Notre guide 2019 pour la reprise de la NCAA

La saison de football universitaire 2019 (NCAA) approche à grands pas, c’est pourquoi l’équipe de FirstDown vous propose désormais un double rendez-vous hebdomadaire pour vous permettre de suivre toute l’actualité du football universitaire aux États-Unis. Un article le vendredi à 17h pour revenir sur l’actualité de la semaine et vous partagez les rencontres à suivre durant le week end et un autre article le lundi à 17h pour le résumé des rencontres et les Power Rankings après les performances des équipes.

 

La saison commence officiellement ce samedi 24 Août lors d’un Week 0 avec deux rencontres au programme :

Miami Hurricanes vs Florida Gators

Hawai’i vs Arizona Wildcats

Mais la plupart des matchs auront lieu lors du week-end du 30-1er Septembre avec la première semaine officielle de compétition en NCAA, c’est pourquoi cet article a pour but de vous expliquer ce qu’est le championnat universitaire de football américain, comment ce championnat se déroule-t-il et de vous présenter les équipes et les joueurs à suivre cette saison. Et enfin d’établir un premier Power Ranking avant le début de la saison 2019.

 

Quésaco le championnat NCAA de football américain ?

Le championnat de NCAA est donc le championnat de football américain réservé aux équipes universitaires des États-Unis. Ce championnat réunit 4 divisions et la première division est surnommée Football Bowl Selection (FBS), la plus prestigieuse, et dont nous allons suivre l’actualité toute la saison. Cette division regroupe 128 équipes universitaires réparties dans 10 conférences et 6 équipes considérées comme Independants (Notre-Dame, Army, BYU…).

La saison régulière se déroule de fin-Août à mi-Décembre durant laquelle les équipes disputent 12 matchs dont 6 contre des équipes de leur conférence. Après la saison régulière, un Comité de sélection composé de 13 experts établit le Top 25 des équipes de la saison. Ce classement prestigieux permet aux équipes de participer aux nombreux Bowls Games (Cotton, Fiesta, Orange…). Enfin, depuis 2015 ce même Comité d’expert sélectionne les 4 meilleures équipes de l’année afin de les faire participer au College Football Playoffs pour déterminer le champion NCAA de l’année. Les champions en titre sont les Tigers de Clemson et ils pourraient bien remporter un deuxième titre d’affilée emmené par leur jeune quarterback Trevor Lawrence.

 

Les équipes à suivre durant cette saison :

 

 

  • Clemson Tigers : Evidemment Clemson c’est THE équipe à suivre cette saison en NCAA. Les hommes de Dabo Swinney sont les favoris pour remporter une nouvelle fois le titre en Janvier prochain. Emmené par un des quarterbacks les plus talentueux de NCAA, nommé rookie de l’année en ACC, le deuxième année, Trevor Lawrence doté d’un bras incroyable va devoir confirmer son statut de top QB pour emmener les Tigers au titre suprême. Clemson pourra aussi compter sur le meilleur du pays, le RB Travis Etienne. le coureur originaire de Louisiane a inscrit 24 TDs l’année dernière ! Il ne faut pas oublier la défense de Clemson classé à la première place en 2018 avec, pour ne citer que lui le DE Xavier Thomas auteur de 3,5 sacks en 2018. Pour la première fois de l’histoire, Clemson est classé au premier rang du Power Ranking de pré-saison, preuve de leur statut de grand favori à leur propre succession.

 

Highlights de Trevor Lawrence en 2018 : https://www.youtube.com/watch?v=DjZsr9xtweI   

 

  • Alabama Crimson Tide : Le plus dur sera la chute pour Alabama. Après la défaite contre Clemson en finale l’année passée (44-16), ce programme mythique des États-Unis doit se remettre la tête à l’endroit. Après avoir dominé ce championnat depuis une décennie (5 titres nationaux et 6 de SEC), Alabama n’est plus la première équipe du pays actuellement. Le programme de Tuscaloosa pourra compter sur leur QB Tua Tagovailoa, auteur de 43 TDs pour 6 interceptions l’année passée pour aller de l’avant et revenir sur le devant de la scène.  Il pourra compter sur son WR Jerry Jeudy, le junior a inscrit 14 TDs et parcouru 1315 yards en 68 réceptions l’année dernière. Malgré le départ du DT Quinnen Williams, parti aux Jets de New York, mais grâce au retour du DL Raekwon Davis, Alabama devrait sortir vainqueur de la conférence SEC. Là où on les attend c’est en playoffs, pour savoir s’ils peuvent reconquérir leur couronne.

 

 

 

  • LSU Tigers : le programme de Baton-Rouge en Louisiane tentera d’aller en playoffs pour la première fois depuis l’instauration de ces derniers en 2015. Et cette année pourrait bien être la bonne pour les hommes d’Ed Orgeron qui entame sa 4ème année en tant qu’head coach des Tigers. Fort de leur succès au Fiesta Bowl l’année passée contre UCF, l’ancien assistant de Pete Caroll à USC pourra encore compter cette année, sur une défense ultra-dominante. En effet, l’escouade forte de LSU pourra compter sur le MVP défensif du Fiesta Bowl le DE Rashard Lawrence qui comptabilisait 54 placages et 4 sacks l’année dernière. Mais aussi sur le Safety Grant Delpit auteur de 134 placages, 5 sacks et 6 interceptions en carrière. L’attaque sera elle emmenée par le QB Joe Burrow qui pour moi n’est pas un top QB mais il sera aidé par son WR Justin Jefferson auteur de 6 TDs l’année précédente. Le bémol pour LSU c’est le calendrier qui s’annonce corsé avec les réceptions des Gators de Florida et d’Auburn et les déplacements à Tuscaloosa contre Alabama et à Austin contre les Longhorns.

 

 

  • Oklahoma Sooners : Depuis deux ans, c’est bis repetita pour cette équipe, la perte de leur QB titulaire, vainqueur du trophée Heisman lors du 1er pick de la draft NFL. Baker Mayfield en 2017, Kyler Murray en 2018. Cependant le programme de la ville de Norman s’est trouvé un remplaçant en la personne de Jalen Hurts ancien joueur… d’Alabama fraichement transféré. Ce QB auteur de 68 TDs lors de son passage à Tuscaloosa est l’un des favoris pour remporter à son tour le trophée Heisman en fin de saison. Le gros chantier pour Lincoln Riley, head coach depuis 2017 et auréolé de son titre de coach de l’année en BIG 12, est en très certainement en défense. En effet, la défense des Sooners était la pire du pays contre la passe. Le junior et LB Kenneth Murray tentera d’élever le niveau de jeu de son escouade pour participer aux playoffs.

 

 

 

  • Texas Longhorns : Dans le vaste état du Texas, nombreux sont les programmes de football américain universitaires (11) mais aucun n’est supérieur aux Longhorns d’Austin. Après avoir été moqué dans tout le pays pendant une décennie, cette équipe revient en force dans le paysage de la NCAA. Le point d’orgue, une victoire au Sugar Bowl contre les redoutables Bulldogs de Georgie (28-21). Cette année, le pari de l’head coach Tom Herman est de continuer sur cette lancée malgré la perte de 9 joueurs titulaires en défense à la fin de la saison. Pour cela, les Longhorns ont recruté, dans la secondary comme avec le sophomore CB Caden Sterns qui comptait 62 placages et 4 interceptions en 2018 et qui a reçu le titre de meilleur freshman défensif de la BIG 12. L’inquiétude se porte surtout sur la ligne défensive avec la perte du meilleur DL de la conférence le DE Charles Omenihu parti à Houston chez les Texans en NFL. Pour compenser cela, l’attaque devra step-up avec le QB Sam Ehlinger qui comptabilisait 3292 yards. avec 25 TDs a la passe et 16 à la course pour 5 interceptions.

 

 

 

  • Oregon Ducks : L’équipe de la ville d’Eugene, toujours parée des plus beaux uniformes du pays est en passe de devenir l’une des équipes les plus hypes de la saison. Peut-être par le fait que le leur QB Justin Herbert pointe le bout de son nez à la lutte pour le trophée Heisman. Annoncé dans le top 10 de la dernière draft NFL, il a choisi de disputer une dernière année avec le programme d’Oregon. Lui qui a lancé, en 2018, 29 TDs pour 8 interceptions va mener l’attaque au top de la conférence PAC-12. Néanmoins il ne sera pas le seul car le jeu de courses devrait devenir un point fort de cette équipe avec notamment le RB CJ Verdell, auteur de 10 TDs en 202 courses l’année passée. En défense, les Ducks pourront compter sur l’ancien coordinateur offensif de Boise State, Andy Avalos, sur leur recrue freshman le DE Kayvon Thibodeaux et sur une escouade de LB le couteau entre les dents avec entre autres le meilleur plaqueur de 2018 LB Troy Dye auteur de 2 sacks et 1 interception en 2018.

 

Vous pouvez retrouver ici notre liste des 150 joueurs à suivre cette saison. Il est également possible de retrouver les joueurs à suivre par conférences : SEC, BIG 12, ACC, PAC-12, BIG 10, AAC, Mountain West, Mid-American, Conference USA, Sun Belt et Independants.

Les rencontres à suivre en 2019

Cette année, il y aura encore des gros chocs durant la saison régulière avant de voir les habituelles grosses confrontations lors des différents Bowls et des playoffs. Que ce soit des duels de conférences ou des rivalités historiques, l’enjeu sera grand tant au niveau du sportif qu’au niveau du prestige et de la fierté de l’Université. Voilà pour vous mon top 10 des rencontres à ne pas rater sous aucun prétexte :

 

Week 1 :

#11 Oregon vs #16 Auburn

31 Août 2019 à 1h30.

AT&T Center, Arlington (Texas)

Le premier gros choc de l’année est prévu dès la première semaine de compétition entre les Ducks d’Oregon et les Tigers d’Auburn. Et ce match a lieu dans l’enceinte des Cowboys de Dallas à Arlington preuve de l’importance de cette rencontre. Les hommes de Mario Cristobal auront la possibilité de bien débuter, contre une équipe d’Auburn moins armée que par le passé, pour se frayer un chemin vers les playoffs.

 

Week 7 :

#8 Florida Gators at #6 LSU

12 Octobre 2019

Tiger Stadium, Baton-Rouge (Louisiane)

Ce match n’est pas un match de division mais c’est une rencontre importante entre les deux programmes pour accéder au match pour le titre de la conférence SEC, une des conférences les plus relevées de NCAA. Les deux programmes seront surement dans le top 10 à ce moment de la saison ce qui rendra la rencontre encore plus explosive. A noter que les Tigers voudront prendre leur revanche contre ces Gators qui étaient venus s’imposer dans leur antre en 2016.

 

#4 Oklahoma Sooners vs #10 Texas Longhorns

12 Octobre 2019

Cotton Bowl, Dallas (Texas)

Les Longhorns du Texas vont devoir faire quelques heures de route au nord d’Austin pour rallier le Cotton Bowl afin d’affronter une équipe des Sooners redoutable. L’année dernière, les deux programmes se sont croisés deux fois avec le gain d’un match chacun. Et cette année ça pourrait bien être encore le cas avec un match pour titre de la conférence de BIG 12 en fin de saison. Il aura un beau duel aussi entre deux QB, Justin Hurts et Sam Ehlinger.

 

Week 8 :

#11 Oregon Ducks at #13 Washington Huskies

19 Octobre 2019

Husky Stadium, Seattle (Washington)

Les Ducks s’étaient imposé l’année dernière dans ce choc de conférence PAC-12 et régional sur le score de 30-27 au bout de la prolongation. Cette année encore ces deux programmes sont les favoris pour le titre de champion de la conférence. Les Huskies emmenés par leur nouveau QB Jacob Eason feront tout pour s’imposer à Seattle pour barrer la route aux hommes de Mario Cristobal pour les playoffs.

 

Week 10 :

#3 Georgia Bulldogs at #8 Florida Gators

2 Novembre 2019

EverBank Field, Jacksonville (Floride)

Les Gators ont une revanche à prendre face aux Bulldogs dans ce duel de la conférence SEC. Les derniers matchs entre ces deux programmes ont tourné en faveur de l’équipe de Georgie mais les joueurs de Dan Mullen voudront assurément prendre leur revanche dans leur stade pour rêver d’une finale de conférence. Le dernier titre des Gators remonte à 2008.

 

Week 11 :

#6 LSU at #2 Alabama

9 Novembre 2019

Bryant-Denis Stadium, Tuscaloosa (Alabama)

Très gros match à venir vers la fin de saison entre ces deux équipes et une belle bataille entre deux défenses ultra-dominantes de NCAA. L’année dernière, pratiquement à la même période, Alabama était venu corriger LSU au Tiger Stadium 29 à 0 ! Cette année LSU voudra sûrement prendre sa revanche chez les Crimson Tide.

 

Week 12 :

#18 Michigan State Spartans at #7 Michigan Wolverines

16 Novembre 2019

Michigan Stadium, Ann Arbor (Michigan)

Ce match est attendu dans tout l’état du Michigan et la rivalité historique est forte. L’année dernière dans le Nord du pays, c’était pourtant chaud entre les deux équipes avant même le coup d’envoi. Le LB Devin Bush Jr. (drafté par les Steelers désormais) avait mis le feu aux poudres en piétinant et enlevant la pelouse sur le logo de Spartans. Les Wolverines avaient ensuite remporté ce match tendu en battant Michigan State 21 à 7. Les Spartans ont une revanche à prendre cette année dans le stade des Wolverines.

 

Bien sur, en plus de ces rencontres, chaque semaine nous vous proposerons une liste de matchs à suivre.

 

 

 

 

Chaque semaine nous vous présenterons le TOP 25 AP Poll qui représente le Power Rankings en NCAA établi par The Associated Press.

1. Clemson

2.Alabama

3.Georgia

4.Oklahoma

5.Ohio State

6.LSU

7.Michigan

8.Florida

9.Notre Dame

10.Texas

11.Oregon

12.Texas A&M

13.Washington

14.Utah

15.Penn State

16.Auburn

17.UCF

18.Michigan State

19.Wisconsin

20.Iowa

21.Iowa State

22.Syracuse

23.Washington Stae

24.Nebraska

25.Stanford

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *