Histoire d’une rivalité : 49ers – Packers

Chaque semaine, retrouvez notre rubrique Histoire d’une rivalité, qui explore les rivalités les plus marquantes entre franchises de la NFL. L’épisode précédent, sur les Cowboys et les Steelers, est à retrouver ici

 

Cette semaine, nous plongeons au cœur de la rivalité qui oppose les San Francisco 49ers aux Green Bay Packers. En plus d’avoir remporté un total de neuf Super Bowls (cinq pour les 49ers), ces deux équipes se sont rencontrées sept fois en playoffs, dont quatre de suite dans les années 1990. Leurs duels ont donc souvent été historiques, et marqués par des quarterbacks de légende. De Joe Montana à Brett Favre, en passant par Steve Young et Aaron Rodgers, retour sur une rivalité synonyme de matchs d’excellence.

 

Les origines de la rivalité

La première rencontre entre les deux équipes a lieu en 1950, après que les 49ers rejoignent la NFL. Les Packers s’imposent alors 25-21. Les deux franchises évoluent dans la même conférence, mais dans des divisions différentes. Elles se rencontrent à 18 reprises dans les années 1950, et les 49ers s’imposent 13 fois, dont sept de suite entre 1950 et 1954.

La décennie suivante voit les Packers devenir dominateurs, s’imposant 10 fois en 15 duels face à San Francisco. En outre, la franchise de Green Bay remporte le championnat en 1961, 1962 et 1965. Elle remporte également les deux premiers Super Bowl de l’histoire, après les saisons 1966 et 1967. Les années 70 sont plus compliquées pour les Packers, qui n’atteignent les playoffs qu’en 1972. Ils perdent également quatre fois en six rencontres face aux 49ers. Des 49ers qui participent, eux, à trois reprises aux playoffs.

Les années 80 marquent ensuite l’apogée des 49ers, qui connaissent une période de réussite folle. Cette période coïncide avec l’émergence du quarterback Joe Montana, qui amène son équipe à quatre Super Bowls. San Francisco s’impose les quatre fois (SB XVI, XIX, XXIII, XXIV), et Montana reçoit le titre de Super Bowl MVP à trois reprises. Les 49ers battent en outre la franchise du Wisconsin trois fois en cinq rencontres.

La décennie suivante commence sur le même rythme, puisque San Francisco prend part aux playoffs huit fois en 10 saisons, et remporte le Super Bowl XXIX, avec Steve Young au poste de QB. Les Packers connaissent également une bonne phase, avec l’émergence de Brett Favre. Ils participent six fois aux playoffs, remportant le Super Bowl XXXI. Cette décennie est en outre marquée par quatre rencontres en playoffs entre les deux franchises. Les Packers remportent les trois premiers matchs, puis les 49ers s’imposent en 1999 après une réception d’anthologie.

Les Packers vont ensuite s’imposer huit fois de suite, entre 1999 et 2010. L’une de ces rencontres a lieu en playoffs, en 2002. Ils remportent aussi le Super Bowl après la saison 2010, et Aaron Rodgers remporte le titre de MVP de la rencontre. Les deux franchises se s0nt encore rencontrées deux fois de suite en playoffs, après les saisons 2012 et 2013. Les 49ers de Colin Kaepernick sortent victorieux de ces deux affrontements, et atteignent même le Super Bowl XLVII.

Au total, les Packers ont une légère avance sur leurs rivaux californiens, avec 36 victoires, pour 30 défaites et 1 match nul. Ils se sont en outre imposés quatre fois en sept rencontres de playoffs, et restent sur deux victoires lors de leurs deux dernières confrontations, en 2015 et 2018.

 

Matchs mémorables

  • 6 janvier 1996: Pour cette première rencontre de playoffs entre les deux franchises, Green Bay prend l’avantage en début de match. Craig Newsome ramène un fumble pour un touchdown, puis Brett Favre trouve les tight ends Keith Jackson et Mark Chmura pour deux touchdowns. Les Packers ont une avance 21-3 à la mi-temps, et ne seront plus inquiétés. Newsome interceptera une autre fois les 49ers, et son équipe s’imposera de 10 points. Les 49ers sont ainsi éliminé alors qu’ils étaient tenants du titre. Et les Packers s’inclineront la semaine suivante face aux Cowboys. Score final: Packers 27 – 49ers 17.

 

  • 4 janvier 1997: Le match commence fort pour Green Bay, puisque Desmond Howard ramène un punt adverse 71 yards pour un touchdown. Howard ramène ensuite un autre punt pour 46 yards, et les Packers doublent la mise. La franchise du Wisconsin prend la tête 21-0, et conservera cet avantage tout au long du match. Brett Favre, le QB des Packers, n’inscrit que 79 yards à la passe, mais c’est suffisant pour la victoire. Trois semaines après cette performance, Howard ramène un engagement pour 99 yards et un touchdown face aux Patriots. Les Packers gagnent alors leur premier Super Bowl depuis 1967. Score final: Packers 35 – 49ers 14.

 

  • 11 janvier 1998: Pour cette troisième rencontre en playoffs de suite, la défense des Packers est excellente, limitant les 49ers à seulement 33 yards au sol. Le QB de San Francisco, Steve Young, ne lance pas le moindre touchdown, mais une interception. En face, Brett Favre inscrit 222 yards et un touchdowns, auquel viennent s’ajouter 3 field goals de Ryan Longwell. Les Packers s’imposent pour la troisième fois d’affilée en playoffs. Green bay accède également à son second Super Bowl de suite. Mais cette fois-ci, la franchise du Wisconsin s’incline face à Denver. Score final: Packers 23 – 49ers 10.

 

  • 3 janvier 1999: Quatrième saison de suite lors de laquelle les deux franchises se rencontrent en playoffs. Alors que les Packers ont envoyé les 49ers en vacances les trois saisons précédentes, c’est la franchise de San Francisco qui s’impose cette fois-ci. L’action qui reste gravée dans l’histoire est la dernière du match. Alors que les 49ers ont un retard de quatre points à huit secondes de la fin du match, le quarterback Steve Young trouve Terrell Owens pour une passe de touchdown de 25 yards. Owens est entouré de cinq défenseurs adverses, mais la passe est parfaite, et les 49ers s’imposent. Cette magnifique action sera surnommée “The Catch II”, en référence à la fameuse réception de Dwight Clark en 1982. Score final: 49ers 30 – Packers 27.

 

  • 13 janvier 2002: Les 49ers ont une légère avance de 7-6 à la mi-temps. Mais les Packers inscrivent un field goal et un touchdown dans le troisième quart. La franchise de San Francisco parvient ensuite à égaliser, mais un touchdown d’Ahman Green mettra fin à leurs espoirs. Sur l’action suivante, les 49ers perdent le ballon, et le match se termine. Les Packers se feront toutefois éliminer par les Rams la semaine suivante. Score final: Packers 25 – 49ers 15.

 

  • 12 janvier 2013: Le quarterback des 49ers, Colin Kaepernick, est l’auteur d’une véritable démonstration dans ce match. Alors que sa seconde passe du match est interceptée et ramenée pour un touchdown, il revient dans le match et livre une formidable prestation. Le QB inscrit ainsi 181 yards à la course (un chiffre qui reste le plus élevé atteint par un quarterback en un seul match), ainsi que 263 yards à la passe, pour un total de quatre touchdowns. Dont un de 56 yards à la course. La défense de Green Bay bat des records, encaissant 323 yards à la course, et 579 yards au total, plus grands totaux dans l’histoire de la franchise en playoffs. Les 49ers s’imposent, et continuent leur chemin en playoffs, battant les Falcons, avant de s’incliner face aux Ravens lors du SB XLVII. Score final: 49ers 45 – Packers 31.

 

  • 5 janvier 2014: Dernière rencontre de playoffs en date entre les deux franchises. Dans un match où le thermomètre affiche -15°C au coup d’envoi, la différence se fait dans le jeu au sol des 49ers. Leur quarterback, Colin Kaepernick, inscrit ainsi 98 yards à la course, en sept tentatives. Les Packers prennent toutefois les devants à deux reprises dans le match, et égalisent finalement à cinq minutes de la fin du temps réglementaire. Les 49ers orchestrent alors un long drive. Kaepernick est presque intercepté par Micah Hyde, mais ce dernier ne parvient pas à saisir la balle. Le QB des 49ers fait encore parler son athlétisme, et c’est finalement Phil Dawson qui marque le field goal de la victoire. La franchise de San Francisco défait ensuite les Panthers, mais s’incline face aux Seahawks, aux portes du Super Bowl XLVIII. Score final: 49ers 23 – Packers 20.

 

Prochaine confrontation: 

Le prochain match entre ces deux franchises se joue au Levi’s Stadium, lundi à 2h20 du matin (heure française). Les 49ers ont connu un début de saison quasiment parfait, et sont premier de leur division, avec un bilan de neuf victoires pour une seule défaite. Les Packers sont dans la même situation, avec un bilan de huit victoires pour deux défaites. Leur rencontre promet donc d’être belle, et pourrait bien être un avant-goût d’une rencontre de playoffs. Vous pouvez d’ailleurs en apprendre plus en lisant notre preview du match de la semaine. Une lecture qui devrait, assurément, vous donner envie de rester éveillé devant cette rencontre.

 

Julien Steinegger

Rédacteur spécialisé dans l'AFC East.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *