NFC West-Les Rams seuls en tête

Les Rams de plus en plus surprenants. Les Seahawks et les Cardinals qui galerent et les 49ers qui n’avancent pas. Chamboulement sur la côte ouest.

1.Los Angeles Rams (3v-1d)

Gros coup des Rams qui s’imposent sur le terrain des Cowboys ce week-end et en profitent donc pour prendre la première place en NFC West.

Et le moins que l’on puisse dire c’est que les joueurs de Los Angeles le méritent tant leurs prestations depuis le début de la saison sont convaincantes. Tout n’est pas parfait mais ce début de saison est au moins prometteur.

Le nouveau head coach ou plus précisément coach offensif de Los Angeles Sean McVay surprend et a su insuffler une énergie à cette équipe et cette attaque. Le meilleur exemple Jared Goff: Le Quarterback est métamorphosé par rapport à la saison précédente. 1072 yards pour 7 TDs et 1 interception en 4 rencontres le bilan pour le sophomore est plus qu’honorable. Ses connexions avec ses receveurs sont plaisantes. La preuve encore 7 joueurs avec des réceptions contre les cowboys. Le schéma offensif du nouveau head coach convient parfaitement aux qualités des joueurs de Los Angeles et cela se voit.  Du très bon pour l’attaque Angelinos.

Petit doute quand même sur cette défense. Grande force de l’équipe la saison précédente La défense n’a pas encore le rendement de l’année dernière. Même si Wade Philips le coordinateur défensif et coach de la défense dans ce coaching staff à deux têtes à su s’adapter en seconde mi-temps contre les cowboys la defense au sol n’est pas encore dominante. Certes les Cowboys ont dans leur rang Ezekiel Elliot, le problème était le meme lors des trois premières rencontres. Attention donc à cette défense qui doit s’ameliorer pour permettre à Los Angeles d’aller plus loin. Mais en même temps si La défense se remet au niveau de cette attaque alors les Rams pourront viser de belles choses cette saison.

Le prochain match contre les Seahawks sonne déjà contre un test face à un rival de division. En cas de victoire des Rams cela pourrait sonner comme une véritable passation de pouvoir dans cette NFC West.

2.Seattle Seahawks (2v-2d)

Une première mi-temps catastrophique face aux Colts puis 38 secondes pour changer le match et finir à 46 points.Les Seahawks n’ont pas rassuré ce week-end.

Dur de juger cette attaque tant l’opposition était faible mais un constat s’impose. Seattle ne peut s’imposer seulement si son jeu au sol est performant. Second constat pour que le jeu au sol soit performant la ligne offensive doit en faire de meme. Les problèmes sont donc toujours les mêmes depuis deux saison du côté de l’Etat de Washington.

Et la grave blessure de Chris Carson qui semblait s’imposer comme un titulaire crédible au poste de Running-Back fait mal à Seattle. Thomas Rawls souvent blessé et CJ Prosise aussi sur le flanc la question est : Quel Back-Field offensif pour Seattle ? Eddie Lacy aura donc une grosse responsabilité pendant les prochaines rencontres celui de porter le jeu au sol.

Russel Wilson fait ce qu’il peut constamment sous la pression depuis le début de la saison et a inscrit son premier touchdown à la course de la saison. La seconde mi-temps contre les Colts a donné de l’espoir à cette escouade et montré des signes de mieux pour la ligne offensive même si encore une fois la faiblesse de l’opposition proposée par les Colts permet de relativiser la prestation de Seattle.

La Défense est revenue à des standards plus adéquates à sa réputation lors de cette rencontre après l’enorme trou d’air contre les Titans en Week 3. Seul point noir la blessure de Jeremy Lane qui pose la question : Quel cornerback pour Seattle a l’opposé de Richard Sherman ?

La rencontre contre les Rams ce week-end est aussi un test pour Seattle. Il y’a une certaine urgence à gagner et éviter de voir Los Angeles prendre deux victoires d’avance dans cette division. Mais Seattle nous a déjà habitué aux débuts de saisons poussifs. Cette saison quelque chose semble ne pas coller dans l’effectif. De la à parler de fin de cycle il n’y a qu’un pas que l’on ne fera pas encore.

3.Arizona Cardinals (2v-2d)

Les Cards ont remporté leur match en prolongation contre les 49ers et n’ont pas rassuré.

Deux victoires en prolongation contre deux faibles équipes, les joueurs d’Arizona n’y arrivent pas.

Carson Palmer est peu protégé par une ligne offensive qui a perdu Mike Iupati sur blessure et qui devra donc s’adapter pour éviter au Quarterback vétéran de se faire toucher et blesser ce qui signerait la fin de tout espoir pour cette saison. D’autant que meme en bonne santé Carson Palmer à du mal à faire avancer cette attaque. Preuve en est son incapacité à lancer un touchdown pendant la rencontre face aux 49ers avant la prolongation.

Seule satisfaction pour les Cardinals : Larry Fitzgerald.                                                         Le receveur à inscrit le Touchdown victorieux dimanche dans une rencontre marquée par le manque de production offensive de la part des joueurs de l’Arizona.

Clairement les Cardinals sont en fin de cycle avec une équipe vieillissante qui plus est rongée par les blessures et notamment celle de leur coureur All-pro David Johnson. Et la rencontre de dimanche contre une équipe des Eagles qui se présente en leader de la NFC East n’arrive pas à point pour des Cards sans certitudes en ce debut de saison.

San Fransisco 49ers (0v-4d)

Autant le dire tout de suite très peu de choses à dire sur les Niners.

L’attaque n’y arrive pas tout simplement. Bryan Hoyer n’a pas lancé de Touchdowns cette semaine. Cela porte à trois matchs sur quatre sans Touchdowns pour le Quarterback des 49ers. Impossible dans ces conditions d’esperer remporter un match même si les Niners ne sont pas passés loin du graal ce week-end face aux Cardinals.

Trop peu pour les joueurs de la baie qui stagnent à 0 victoires. La rencontre de dimanche face aux Colts eux aussi en difficulté sonne comme le match de l’année pour des Niners au dessus de qui plane la menace d’une saison à 0 victoires.

Kyle Shanahan se doit donc de motiver ses troupes et trouver des solutions offensives pour enfin s’imposer cette saison.

La gestion de Kyle Shanahan pose aussi quelques questions. Le coach ne cesse de répéter qu’il ne faut pas céder à la panique mais l’equipe ne semble pas trouver de solutions. Bryan Hoyer est clairement mauvais mais le coach n’a pas l’air de vouloir changer et laisser sa chance au Rookie C.J Beathard  pour l’instant. Mais dans une année de reconstruction laisser sa chance à un rookie ne serait pas une mauvaise chose pour les 49ers au moins pour connaître son niveau et préparer une Draft qui s’annonce déjà essentielle dans le processus de reconstruction.

 

 

Anthony Colombel

Rédacteur spécialisé dans la NFC West.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *