Rookies Watch – Week 13

Chaque semaine retrouvez notre rubrique Rookies Watch afin de suivre les performances des rookies de cette année.
Vous pouvez retrouvez notre rubrique Awards avec les candidats pour les récompenses individuelles ici.

 

Josh Allen – QB, Buffalo Bills
Malgré la défaite, Josh Allen a posé beaucoup de problèmes aux Dolphins. Dans les airs, le rookie continue de prouver ce que ses détracteurs pensent de lui. C’est un QB capable de réaliser des passes surréalistes, mais le manque de précision est flagrant, ce qui pose problème. Mais en utilisant ses jambes, il a tout bonnement écrasé la défense de Miami. Quasiment 140 Yards en moins de 10 courses, c’est une efficacité hors norme pour le rookie. Et s’il passait WR ?

Stats: 18/33, 231 Yards, 2 TDs, 2 INTs. 9 courses, 135 Yards.

Saquon Barkley – RB, New York Giants
Saquon n’a pas marqué cette semaine, mais il n’a pas eu de mal à dépasser une nouvelle fois les 100 Yards. Cette fois c’était face à une excellente défense des Bears, et la victoire était à l’arrivée. Clairement le grand favori pour remporter le titre de rookie offensif de l’année, Barkley est déjà un des meilleurs RBs de la ligue.

Stats:  24 courses, 125 Yards. 3 réceptions, 21 Yards.

Nick Chubb – RB, Cleveland Browns
Le RB des Browns a eu peu d’opportunités face aux Texans, avec plus de 40 passes tentés par Baker Mayfield, mais ça ne l’a pas empêché d’avoir plus de 70 Yards ainsi qu’un TD dimanche. Cleveland va devoir se reposer un peu plus sur Nick Chubb, et le joueur est clairement capable de faire beaucoup de dégâts aux défenses adverses.

Stats: 9 courses, 31 Yards, 1 TD. 3 réceptions, 41 Yards.

Phillip Lindsay – RB, Denver Broncos
Une pépite en or massif. Lindsay continue sa saison fantastique avec une performance exceptionnelle face à la défense des Bengals. Plus de 150 Yards sur seulement 19 courses tentées, ainsi que 2 TDs dans son compteur. Le RB qui n’a pas été sélectionné lors de la Draft a besoin de 63 Yards pour atteindre la barre de 1000 sur la saison, et avec 4 matchs avant la fin de saison, il semble certain que Lindsay va atteindre ce palier. La stat la plus impressionnante: il tourne à 6.08 Yards par course cette saison, les seuls RBs qui ont fait mieux dans l’histoire de la NFL sont Jamaal Charles (6.4 en 2010) et Barry Sanders (6.1 en 1997).

Stats: 19 courses, 157 Yards, 2 TDs. 1 réception, 2 Yards.

Dante Pettis – WR, San Francisco 49ers
Showtime Pettis ? Le WR des 49ers a fait son meilleur match de la saison face aux Seahawks qui n’ont pas su l’arrêter dimanche. 129 Yards sur 5 réceptions, ainsi que 2 TDs, Dante a montré son explosivité sur les passes de Nick Mullens, et le jeune joueur ne devrait que s’améliorer au fil du temps. De quoi faire saliver Jimmy Garoppolo.

Stats: 5 réceptions, 129 Yards, 2 TDs.

 

Bradley Chubb – DE, Denver Broncos
Nouvelle semaine, nouveau sack pour Bradley Chubb. Lors du 12e match, il est allé chercher son 10e sack de la saison, et il lui reste 4 matchs pour tenter de battre le record pour un rookie (14.5, Javon Kearse, Tennessee 1999). Son duo avec Von Miller est tout simplement monstrueux, à eux deux ils cumulent 22.5 sacks cette année.

Stats: 3 plaquages dont 3 solo, 1 pour perte, 1 sack, 1 fumble forcé, 1 fumble récupéré.

Darius Leonard – LB, Indianapolis Colts
Les Colts ont perdu face aux Jaguars, mais ce n’est clairement pas la faute d’une défense qui a limité l’attaque de Jacksonville a seulement 6 points. Certes, c’était Cody Kessler aux commandes, et Leonard Fournette était absent, mais Leonard a pu limiter les avancées avec ses plaquages. Le LB était une nouvelle fois partout sur le terrain, même s’il n’a pas causé de turnover cette semaine.

Stats : 8 plaquages dont 3 solo, 1.5 pour perte.

Leighton Vander Esch – LB, Dallas Cowboys
L’autre joueur omniprésent chaque semaine, c’est bien Leighton Vander Esch. Symbole de cette défense monstrueuse, ils ont totalement asphyxié l’attaque des Saints lors du TNF pour décrocher une victoire extrêmement importante, mais surtout impressionnante. Le LB n’a pas laissé le jeu au sol progresser, ni les passes dans ses alentours, et il affiche une nouvelle fois 10 plaquages.

Stats: 10 plaquages dont 6 solo, 0.5 pour perte.

Derwin James – S, Los Angeles Chargers
Comment ce joueur a pu tomber jusqu’au 17e choix de la Draft ? Derwin James a été majestueux face aux Steelers, avec une INT pour arrêter un drive qui allait surement rapporter des points, mais aussi 2 passes défendues. Il a aussi limité les progressions après réceptions avec 3 plaquages, et il confirme son statut de favori pour le titre de rookie défensif de l’année.

Stats: 3 plaquages dont 2 solo, 3 passes défendues, 1 INT.

Justin Reid – S, Houston Texans
Justin Reid a été exceptionnel face aux Browns. Sur sa seule mauvaise action, une énorme réception d’Antonio Callaway, le safety a su rattraper le WR pour forcer un fumble et empêcher le TD. Le rookie a été excellent dans les airs avec 2 passes défendues, et il s’installe petit à petit comme un élément-clé de cette défense des Texans.

Stats : 4 plaquages dont 3 solo, 2 passes défendues, 1 forced fumble.

 

Vick

Co-fondateur FirstDown

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *