FirstDown Awards – Week 7

Comme tous les mercredis, focus sur les meilleurs joueurs qui marquent la ligue et qui ont leur place dans la course aux NFL Honors.

 

N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ou sur notre compte Twitter.

 

Deuxième match consécutif en primetime pour les Chiefs et cette fois, ce sont eux qui ont mené la danse. Face aux Bengals durant ce Sunday Night Football, Patrick Mahomes nous a offert un match bien meilleur que la semaine précédente. Inarrêtable, le quarterback des Chiefs a démarré la rencontre sur les chapeaux de roues et a continué sur un rythme que la défense de Cincinnati n’est pas parvenue à suivre. Avec un bilan de 28 passes pour 358 yards, 4 touchdowns et une petite interception, il continue toujours de figurer parmi les meilleurs quarterbacks actuels alors qu’il n’a que 23 ans : 2ème sur les yards complétés (2223) et 1er sur le nombre de touchdowns inscrits (22). Petite statistique significative : alors que la moyenne des passes complétées hors de la poche est de 36%, celle de Mahomes est de 55% ! Doué d’une incroyable mobilité, il est aussi à l’aise à la course : 4 courses pour 45 yards.

Encore une victoire pour les Saints et toujours aucune interception pour Drew Brees. Et encore plus impressionnant, il est devenu le quatrième quarterback de l’histoire à inscrire son 500ème touchdown, ainsi qu’avoir battu les 31 autres équipes de la ligue. Après une semaine de repos, les Saints étaient prêts à affronter la meilleure défense de la ligue. Avec Drew Brees aux commandes, la rencontre n’a pas été aussi simple pour l’escouade défensive de Baltimore que face aux Titans. Drew Brees a réussi à compléter 22 passes pour un total de 212 yards et inscrire 2 touchdowns, alors que les Ravens encaissent en moyenne 190 yards par match. Passes distribuées avec une précision chirurgicale (77.3% de réussite à la passe, meilleur pourcentage de la ligue) et performances quasi parfaites (121.6 de note générale, meilleure de la ligue) sont les clés de la réussite et du niveau impressionnant du quarterback de la Nouvelle-Orléans. À noter également qu’il n’a encaissé qu’un sack lors de cette rencontre.

Dans un match de division sans grand suspense, Jared Goff a fait comprendre aux 49ers qui étaient les leaders de la NFC West. Cette fois les adversaires n’avaient pas le niveau défensif des Broncos, merveilleuse occasion pour Jared Goff de continuer sur son rythme incroyable. 18 passes pour 202 yards et 2 touchdowns, le quarterback des Rams nous livre une performance propre dans un match où la défense de San Francisco n’a pu rien faire. Il faut dire aussi que la connexion avec Brandin Cooks et Robert Woods est parfaite, de quoi permettre à Goff de réaliser des passes en profondeur avec propreté.  Le match se termine pour le QB sur une note de 127.4, simple et efficace. Attention cependant à ne pas trop lâcher les ballons sur les snaps…

C’était sous le soleil londonien que les Chargers ont remporté leur quatrième victoire consécutive, grâce à un Philip Rivers remarquable. Dès le départ, il annonce la couleur avec cette première passe pour Ty Williams de 75 yards qui se finalise par un touchdown. 19 passes pour 306 yards et 2 touchdowns, le moins que l’on puisse dire c’est que le QB des Charger n’a pas hésité sur les passes en profondeur. En même temps, face à un backfield défensif à l’efficacité aléatoire et l’absence de Melvin Gordon, il fallait s’attendre à un fort jeu aérien. Prestation qui vient s’améliorer avec l’absence totale d’interception. Au final, la rencontre se termine sur une note de 137.7 et une troisième place dans le classement des quarterbacks avec le plus de touchdowns sur la saison (17).

MVP potentiels : Patrick Mahomes, Drew Brees, Jared Goff, Philip Rivers.

 

Kareem Hunt a lui aussi fait des étincelles lors de ce Sunday Night Football, signant sa meilleure performance de la saison. Avec 3 touchdowns inscrits, le running back a été le pilier de cette attaque des Chiefs ce dimanche. On retiendra en particulier cette course lors de laquel il arrive à éviter le plaquage des trois des défenseurs avant de faire un saut de cabris sur un défenseur pour atteindre la Red Zone. Véritable arme polyvalente, il a réalisé 15 courses pour 86 yards et 5 réceptions pour 55 yards, comme quoi il est insaisissable. Au classement général, il se positionne 3ème sur le nombre de yards complétés à la course.

Todd Gurley continue sa saison incroyable en signant un nouveau record. Avec les 3 touchdowns qu’il a inscrits ce dimanche, il est à égalité avec Priest Holmes sur le plus de touchdowns inscrits sur les 7 premiers matchs de la saison (14). Certes, sa performance de cette semaine (15 courses pour 63 yards et 4 réceptions pour 23 yards) était en dessous de ce qu’il a l’habitude de faire mais Todd Gurley est en route pour battre le record de touchdowns détenu par Ladainian Tomlinson (31). Par ailleurs, il est aussi détenteur d’une série de 10 matchs consécutifs avec au moins un touchdown inscrit, sans oublier le fait qu’il est le leader sur les yards à la course (686). Et depuis qu’il a été drafté en 2015, aucun autre joueur n’a inscrit autant de touchdowns que lui. Tout simplement inarrêtable !

Face aux New York Jets, Adam Thielen a continué sur son explosivité. Toujours leader en réceptions (67) et en yards à la réception (822), le match de ce dimanche a été encore une preuve de son rôle majeur dans l’escouade offensive des Vikings. En 9 réceptions, Adam Thielen a complété 110 yards et 1 touchdown. Discret dans l’End Zone, l’utilité d’Adam Thielen n’en demeure pas moins nécessaire pour cette attaque de Minnesota. Mais le plus impressionnant est surtout sa capacité à attraper les passes peu importe le nombre de défenseurs sur lui. Encore ce dimanche, avec ce touchdown de 35 yards avec un cornerback sur lui.

Cette saison les Falcons ont vraiment du mal, avec notamment une liste de joueurs blessés qui semble s’allonger après chaque semaine. Cependant, cette situation n’empêche pas Matt Ryan de nous fournir un jeu exceptionnel. Après le Monday Night Football contre les Giants et ses 379 yards , il est devenu le premier quarterback en termes de yards à la passe au classement, avec 2335 ; détrônant ainsi Patrick Mahomes (2223). À noter également que depuis le début de la saison, pas un seul de ses matchs ne s’est fait avec moins de 250 yards à la passe. Doué d’une grande précision et d’une escouade de receveurs terriblement bons, il a au total inscrit 15 touchdowns (5ème plus gros total) pour seulement 2 interceptions. L’ancien MVP continue de nous impressionner par son haut niveau de jeu, qui plus est dans une équipe qui peine cette saison.

OPOY potentiels : Kareem Hunt, Todd Gurley, Adam Thielen, Matt Ryan.

 

Avant le Thursday Night Football, Von Miller avait déclaré que les Broncos allaient avoir raison des Cardinals, et c’est ce qui s’est passé. Véritable couteau suisse de la défense durant cette rencontre, Von Miller a complètement asphyxié cette attaque déjà bien frêle. 4 plaquages combinés, 2 sacks, 4 QB hits, 2 fumbles forcés et 1 fumble recouvert, le linebacker était partout, à tel point que les Cardinals ont à peine marqué 10 points. Josh Rosen a été le premier victime de l’agressivité de Miller, avec notamment ce sack suivi d’un fumble recouvert. Au niveau général, il continue son ascension dans le classement, avec une deuxième place décrochée sur le nombre de sacks (7.5), à égalité avec Danielle Hunter. À noter aussi que depuis qu’il a été sélectionné à la Draft 2011, personne ne fait mieux en termes de sacks (95) et de fumbles forcés (25) !

Ce dimanche Aaron Donald a fait comme Jésus : il a distribué les pains. Auteur à lui tout seul de 4 sacks contre les 49ers, le defensive tackle des Rams a complètement annihilé l’attaque adverse. En plus de ses 4 sacks, il a réalisé 9 plaquages combinés, 6 plaquages pour perte, 5 QB hits, 1 fumble forcé et 1 recouvert. Impossible donc pour l’attaque de San Francisco de pouvoir avancer durant la rencontre, Aaron Donald est continuellement venu les mettre en défaut. Combiné à cela la main peu sûre de C.J. Beathard, les 49ers n’avaient aucune chance de pouvoir réussir offensivement. Au final, Aaron Donald ressort de ce match avec la première position sur le nombre de sacks (8), détrônant par la même occasion J.J. Watt. Arrivera-t-il à maintenir sa position de leader ?

La semaine a été un peu moins productive pour J.J. Watt. Face aux Jaguars, sa présence sur le terrain a été moins frappante que d’habitude. « Seulement » 1 plaquage, 1 QB hit et 1 passe déviée sur cette rencontre qui s’est tout de même sommée sur une victoire. Certes les performances personnelles ne sont pas aussi hautes que les semaines précédentes mais le jeu de J.J. Watt a particulièrement eu de l’impact sur le terrain. La pression sur Blake Bortles venant de la ligne défensive a mis ce dernier en difficulté à maintes reprises, à tel point qu’il n’a inscrit aucun touchdown à la passe.

Darius Leonard continue toujours de montrer son explosivité et son agressivité sur le terrain. Ce dimanche, face aux Buffalo Bills, il a totalisé 17 plaquages combinés et 1 fumble recouvert. Toujours leader sur le nombre de plaquages avec 79, son niveau est d’autant plus impressionnant qu’il est un rookie. Aujourd’hui, il est le fer de lance de la défense des Colts et plus particulièrement du front seven. S’il maintient son niveau sur le reste de la saison, il est tout à fait possible qu’il brise le record du plus de tackles en un match, décroché dernièrement par Chris Borland, avec 16 plaquages solo réalisés.

DPOY potentiels : Von Miller, Aaron Donald, J.J. Watt, Darius Leonard.

 

Décidément les Rams continuent de marcher sur l’eau, 7ème victoire consécutive de la saison et seule équipe invaincue. Sean McVay se positionne très sérieusement pour le titre de coach de l’année. Encore ce dimanche, l’équipe des Rams a été impitoyable contre ses adversaires de division. Avec une attaque 1ère à la course et 5ème à la passe, McVay arrive à mener la danse. Seul petit point à améliorer : la défense aérienne qui a tendance à accorder pas mal de yards (227.3 en moyenne).

Après la défaite contre Bill Belichick et ses Patriots, Andy Reid ne s’est pas laissé abattre. Dans un Sunday Night Football avec des Chiefs plus que bouillants, l’Head Coach de KC est parvenu à trouver le jeu pour complètement neutraliser les hommes de Marvin Lewis. L’attaque a difficilement progressé (10 points seulement) avant d’abandonner en deuxième partie et la défense était complètement dépassée par Mahomes et son escouade beaucoup trop rapide. Bravo à Andy Reid qui rattrape la petite tâche dans le tableau (6-1) en menant une des meilleures équipes de la AFC.

Les Saints sont venus à bout des Ravens ce dimanche et ce n’était pas chose aisée. Avec une victoire à un point de différence et grâce à un extra-point manqué de Justin Tecker, les Saints continuent de mener cette NFC Sud. On remarquera surtout les décisions faites au niveau offensif qui ont permis à Drew Brees et ses hommes de prendre le dessus sur cette défense en béton de Baltimore. Tout comme les Chiefs, les Saints sont actuellement avec un bilan de 5-1, ce qui les positionnent quasiment en playoffs, si bien sûr ils gardent le même rythme sur le reste de la saison.

COY potentiels : Sean McVay, Andy Reid, Sean Payton.

 

Ce Dimanche, Andrew Luck nous a sorti son meilleur match de la saison, un très bon match et pour une fois ça a payé. Alors qu’il s’agisse de la performance avec le moins de yards à la passe (17 passes pour 156 yards), il a tout de même inscrit 4 touchdowns lors de la rencontre. Le tout sans aucune interception, ce qui lui vaut une note de 131.5 et une belle victoire face aux Bills (37-5). En particulier depuis ses 4 derniers matchs, Andrew Luck montre une très grande forme. Véritable leader de cette attaque des Colts, son retour annonce une nette amélioration dans le jeu offensif comme dans le résultat général. Maintenant, il s’agit d’aller chercher les victoires !

J.J. Watt : voir DPOY.

Aaron Rodgers était en Bye Week cette semaine mais on le retrouvera la semaine prochaine face aux Rams.

On ajoute également une petite mention spéciale pour le retour d’Andre Hal alors que celui-ci avait été diagnostiqué d’un cancer en juin 2018. Placé sur Injury Reserve au début du mois de septembre, celui-ci a marqué son retour ce dimanche face aux Jaguars alors qu’il est actuellement en phase de rémission.

CPOY potentiels : Andrew Luck, J.J. Watt, Aaron Rodgers.

 

Suite au résultat qu’on fait les Chiefs ce dimanche contre les Bengals, il se doit de reconnaître le travail d’Eric Bieniemy, coordinateur offensif de la franchise. Avec 45 points inscrits et des actions spectaculaires, les Chiefs nous ont servi un match de qualité, à la hauteur de leur début explosif de cette saison. Très bon rebondissement de la part du coordinateur offensif suite à la mise en difficulté de la semaine dernière.

Pete Carmichael Jr., coordinateur des Saints, a eu raison des Ravens et de leur défense ce dimanche. Le match ne s’est joué à pas grand-chose mais les appels de jeu ont été les bons, surtout face à une escouade qui laisse peu de place à l’erreur. Au final, Drew Brees signe une fiche parfaite, les Saints finalisent leurs drives. À noter également que le seul sack encaissé témoigne de la bonne adaptation des Saints et de leur vitesse de jeu.

Assistants coach potentiels : Eric Bieniemy, Pete Carmichael Jr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *