Histoire d’une rivalité : Falcons – Saints

Chaque semaine, retrouvez notre rubrique Histoire d’une rivalité, qui explore les rivalités les plus marquantes entre franchises de la NFL. L’épisode précédent, sur les 49ers et les Packers, est à retrouver ici

 

Cette semaine, nous plongeons au cœur de la rivalité qui oppose les New Orleans Saints aux Atlanta Falcons. Bien que n’ayant remporté qu’un seul Super Bowl à elles deux, et ne s’étant rencontrées qu’une seule fois en playoffs, ces deux équipes ont développé une solide rivalité aux fils des ans. Théâtres d’un miracle post-Katrina, de nombreux records de Drew Brees, ou encore d’un Hail Mary miraculeux, retour sur les affrontements entre Falcons et Saints.

 

Les origines de la rivalité

La première rencontre entre les deux équipes a lieu en 1967, après la création des Saints. Ces derniers s’imposent alors 27-24. Dès 1970, les deux franchises vont s’affronter deux fois par saisons, d’abord en NFC West, puis, dès 2002, en NFC South. Loin de continuer sur la lancée de sa première victoire, New Orleans va alors s’incliner neuf fois de suite face à sa rivale d’Atlanta. Au total, les Falcons remportent 14 matchs en 20 confrontations dans les années 1970, dont deux fois de suite à la dernière seconde, en 1978. Cette même année, la franchise d’Atlanta prend part aux playoffs pour la première fois.

Les années 1980 commencent mal pour les Saints, qui débutent la décennie avec un bilan de 1 victoires pour 15 défaites. Mais la fin de la décennie est plus brillante, et New Orleans participe aux playoffs en 1987, en s’inclinant toutefois lors du premier match. Les Falcons prennent part aux playoffs à deux reprises, sans connaître davantage de succès. Au final, les Saints ont une courte avance sur leurs rivaux lors de cette décennie, avec un bilan de 10 victoires pour 9 défaites face aux Falcons.

C’est réellement dans les années 1990 que les deux équipes commencent à monter en puissance. Elles se rencontrent ainsi pour la première fois en playoffs. Ce duel tourne à l’avantage des Falcons, qui s’inclineront au tour suivant face à Washington. La franchise d’Atlanta termine en outre le millénaire en remportant 10 victoires de suite face aux Saints, et en participant au Super Bowl XXXIII. Elle termine la décennie avec un bilan de 14 victoires pour seulement 7 défaites face aux Saints.

La première décennie des années 2000 est l’exact miroir des années 1990. Drew Brees arrive en Nouvelle-Orléans, et la franchise renoue avec le succès. Les Saints s’imposent ainsi à 13 reprises en 20 confrontations avec les Falcons, et terminent la période en remportant le Super Bowl XLIV. Ce Super Bowl reste d’ailleurs le seul remporté par une des deux franchises. Les années 2000 sont également marquées par le passage de l’ouragan Katrina, qui dévaste la région et laisse les Saints sans stade pendant une année. Le premier match joué à New Orleans après cette tragédie aura lieu face aux Falcons, et sera riche en symbolisme.

Durant les années 2010, les deux franchises continuent de se battre plusieurs fois pour la tête de leur division. Les Saints s’imposent 12 fois en 20 rencontres, et remportent la division en 2011, 2017, 2018 et 2019. Drew Brees profite d’ailleurs de matchs contre les Falcons pour battre des records de nombre de yards à la passe en une saison, ou encore nombre de passes réussies en carrière. Les Falcons terminent, eux, en tête de la NFC South en 2010, 2012 et 2016, et participent même au Super Bowl LI. Une très large avance sur les Patriots ne leur suffit pas, et ils s’inclinent finalement en prolongations.

Au total, les Falcons ont une courte avance dans cette rivalité, avec 53 victoires pour 49 défaites. Leurs prestations cette saison n’ont toutefois pas été satisfaisantes, et la défaite de jeudi coûte cher. Ils ne participeront pas aux playoffs cette saison, et auront de nombreuses interrogations à résoudre, dès la fin de la saison régulière.

 

Matchs mémorables

  • 12 novembre 1978: Les Falcons sont menés 17-3 à la mi-temps. Mais ils vont revenir dans le match, et leur quarterback, Steve Bartkowski, va réaliser un exploit sur la dernière action. Mené de 4 points, alors qu’il ne reste que 19 secondes et que son équipe n’est même pas au milieu de terrain, Bartkowski tente un Hail Mary. La balle est touchée par le receveur des Falcons, Wallace Francis, puis termine sa course dans les bras de son coéquipier, Alfred Jackson. Jackson inscrit le touchdown, et Atlanta s’impose. Deux semaines plus tard, les deux équipes s’affrontent à nouveau. De nouveau, les Saints prennent l’avantage en début de match. De nouveau, les Falcons se retrouvent menés de 4 points en toute fin de match. Et de nouveau, Bartkowski mène un magnifique dernier drive, qui se termine par le touchdown de la victoire. Ces deux victoires donnent aux Falcons un bilan de 9 victoires pour 7 défaites, et une place en playoffs. Score final: Falcons 20 – Saints 17.

 

  • 28 décembre 1991: Seule et unique rencontre de playoffs entre les deux franchises. Les Saints n’ont alors participé aux playoffs qu’à deux reprises dans l’histoire de la franchise, s’inclinant à chaque fois. Ils accueillent cette-fois ci les Falcons, et prennent les devants dans le premier quart. Mais les Falcons reviennent, et Chris Miller trouve Michael Haynes pour un touchdown de 61 yards. La franchise de New Orleans a encore l’occasion de revenir dans le match, mais une interception met fin aux espoirs des Saints. Atlanta se paie même le luxe de ramener l’interception pour un touchdown, en faisant deux passes latérales, mais ce dernier sera finalement annulé, sans changer le résultat final. Score final: Falcons 27 – Saints 20.

 

  • 25 septembre 2006: Ce match est le premier à être joué au Superdome après le passage de l’ouragan Katrina en 2005. Le stade avait alors servi d’abri de dernier recours à quelques 15’000 personnes, certaines y restant plus d’une semaine, dans des conditions terribles. Ce premier match est donc très symbolique pour les habitants de la région. A tel point que lorsque Steve Gleason bloque un punt de Michael Koenen, et que les Saints marquent un touchdown, la foule en liesse éclate. Tout le monde voit dans cette action une métaphore de la renaissance d’une région. Et une statue sera même érigée à la gloire de ce moment et de Gleason, atteint de sclérose latérale amyotrophique. Les Saints continuent sur cette lancée, et réalisent une excellente saison, qui se terminera face aux Bears, aux portes du Super Bowl. Score final: Saints 23 – Falcons 3.

 

  • 26 décembre 2011: Avant ce match, les Saints sont déjà assurés d’accéder aux playoffs. L’aspect le plus important de cette confrontation réside dans la performance de Drew Brees. En effet, le record du plus grand nombre de yards à la passe en une saison était détenu depuis 1984 par Dan Marino. Ce dernier avait alors lancé 5’084 yards en une saison. Avant le match, Drew Brees est déjà à 4’780 yards, et n’a donc besoin que de 305 yards lors de deux derniers matchs de la saison pour entrer dans l’histoire. Au début du quatrième quart, il n’est plus qu’à 30 yards du record. La défense de New Orleans stoppe alors les Falcons sur une tentative de fourth down, et Brees se retrouve sur la ligne des 32 yards adverses. Le QB trouvera finalement Darren Sproles pour un touchdown, effaçant la marque de Marino. Brees terminera la saison avec 5’476 yards. Ce record tiendra jusqu’en 2013, quand Peyton Manning le battra d’un tout petit yard. Score final: Saints 45 – Falcons 16.

 

  • 29 novembre 2012: La défense des Falcons met fin à une belle série dans ce match. Drew Brees avait en effet lancé un touchdown lors de chacun de ses matchs, et ce depuis le 18 octobre 2009. Mais cette série prend fin après 54 matchs, puisque les Falcons n’encaissent pas le moindre touchdown de Brees. Mieux, ils interceptent le QB à cinq reprises dans le match. Une première pour le futur hall of famer. Score final: Falcons 23 – Saints 13.

 

  • 23 septembre 2018: Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce duel Matt Ryan versus Drew Brees tient toutes ses promesses. Ryan lance 26 passes pour 374 yards, et un record personnel de 5 touchdowns. Brees réussit lui 39 passes, pour 396 yards et 3 touchdowns, ainsi que 2 touchdowns à la course. Il passe alors devant Brett Favre, et devient le QB avec le plus de passes réussies en carrière, avec un total de 6’326 passes réussies à la fin de ce match. Cette rencontre, très disputée, file d’ailleurs en prolongations. Et Brees offrira la victoire à son équipe en inscrivant un touchdown d’un yard à la course. Score final: Saints 43 – Falcons 37.

 

Prochaine confrontation: 

Les deux équipes se sont déjà affrontées à deux reprises cette saison, et ne se retrouveront pas avant la saison prochaine. Elles se sont partagé l’enjeu cette saison, les Falcons remportant le premier duel 26-9, puis s’inclinant cette semaine sur le score de 26-18. Toutefois, ce bon bilan face aux Saints est l’arbre qui cache la forêt de prestations médiocres des Falcons cette saison. Avec un bilan de 3 victoires seulement, pour 9 défaites, les hommes de Dan Quinn sont d’ores et déjà éliminés des playoffs. Et Quinn aura beaucoup à faire pour conserver son poste. A contrario, en battant les Falcons jeudi, les Saints sont assurés de remporter la division, et donc de participer aux playoffs.

 

Julien Steinegger

Rédacteur spécialisé dans l'AFC East.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *