaque est au niveau, la défense augmentera elle aussi le sien comme lors deux des premières semaines.

Mon pronostic : Victoire des Chargers.

 

Pittsburgh Steelers (3-2) @ Kansas City Chiefs (5-0) – Dimanche 22h30

Par ??

 

 

Clément

Co-fondateur FirstDown

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *