Tout savoir sur le Pro Bowl

Chaque année, lors de la semaine entre les finales de Conférence et le Super Bowl, se joue le Pro Bowl. Des joueurs de l’AFC et de la NFC s’affrontent dans la version NFL du All-Star Game. Malheureusement, le match n’est jamais mémorable, et un grand nombre de joueurs ne portent pas d’importance à ce match de gala.

Avec un système de sélection qui n’est pas au point à cause des votes des fans qui choisissent les joueurs les plus populaires alors que d’autres méritent plus, le fait que le match se joue avant le Super Bowl empêche les joueurs des deux équipes en finales d’envoyer leurs joueurs, mais aussi le risque inutile pour plusieurs joueurs qui sortent d’une grosse saison, le Pro Bowl est très critiqué.

De 1980 à 2016, le Pro Bowl se jouait à Hawaii et donnait cette idée de vacances aux joueurs. Mais après la saison 2016, la ligue a signé un accord pour jouer à Orlando en Floride. Là aussi, la NFL se penche sur le côté vacances, car les familles peuvent venir et passer du temps dans les parcs d’attractions comme Disney ou Universal Studios. Cette saison est la dernière avec cet accord, et il est difficile d’imaginer ce que va décider la ligue pour les années à venir.

 

Récompenses

À la fin du match, deux joueurs sont nommés MVP par un vote des fans via les réseaux sociaux. Un joueur offensif et un joueur défensif vont donc recevoir cet honneur, ainsi qu’un SUV GMC.

Mais ce sont tous les joueurs qui sont payés suite au Pro Bowl. Les vainqueurs vont toucher 64 000$ tandis que les perdants n’auront “que” 32 000$.

 

Innovations

La NFL tente de trouver des nouveaux formats pour essayer de maintenir un intérêt pour ce match, mais il est difficile de captiver l’attention des spectateurs avec un match où les joueurs ne donnent pas tout. Résultat, certaines innovations font leur apparition dans cette rencontre sous forme de test pour voir s’il serait intéressant d’implémenter cela lors de la saison régulière.

– Une nouvelle visière sera portée par certains joueurs pour améliorer la vision sur le terrain.
– Plusieurs joueurs auront la possibilité de communiquer avec leur staff alors qu’habituellement seul le QB en attaque et un joueur en défense portent cet équipement dans le casque.
– L’horloge de jeu sera ajustée pour essayer de comprendre et maximiser la vitesse de jeu.
– Il y aura plusieurs angles de caméras. Une caméra de casque, une caméra sur la casquette de l’arbitre, une caméra sur le pylône pour signaler un first down, et une caméra d’avant-match dans le vestiaire pour des perspectives uniques.
– Les capitaines et légendes auront un micro pendant le match.
– Une caméra à 360 degrés sous les poteaux pour une vue entière de la ligne arrière de l’end zone.

 

Le Pro Bowl Skills Showdown

Depuis la venue du match à Orlando, les skis challenges ont fait leur retour après plusieurs années sans. Mais encore une fois, il est difficile d’attirer l’attention des fans qui n’ont pas vraiment envie de voir ces athlètes s’affronter lors d’une partie de balle aux prisonniers.

De plus, la diffusion ce ce Skills Showdown est en différé le jeudi, qui plus est dans la nuit pour les européens. Encore une fois, aucun enjeu lors de ces affrontements entre certains joueurs de l’AFC et la NFC.

De 2014 à 2016, il n’y avait pas de séparation en fonction des deux conférences. Un système de Draft était utilisé pour essayer d’utiliser la formule fantasy football. Les capitaines choisissaient chacun leur tour les joueurs de leurs choix.

 

Différences du règlement

Pour ne pas risquer les blessures, certaines règles sont différentes ou ont été mises en place lors du Pro Bowl.

– Pas de mouvement avant l’action en attaque quand ils sont alignés.
– L’attaque doit avoir un RB et un TE dans toutes les formations.
– L’attaque peut avoir 1 ou 2 WRs du même côté.
– L’intentional grounding est autorisé (jeter la balle au sol volontairement pour éviter un sack ou une perte de yards).
– La défense doit utiliser la formation 4-3 à chaque fois (4 linemen et 3 LBs), mais la Cover 2 et la couverture press est autorisée.
– Pas de blitz.
– Pas de coup dans le dos ou en dessous de la taille.
– Pas le droit de tenter de bloquer un pont, FG ou extra point.
– Le pile ou face détermine qui reçoit la balle en premier.
– Pas de kickoffs.
– Les équipes débutent à partir de leur ligne des 25 yards.
– Le chrono pour les actions ne dure que 38 secondes.
– Le safety au fond du terrain doit être aligné entre les lignes.
– Le two-minute warning est activé lors des 4 quart-temps.

 

Comme chaque saison, plusieurs joueurs refusent l’invitation au Pro Bowl car ils préfèrent se reposer après plusieurs mois difficiles pour leur corps, ou alors car ils n’ont pas envie de risquer une blessure lors d’un match qui n’a absolument aucun enjeu.

*Indique un titulaire

Attaque

Quarterbacks: Drew Brees*, New Orleans Saints (refus); Jared Goff, Los Angeles Rams (Super Bowl); Aaron Rodgers, Green Bay Packers (blessé); Russell Wilson, Seattle Seahawks (remplaçant); Mitchell Trubisky, Chicago Bears (remplaçant); Dak Prescott, Dallas Cowboys (remplaçant).

Running backs: Todd Gurley*, Los Angeles Rams (Super Bowl); Saquon Barkley, New York Giants; Ezekiel Elliott, Dallas Cowboys; Alvin Kamara, New Orleans Saints (remplaçant).

Wide receivers: Julio Jones*, Atlanta Falcons (blessé); Michael Thomas*, New Orleans Saints (refus); Adam Thielen, Minnesota Vikings; Davante Adams, Green Bay Packers; Mike Evans, Tampa Bay Buccaneers (remplaçant); Amari Cooper, Dallas Cowboys (remplaçant).

Tight ends: Zach Ertz*, Philadelphia Eagles (blessé); George Kittle, San Francisco 49ers; Austin Hooper, Atlanta Falcons (remplaçant).

Offensive tackles: Tyron Smith*, Dallas Cowboys (blessé); Terron Armstead*, New Orleans Saints (blessé); Trent Williams, Washington Redskins (blessé); Lane Johnson, Philadelphia Eagles (remplaçant); Charles Leno Jr., Chicago Bears (remplaçant); Jake Matthews, Atlanta Falcons (remplaçant).Offensive guards: Zack Martin*, Dallas Cowboys (blessé); Brandon Brooks*, Philadelphia Eagles (blessé); Trai Turner, Carolina Panthers; Andrus Peat, New Orleans Saints (remplaçant); Larry Warford, New Orleans Saints (remplaçant).

Centers: Alex Mack*, Atlanta Falcons; Max Unger, New Orleans Saints (refus); Cody Whitehair, Chicago Bears (remplaçant).

Fullback: Kyle Juszczyk*, San Francisco 49ers.

Défense

Defensive ends: Cameron Jordan*, New Orleans Saints; DeMarcus Lawrence*, Dallas Cowboys; Danielle Hunter, Minnesota Vikings.

Interior linemen: Aaron Donald*, Los Angeles Rams (Super Bowl); Fletcher Cox*, Philadelphia Eagles (blessé); Akiem Hicks, Chicago Bears; DeForest Buckner, San Francisco 49ers (remplaçant); Kawann Short, Carolina Panthers (remplaçant).

Outside linebackers: Khalil Mack*, Chicago Bears (blessé); Ryan Kerrigan*, Washington Redskins; Anthony Barr, Minnesota Vikings; Olivier Vernon, New York Giants (remplaçant).

Inside linebackers: Luke Kuechly*, Carolina Panthers (blessé); Bobby Wagner, Seattle Seahawks; Leighton Vander Esch, Dallas Cowboys (remplaçant).

Cornerbacks: Kyle Fuller*, Chicago Bears; Patrick Peterson*, Arizona Cardinals; Darius Slay, Detroit Lions, Byron Jones, Dallas Cowboys.

Safeties: Eddie Jackson*, Chicago Bears; Harrison Smith, Minnesota Vikings; Landon Collins*, New York Giants (blessé); Malcolm Jenkins, Philadelphia Eagles (remplaçant).

Special Teams

Kicker: Aldrick Rosas*, New York Giants.

Punter: Michael Dickson*, Seattle Seahawks.

Returner: Tarik Cohen*, Chicago Bears.

Special teamer: Cory Littleton*, Los Angeles Rams (Super Bowl); Michael Thomas, New York Giants (remplaçant).

Long snapper: Don Muhlbach, Detroit Lions.

 

Attaque

Quarterbacks: Patrick Mahomes*, Kansas City Chiefs; Philip Rivers (blessé), Los Angeles Chargers; Tom Brady, New England Patriots (Super Bowl); Andrew Luck, Indianapolis Colts (remplaçant); Deshaun Watson, Houston Texans (remplaçant).

Running backs: James Conner*, Pittsburgh Steelers; Melvin Gordon, Los Angeles Chargers; Phillip Lindsay, Denver Broncos (blessé); Lamar Miller, Houston Texans (remplaçant).

Wide receivers: DeAndre Hopkins*, Houston Texans (blessé); Tyreek Hill*, Kansas City Chiefs; Keenan Allen, Los Angeles Chargers; Antonio Brown, Pittsburgh Steelers (blessé); JuJu Smith-Schuster, Pittsburgh Steelers (remplaçant); Jarvis Landry, Cleveland Browns (remplaçant).

Tight ends: Travis Kelce*, Kansas City Chiefs (refus); Eric Ebron, Indianapolis Colts, Jared Cook, Oakland Raiders (remplaçant).

Offensive tackles: Taylor Lewan*, Tennessee Titans; Alejandro Villanueva*, Pittsburgh Steelers; Eric Fisher, Kansas City Chiefs.

Offensive guards: David DeCastro*, Pittsburgh Steelers (blessé); Marshal Yanda*, Baltimore Ravens; Quenton Nelson, Indianapolis Colts; Joel Bitonio, Cleveland Browns (remplaçant).

Centers: Maurkice Pouncey*, Pittsburgh Steelers; Mike Pouncey, Los Angeles Chargers.

Fullback: Anthony Sherman*, Kansas City Chiefs.

Défense

Defensive ends: J.J. Watt*, Houston Texans (blessé); Myles Garrett*, Cleveland Browns; Melvin Ingram, Los Angeles Chargers; Calais Campbell, Jacksonville Jaguars (remplaçant).

Interior linemen: Geno Atkins*, Cincinnati Bengals (blessé); Jurrell Casey*, Tennessee Titans (blessé); Cameron Heyward, Pittsburgh Steelers; Kyle Williams, Buffalo Bills (remplaçant); Brandon Williams, Baltimore Ravens (remplaçant).

Outside linebackers: Von Miller*, Denver Broncos; Jadeveon Clowney*, Houston Texans (blessé); Dee Ford, Kansas City Chiefs; T.J. Watt, Pittsburgh Steelers (remplaçant).

Inside linebackers: C.J. Mosley*, Baltimore Ravens; Benardrick McKinney, Houston Texans.

Cornerbacks: Xavien Howard*, Miami Dolphins; Jalen Ramsey*, Jacksonville Jaguars; Stephon Gilmore, New England Patriots (Super Bowl); Denzel Ward, Cleveland Browns; Chris Harris Jr., Denver Broncos (remplaçant).

Safeties: Derwin James*, Los Angeles Chargers; Eric Weddle, Baltimore Ravens; Jamal Adams*, New York Jets.

Special Teams

Kicker: Jason Myers*, New York Jets.

Punter: Brett Kern*, Tennessee Titans.

Returner: Andre Roberts*, New York Jets.

Special teamer: Adrian Phillips*, Los Angeles Chargers.

Long snapper: Casey Kreiter, Denver Broncos.

 

Match à suivre dès 21h00 sur les antennes de beIN Sports et commenté sur notre compte Twitter.

 

Vick

Co-fondateur FirstDown

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *