FirstDown Awards – Week 8

Comme chaque semaine, retrouvez notre analyse des meilleurs prétendants pour les différentes récompenses de fin de saison. La moitié de saison est presque là et la liste des prétendants commence à se préciser. 

 

N’hésitez pas à réagir sur les différents prétendants, dans les commentaires ou sur notre compte Twitter. 

 

La rencontre contre la défense des Broncos n’a pas fait reculer Patrick Mahomes qui termine encore la semaine avec une très belle fiche de match. Les seuls points négatifs que l’on pourrait relever sont cette interception lancée et les deux sacks encaissés, mais dans l’ensemble il termine avec 24 passes pour 303 yards et 4 touchdowns. Petit point bonus quand on sait que la défense des Broncos concède en général 237.5 yards par match. Tyreek Hill a dû quitter le terrain à cause d’une blessure à l’aine, le quarterback des Chiefs s’est ainsi concentré sur Kareem Hunt et Travis Kelce pour venir à bout de cette défense. Au final, il reprend sa place de leader à la passe (2526 yards) et conserve celle sur le nombre de touchdowns lancés (26). La saison régulière est quasiment arrivée à sa moitié et si Patrick Mahomes continue sur ce rythme, il est indubitable qu’il sera le favori pour remporter le titre de MVP. Il a montré que même face à de grosses équipes et de grosses défenses, il a largement les épaules pour mener son escouade.

Les Saints ont eu leur revanche sur les Vikings lors de ce Sunday Night Football et continuent donc sur leur lancée de 6 victoires consécutives. Malheureusement ce match a été aussi la fin pour la série parfaite de Drew Brees, avec sa première interception lancée de la saison. D’ailleurs, face à la défense de Minnesota, le quarterback de la Nouvelle-Orléans a éprouvé quelques difficultés. Il finit la rencontre avec un bilan de 18 passes pour 120 yards, 1 touchdown et 1 interception. Sur le plan statistique, on est loin des hauts standards de cette saison. Il s’agit d’ailleurs de sa deuxième moins bonne prestation (note de 84.8 alors que sa moyenne est de 118.2), avec notamment le moins de yards complétés. Néanmoins, il ne faut pas oublier que la défense des Vikings a donné beaucoup de fils à retordre à Drew Brees. Aidé par Michael Thomas et Alvin Kamara, il a tout de même réussi à progresser suffisamment sur le terrain pour remporter la victoire avec un écart de 10 points. Ses passes, toujours lancées avec une précision chirurgicale, ont permis de progresser lentement mais sûrement vers l’End Zone. À noter qu’il a réussi à n’encaisser aucun sack alors que la ligne défensive de Minnesota s’est beaucoup renforcée dernièrement.

Certes les Rams ont gagné mais ce n’est pas passé loin, avec un score final de 29-27 face aux Packers. Cette rencontre a été compliquée pour les Rams et on doit une partie de la réussite à Jared Goff qui a tout de même réussi à nous livrer une performance très honorable. 19 passes pour 295 yards et 3 touchdowns, Jared Goff finit avec une note de 111 alors que la défense au sol est venue plusieurs fois le mettre sous pression. Il a notamment encaissé 5 sacks sur la rencontre, ce qui en fait avec le match contre Denver le match celui avec le plus de sacks subis. Mis en défaut à plusieurs reprises, d’autant plus que le backfield défensif était suffisamment présent pour couvrir les cibles, Jared Goff a tout de même réussi à jouer un très bon match. Il reste toujours en troisième position sur le nombre de yards réalisés (2425) et de touchdowns lancés (17). Le match de la semaine prochaine contre les Saints sera une belle occasion de voir le duel entre deux de nos prétendants au titre.

Les Chargers étaient en Bye Week cette semaine mais on n’oublie pas Philip Rivers dans la liste.

MVP potentiels : Patrick Mahomes, Drew Brees, Jared Goff, Philip Rivers.

 

Todd Gurley continue sur son début de saison explosif et toujours aussi incroyable. Avec le touchdown qu’il a inscrit ce dimanche, il est à égalité sur la plus longue série de matchs avec un touchdown à la course minimum (11 ex-aequo avec Elroy Hirsch). À l’heure actuelle, il est toujours le joueur avec le plus de touchdowns (15). Il aurait d’ailleurs pu continuer avec un touchdown supplémentaire mais cette opportunité “manquée” a permis aux Rams de sécuriser leur victoire. Qui plus est, avec ses 25 courses pour 114 yards contre les Packers, il maintient sa première place sur le nombre de yards au sol et creuse un peu plus l’écart face aux autres (800 yards alors qu’Ezekiel Elliott en 2ème a 619 yards). Sur le jeu au sol, il demeure toujours le pilier avec 114 yards sur le total de 135 mais il montre aussi qu’il est capable de faire office de receveur avec 6 réceptions pour 81 yards.  Tout simplement sensationnel !

Bien que les Vikings se sont inclinés face aux Saints, Adam Thielen en remet une couche au sujet de sa saison incroyable. Lors de la rencontre, il a complété 7 passes pour 103 yards et 1 touchdown, sans rater une des passes lancées par Kirk Cousins. Cependant le plus incroyable reste les deux records qu’il a atteints durant cette rencontre où son utilisation n’était pas aussi importante que d’habitude. Il égalise Calvin Johnson sur le nombre de matchs consécutifs avec plus de 100 yards à la réception (8) et détient le record de touchdowns marqués sur les 8 premiers matchs d’une saison. Au-delà des statistiques qui sont remarquables, Adam Thielen est un des vecteurs majeurs de cette attaque, qui parvient toujours à compléter des passes alors qu’il n’est pas démarqué ou dans des situations pas à son avantage. Le prochain match contre les Lions laisse espérer qu’il pourra continuer sur sa série et pourquoi pas instaurer un nouveau record.

On l’a évoqué précédemment, Kareem Hunt est une des cibles préférées de Patrick Mahomes. Pilier du jeu au sol des Chiefs, il est d’autant plus dangereux qu’il arrive à se faufiler à travers la défense adverse avec agilité. Pour preuve, cette course où il parvient à esquiver puis à enchaîner sur un saut au-dessus de son adversaire pour continuer sur quelques yards de plus pour marquer le touchdown. Sur cette rencontre, son jeu au sol a bien été limité par le pass rush des Broncos (16 courses pour « seulement » 50 yards) mais il est parvenu à compenser cela en jouant dans les airs avec 36 yards sur 5 réceptions et 1 touchdown à la clé. Au niveau général, on le retrouve à la 4ème place des leaders en yards avec 592 yards, juste derrière James Conner. Avec l’excellent niveau de jeu offensif des Chiefs et ses performances, Kareem Hunt se positionne bien dans la course au OPOY.

L’absence de Le’Veon Bell aurait pu être handicapante pour les Steelers mais James Conner est là pour sauver le jeu au sol. Cela peut paraître étonnant mais James Conner fait même mieux que son coéquipier. Sur les 7 premiers matchs, Le’Veon Bell avait réalisé 898 yards et 4 touchdowns alors que James Conner est à 922 yards pour 9 touchdowns ! Et sur le terrain, sa présence a de l’impact sur le jeu offensif des Steelers. Sur le dernier match face aux Browns, il a réalisé 24 courses pour 146 yards et 2 touchdowns, sur les 168 yards totaux des Steelers. James Conner a bien gagné sa place de running back principal dans le roster et il n’est pas prêt de l’abandonner. Il est tout de même le 3ème en termes de yards (599) et 2ème sur le nombre de touchdowns inscrits (9) au sol. Rapide et agressif, il a réussi à s’imposer comme un des running backs leaders de la ligue alors que sa saison précédente était beaucoup plus discrète.

Alvin Kamara possède lui aussi un potentiel immense, et face à la solide défense des Vikings il est quand même parvenu à faire des étincelles. Bilan du match : 13 courses pour « seulement » 45 yards et 1 touchdown ainsi que 7 réceptions pour 31 yards et 1 touchdown. Alors oui, Alvin Kamara n’a pas sorti de grande course spectaculaire sur tout le terrain mais il est quand même parvenu à nous fournir deux touchdowns majeurs dans ce match. Il faut également prendre en compte que le jeu au sol des Saints a la particularité de reposer sur deux joueurs, ce qui affecte également les statistiques globales. Pourtant il ne faut pas lui retirer le fait que ses courses sont toujours aussi rapides et sont réalisées avec une extrême agilité. Après un titre de Rookie, maintenant il est temps de décrocher celui d’OPOY.

 

OPOY potentiels : Todd Gurley, Adam Thielen, Kareem Hunt, James Conner, Alvin Kamara.

 

La ligne offensive des Packers a eu quelques frayeurs ce dimanche et notamment quand Aaron Donald s’élançait sur Aaron Rodgers. Ce dernier a pu goûter l’agressivité et l’impact de Donald durant cette rencontre. Le defensive tackle signe encore un beau match avec une fiche de 3 plaquages, 2 pour perte, 2 sacks et 4 QB hits. Aidé par sa ligne et notamment son coéquipier Ndamukong Suh, il est pour la deuxième semaine consécutive leader sur le nombre de sacks, avec un total de 10 ! Le prochain match sera encore une occasion pour Donald d’affronter un top quarterback. À ce rythme, il est presque sûr de remporter le titre pour une deuxième année.

Lors du Thursday Night Football, les Dolphins ont pas mal ramé, Brock Osweiler s’est retrouvé plusieurs fois en difficulté et J.J. Watt en a profité pour faire ce qu’il fait de mieux. Avec 1 sack, 4 plaquages, 2 pour perte, 1 QB hit et 1 passe défendue, il a encore fait un travail bien polyvalent au niveau de la défense. Bien que la ligne offensive de Miami soit correcte, cela n’a pas suffi à freiner le defensive end qui est encore venu jouer les trouble-fête. Il se retrouve à la 2ème place sur le nombre de sacks avec plusieurs autres joueurs, il va donc falloir passer la vitesse supérieure s’il veut rester dans la course et se démarquer des autres.

Kansas City ne bénéficie pas d’une des meilleures défenses de la ligue mais elle compte tout de même dans ses rangs Dee Ford. Ce dimanche, Case Keenum a encaissé 5 sacks durant la rencontre, dont 3 venant du jeune pass rusher. Élément essentiel de cette ligne défensive de Kansas City, il réalise une très bonne première partie de saison. Sa prestation de ce dimanche lui a notamment permis d’atteindre la deuxième place ex aequo sur le nombre de sacks (8), il a également confirmé 4 plaquages, 3 QB hits et surtout 2 fumbles forcés qui ont été d’une grande aide aux Chiefs. Son début de saison s’est fait beaucoup plus discret que certains dans cette catégorie mais après son match de dimanche et les statistiques qu’il a réalisées, il devient un prétendant dans la course au DPOY. Pour un joueur qui cherche un nouveau contrat, il devrait toucher un gros pactole s’il continue sur ce rythme. À noter que sur les 24 sacks effectués par les Chiefs sur la saison, 8 viennent de Dee Ford.

DPOY potentiels : Aaron Donald, J.J. Watt, Dee Ford.

 

La dernière fois que les Rams ont commencé une saison sur un bilan de 8-0 c’était en 1969 ! Autant dire que cette première partie de saison est historique pour la franchise de Los Angeles. Parmi les meilleures escouades offensives et avec des joueurs explosifs, les Rams sont sur la bonne voie pour aller loin dans les playoffs et pourquoi pas atteindre le Super Bowl. Attention, cependant à cette deuxième partie de saison qui s’annonce un peu plus compliquée que le début de saison, face à des équipes plus fortes. Mais quand même, chapeau bas Monsieur McVay.

Les Chiefs continuent aussi sur leur lancée extraordinaire. Juste derrière les Rams en termes de bilan et de performances, les Chiefs réalisent une première partie de saison quasi parfaite. Avec une jeune escouade offensive pleine de potentiel, les Chiefs peuvent aller loin ! Attention cependant à resserrer le jeu au niveau de la défense pour éviter de trop laisser l’adversaire progresser. Les Chiefs devraient eux aussi avoir un calendrier un peu plus compliqué sur cette deuxième partie de saison, de quoi de confirmer leur niveau de jeu et de continuer sur leur lancée vers les playoffs. Le nouveau duo Andy Reid-Patrick Mahomes fait de l’effet sur cette équipe des Chiefs.

Une petite défaite en première semaine face aux Buccaneers qui n’annonçait rien de bon et puis après c’était tout le contraire. Depuis le Week 2, les Saints sont toujours invaincus et figurent parmi les meilleurs effectifs de la ligue. Le Sunday Night Football a d’ailleurs été une belle occasion de voir la puissance de cette équipe qui a pris sa revanche face à des Vikings quelque peu en difficulté. Leaders de leur division, ils s’assurent une place pour les playoffs s’ils continuent bien évidemment à ce rythme. Sean Payton a réussi à remporter sa revanche face à Mike Zimmer et il est plus déterminé que jamais pour cette fois atteindre la finale de conférence.

COY potentiels : Sean McVay, Andy Reid, Sean Payton, Bill Belichick.

 

Les Colts ont beau avoir un bilan de 3-5 et être derniers de leur division (avec les Jaguars), Andrew Luck signe un superbe retour cette saison. L’attaque des Colts est la 11ème en yards et 6ème en points, tandis que son quarterback est 2ème sur le nombre de touchdowns inscrits avec un total de 23, derrière Patrick Mahomes (25). Ce dimanche contre les Raiders, il a encore fait un très bon match avec 22 passes pour 239 yards et 3 touchdowns. Il finit avec une note globale de 125.6, sa deuxième meilleure de la saison. Petit point à noter, il est le leader en termes de tentatives de passe sur la saison avec un total de 342. Comme quoi, son bras est prêt à distribuer les ballons sur tout le terrain.

Aaron Rodgers n’a pas eu l’occasion de faire un retour au score dans le dernier quart temps suite au fumble de Ty  Montgomery mais pourtant son retour dans la ligue est bien visible. Il a tout de même fini le match avec 18 passes pour 286 yards et 1 touchdown à la passe, comme quoi il est toujours en capacité de distribuer les balles à tous les coins du terrain. C’est notamment sur les passes en profondeur qu’Aaron Rodgers se démarque le plus et parvient à faire progresser rapidement son équipe sur le terrain. Il se retrouve 7ème sur le nombre de yards réalisés (2283) et décroche une note globale de 100.4, belle performance pour un retour après sa saison manquée de l’année dernière.

J.J. Watt : cf DPOY

CPOY potentiels : Andrew Luck, Aaron Rodgers, J.J. Watt.

 

Les Broncos possèdent un très bon pass rush et sont 13ème sur les points autorisés mais cela n’a pas empêché les Chiefs de remporter le match avec un jeu offensif toujours efficace. Et derrière cela, on retrouve toujours Eric Bieniemy comme coordinateur offensif qui parvient encore une fois à trouver les bons appels. À croire que cette attaque de Kansas City est difficilement arrêtable. D’ailleurs, ils sont toujours en première position sur la moyenne de points inscrits avec 36.2. Encore une belle performance de sa part, ce qui le met en très bonne place comme prétendant au titre.

Ce n’est pas forcément flagrant à première vue mais la défense des Redskins demeure sacrément efficace, notamment face au jeu au sol. Sur les trois dernières rencontres, l’escouade défensive de Washington est parvenu à maintenir les running backs adverses sous la barre des 100 yards, eux trois combinés. Et en face, c’était Christian McCaffrey (20 yards), Saquon Barkley (38 yards) et Ezekiel Elliott (33 yards) qui jouaient, de quoi prouver la solidité de cette escouade. Point d’honneur sur DJ Swearinger qui a réussi 4 interceptions au total sur la rencontre.  Au niveau général, la défense se situe à la 5ème position sur le nombre de yards et de points encaissés. Le tout est dirigé par Greg Manusky, coordinateur défensif de cette franchise, qui arrive à maintenir cette défense à un niveau sacrément haut. Avec un bilan de 5-2, une défense telle que cela, il manquerait juste une attaque plus efficace pour parvenir à s’assurer une place sûre en playoffs. Et les Redskins ont profité de la Trade Deadline pour rajouter Ha Ha Clinton-Dix en provenance de Green Bay, un très bon Safety qui devrait former un duo redoutable avec Swearinger.

Assistants coach potentiels : Eric Bieniemy, Greg Manusky.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *