Preview TNF Dolphins @ Texans – Week 8

Direction Houston pour ce Thursday Night Football qui opposera les Miami Dolphins aux Houston Texans avec une victoire toute aussi intéressante pour les deux équipes. Après avoir essuyé trois défaites en début de saison, les Texans sont sur leur quatrième victoire consécutive à la suite du match contre les Jaguars. Néanmoins ils se retrouvent premiers de la division AFC Sud, juste devant les Titans et les Jaguars à 3-4. Une cinquième victoire leur permettrait de prendre de l’écart, surtout si les Jaguars s’inclinent face aux Philadelphia Eagles ce dimanche. De leur côté, les Dolphins sont à 1-2 sur les rencontres à l’extérieur et une victoire pourrait être tout autant bénéfique. Avec un bilan de 4-3, ils se retrouvent juste entre les Patriots (5-2) et les Jets (3-4), ce qui permettrait de maintenir leur position. Qui plus est New England jouera contre Buffalo, avec au final de (très) fortes chances de victoire. Ce match sera aussi l’occasion de voir Brock Osweiler, quarterback titulaire de Miami pour cette rencontre, affronter une de ses anciennes équipes.

 

Petit point sur les blessures des deux équipes :
Texans :
OUT : Keke Coutee (WR), Ryan Griffin (TE), Zach Fulton ( G), Brian Peters (LB), Aaron Colvin (CB), Shareece Wright (CB), Andre Hal (S).

Dolphins :
OUT: Ryan Tannehill (QB), Kenny Stills (WR), Charles Harris (DE)
Questionable: Mike Gesicki (TE), A.J. Derby (TE).

 

Les Texans semblent s’être calé sur un bon rythme depuis les derniers matchs, à domicile comme à l’extérieur. Le retour de J.J. Watt a fait pas mal de bien à cette défense, avec notamment le retour d’un front seven très solide. Cependant, le retour de Deshaun Watson n’a pas été aussi flamboyant. L’attaque est parfois brouillonne notamment à cause d’une ligne offensive désastreuse. Heureusement que DeAndre Hopkins est là pour donner un sacré coup de pouce. Les Dolphins quant à eux oscillent entre victoire et défaite, et après la défaite face aux Detroit Lions, il laisse à penser que l’équipe de Miami est prête à ne pas reproduire les erreurs de la semaine dernière. Cependant, gros point noir : ses deux receveurs principaux Albert Wilson et Kenny Stills sont déclarés OUT pour la rencontre. Il va falloir donc qu’Osweiler s’adapte, tout en évitant la défense des Texans.

 

Les éléments à surveiller durant la rencontre :

  • Deshaun Watson VS Brock Osweiler:

L’amélioration de Deshaun Watson se voit au fil des semaines mais il reste encore bien des points à améliorer, notamment au niveau des turnovers. Sur la saison, il a lancé 10 touchdowns pour 7 interceptions, de quoi avoir certains doutes sur le jeu aérien de la franchise. Heureusement que la présence de DeAndre Hopkins (WR) et Will Fuller (WR) est là pour venir rattraper la donne. À eux deux, ils totalisent 1086 yards et 7 touchdowns sur les 1937 yards totaux de Deshaun Watson. Néanmoins, il faut reconnaître qu’en plus du jeu au sol de Lamar Miller (RB), il reste un quarterback très mobile (43 courses pour 216 yards et 1 touchdown au sol). Au niveau général, les Texans s’en sortent avec une moyenne de 258.4 yards à la passe alors que la défense adverse autorise environ 268.6 yards. Pareil sur le jeu au sol, les Texans ont environ 113.7 yards alors que les Dolphins autorisent 136.7 yards par match, de quoi permettre à Deshaun Watson de varier son jeu. Attention cependant au front seven qui peut venir le mettre en difficulté. Avec Kiko Alonso (LB) et Jerome Baker (LB) en face, la ligne offensive de Watson a intérêt à lui fournir la protection nécessaire.

Ryan Tannehill est déclaré OUT pour ce match et c’est donc Brock Osweiler qui le remplace pour une semaine supplémentaire. Titulaire sur les deux derniers matchs, son niveau s’est nettement amélioré comparé à ce que l’on a pu voir dans ses anciennes équipes. Son bilan :  619 yards pour 5 touchdowns et 2 interceptions et un taux de réussite à la passe de 67%. Mais cette fois, ce sera plus compliqué que d’habitude, sans les deux receveurs principaux, Osweiler va devoir compter sur Danny Amendola (WR) pour pouvoir assurer sur le jeu aérien, mais aussi DeVante Parker (WR) qui pourrait être trade suite à son manque de temps de jeu. Au niveau du jeu au sol, Frank Gore (RB) et Kenyan Drake (RB) risquent d’avoir une progression plus limitée qu’à l’accoutumer, avec en face une ligne défensive solide. Pour avoir une première idée, lors du match contre les Bears et leur ligne défensive, il a totalisé 380 pour 3 touchdowns et 2 interceptions. Bien que les Dolphins aient remporté la victoire avec de belles actions de la part de son quarterback, les erreurs commises ont provoqué deux interceptions à l’avantage des Bears qui ont pu rester dans la course jusqu’à la toute fin du match. Le principal défaut de Brock Osweiler est notamment la précipitation dans son jeu, sous la pression de l’adverse, qui le pousse à prendre les mauvaises décisions. L’enjeu se aussi ici de fournir une protection pour finaliser correctement les actions.

 

  • La ligne défensive des Texans :

C’est un des éléments déterminants de la réussite de Brock Osweiler sur cette rencontre. J.J. Watt (DE) et Jadeveon Clowney (OLB), qui ressortent comme les deux pièces maitresses de cette ligne, risquent fortement de venir troubler cette attaque de Miami. À eux deux, ils combinent 11 sacks sur les sept premières rencontres de la saison, plus 46 plaquages et 4 fumbles forcés. Le jeu risque d’être d’autant plus difficile que la ligne offensive de Miami n’arrive pas toujours à faire le travail : dimanche dernier contre les Lions, Brock Osweiler a encaissé 4 sacks (Ryan Tannehill en cumule 11 depuis le début). Il faudra aussi venir stopper ce jeu au sol mené par le duo Gore et Drake. Dans l’ensemble, c’est un objectif que les Texans parviennent à bien atteindre, avec une moyenne de 92.1 yards autorisés par match. Lors du match contre les Dallas Cowboys, la ligne défensive est parvenue à limiter totalement Ezekiel Elliott qui n’a réalisé que 54 yards sur 20 courses, tout comme LeSean McCoy, il y a deux semaines, qui a fini la rencontre avec 73 yards pour 13 courses. Et comme cette ligne défensive ressort comme le point fort de cette équipe, la clé de la réussite sera dans sa capacité à provoquer les turnovers et permettre à l’attaque d’avoir le ballon le plus longtemps possible pour aider Deshaun Watson.

 

 

La clé du match : la protection des quarterbacks

Au niveau offensif, les deux équipes sont à peu près sur le même niveau de jeu, même si les Texans semblent un peu plus réguliers dernièrement. Avec 372.1 yards en moyenne, contre 329.1 pour les Dolphins, un quarterback plus sûr et surtout une escouade offensive au complet, les Texans partent sur de meilleures bases que leurs adversaires. De plus, les blessures et la défense des Texans risquent de poser bien des problèmes ce soir à l’attaque des Dolphins. Que ce soit des deux côtés, les quarterbacks risquent d’être mis sous pression, à cause de la présence de playmakers comme J.J. Watt ou Kiko Alonso. On sait que dans ce contexte de jeu, les deux joueurs ont tendance à multiplier les erreurs. La première équipe qui parviendra à maintenir l’attaque à flot et déstabiliser l’adverse aura le plus de chances de remporter la victoire.

 

Pronostique : Victoire des Texans 24-21

Vous pourrez suivre le match à partir de 2H20 sur les antennes de beIN Sports et en live-tweet sur notre compte Twitter.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *