Preview TNF Week 7 – Broncos @ Cardinals

Nous commençons cette septième semaine avec un Thursday Night Football qui s’annonce loin d’être le plus alléchant. Les Denver Broncos se déplaceront chez les Arizona Cardinals pour une rencontre dont la victoire ferait un grand bien aux deux équipes.

Avec un bilan de 2-4, qui plus est dans une division menée par deux équipes en grande forme, les Broncos semblent déjà condamnés pour le reste de la saison. Une victoire serait l’occasion de pouvoir remonter dans le classement et espérer peut-être se rapprocher des deux leaders : les Chargers à 4-2 et les Chiefs à 5-1. Cependant leur irrégularité ne leur assure pas pour autant une remontée par la suite mais cette victoire serait une occasion de limiter la casse.

Pour les Cardinals, une des pires équipes de la ligue à cette heure-ci, l’enjeu est un peu plus important car la victoire permettrait de se démarquer des San Francisco 49ers (1-5) et peut-être se rapprocher des Seattle Seahawks (3-3). Mais là aussi, leur faiblesse de jeu ne risque pas de les porter plus loin que cela par la suite.

 

Un petit point du côté des blessures avant de commencer :
Broncos :
OUT : Adam Jones (CB), Ron Leary (G), Shane Ray (OLB), Dymonte Thomas (S), Jared Veldheer (T),

Cardinals:
OUT: Tre Boston (S), Mike Iupati (G), Jeremy Vujnovich (G)
Questionable: Justin Pugh (G), Jamar Taylor (CB)

 

Après un match assez correct face aux Los Angeles Rams et une défaite qui s’est jouée à pas grand-chose, les Broncos partent probablement favoris sur ce match. Le gros point négatif demeure cette défense qui éprouve tant de difficultés à contenir le jeu adverse, notamment contre le jeu au sol. Denver est devenue la première équipe de l’histoire de la NFL à encaisser au moins 200 Yards à la course lors de deux matchs consécutifs. Contre la pire attaque au sol de la ligue, une nouvelle déroute pourrait virer à la catastrophe pour l’Head Coach Vance Joseph.

Les Cardinals ont montré quelques points d’améliorations dans ce match de dimanche contre les Vikings qui pourraient pouvoir être exploités demain. Mais avec une telle irrégularité dans les performances, difficile de savoir si cela sera le cas. Avec une attaque qui mouline et qui ne semble ne pas s’en sortir au fil des semaines (13.7 points et 220.5 yards en moyenne par match) ainsi qu’une défense quelque peu fébrile, la partie s’annonce très compliquée pour les Cardinals. Peut-être qu’une bonne performance de Josh Rosen pourrait venir changer la donne, particulièrement si le front seven arrive à limiter Case Keenum au long du match.

 

Les trois points sur lesquels se pencher au cours du match :

  • Case Keenum :

 

Comme il a été cité plus haut, le quarterback des Broncos est un des facteurs X de ce match. Capable de réaliser des big plays comme d’enchaîner les actions catastrophiques, il est un élément déterminant de ce match (147 passes pour 1687 yards, 7 touchdowns et 8 interceptions). Avec une moyenne de 387.7 yards par match, la progression des Broncos reste assez correcte, avec notamment un choix plus appuyé sur le jeu aérien (en moyenne 263.5 yards/match). Aidé par Emmanuel Sanders (40 réceptions pour 501 yards et 2 touchdowns) et Demarius Thomas (28 réceptions pour 330 yards et 3 touchdowns), capables de traverser les défenses et de compléter des passes en profondeur, Case Keenum a de quoi faire des dégâts dans les airs. Il pourra aussi compter sur Jeff Heuerman (TE) ou Courtland Sutton (WR) si besoin. Combiné à cela un backfield défensif adverse presque absent (243.2 yards/ match en moyenne), les possibilités pour le quarterback risquent d’être multiples. En ce qui concerne le jeu de courses, meilleur élément de leur attaque, il pourra profiter de l’irrégularité de la ligne défensive adverse pour progresser au sol. Sur cet aspect, on retrouvera notamment les rookies Phillip Lindsay (61 courses pour 346 yards et 1 touchdown) et Royce Freeman (58 courses pour 272 yards et 3 touchdowns). Cependant, gare à Chandler Jones. Ainsi, Case Keenum devrait avoir l’embarras du choix pour pouvoir progresser sur le terrain. Cependant, le problème avec ce quarterback reste son niveau bien irrégulier et aléatoire en fonction du match joué. Certes la progression aérienne en termes de yards est correcte mais le résultat ne l’est pas toujours. Avec 8 interceptions pour 7 touchdowns, les performances de Case Keenum sont difficiles à prédire et tellement loin de ce qu’on a pu connaître la saison précédente chez les Vikings. Il est bien dommage d’avoir à sa disposition deux bons receveurs quand son quarterback provoque des turnovers et empêche cette équipe d’aboutir dans l’End Zone. Reste à voir comment jouera-t-il jeudi soir.

 

 

  • Chandler Jones :

Nous l’avions mentionné dans le point précédent, Chandler Jones sera aussi à surveiller durant cette rencontre car il risque de pouvoir influencer grandement le cours du match. Alors que la défense peine au niveau général, le niveau du defensive end reste toujours à la hauteur de sa réputation. Sur le début de la saison, il a cumulé 22 plaquages, 5.5 sacks, 4 passes déviées, 3 fumbles forcés et 7 QB hits. Oui, Chandler Jones, avec quasiment un sack à chaque match, est une véritable menace pour cette équipe de Denver. La menace est d’autant plus grande que si Case Keenum commence à montrer des points d’hésitations, l’attaque de Denver risque d’être vite impactée. La responsabilité est donc grande pour la ligne offensive des Broncos qui doit être capable d’être étanche et de parvenir à stopper Chandler Jones. Mais est-ce que cette ligne sera-t-elle à la hauteur ? Depuis le début de la saison, Case Keenum a subi 15 sacks, dont les records n’étaient pas forcément face à de gros fronts seven (4 contre les New York Jets et les Kansas City Chiefs). Par conséquent, le defensive end aura tout le potentiel pour venir neutraliser le quarterback adverse. Il pourra aussi stopper le jeu au sol, élément offensif le plus efficace de cette attaque. Si Chandler Jones répond à ces deux attentes, l’escouade de Case Keenum risque d’être fortement handicapée.

 

  • Von Miller :

La défense des Broncos a aussi sa clé de voûte sur laquelle elle peut compter : Von Miller. Actuellement considéré comme l’un des meilleurs à son poste, le linebacker de Denver continue de montrer son agressivité et son explosivité sur le terrain : 25 plaquages, 5.5 sacks, 2 passes déviées, 2 fumbles forcés et 9 QB hits. De plus, face à un Josh Rosen encore bien fébrile dans ses décisions et ses actions, la partie risque d’être plus aisée pour Von Miller. Là aussi l’enjeu va être de garantir une étanchéité absolue de la part de la ligne. Si ce n’est pas le cas, gare au résultat pour les Cardinals, déjà que l’attaque en temps normal éprouve bien des difficultés pour achever ses drives vers l’End Zone. Dimanche dernier lors du match contre les Vikings, Josh Rosen a subi 4 sacks de la part de la ligne défensive adverse. Et comme ce jeudi, la ligne des Broncos sera quelque peu similaire à celle des Vikings, avec un Von Miller explosif en plus, la partie va être rude pour le QB rookie. Avec sa rapidité et son agilité, il promet de faire des dégâts. D’ailleurs sa déclaration hier à propos de l’issue du match montre bien sa détermination pour la rencontre de ce soir.

 

  • David Johnson :

Très mal utilisé par le coordinateur offensif Mike McCoy depuis son retour de blessure, le RB des Cardinals pose question. Un duel face à une défense qui ne semble pas pouvoir arrêter la moindre course pourrait être le moment parfait pour montrer qu’il reste un des meilleurs joueurs à son poste. Mais il serait bien qu’il soit de nouveau utilisé dans les airs, car tout comme Le’Veon Bell ou Todd Gurley, Johnson est capable de poser beaucoup de problèmes aux défenses adverses à ce niveau, notamment en posant des casse-têtes aux adversaires pour trouver comment défendre sur lui. S’il arrive à dérouler face aux Broncos, Josh Rosen va pouvoir se reposer sur lui et les Cardinals auront de meilleures chances de s’imposer.

 

La clé du match : l’attaque des Broncos

C’est peut-être l’élément qui pourrait mettre en doute Denver, notamment en ce qui concerne Case Keenum. Si l’attaque des Broncos rencontre des difficultés ou alors n’est tout simplement pas au rendez-vous, les Cardinals auront peut-être une chance. Encore faudrait-il que de leur côté, cette attaque d’Arizona arrive à sortir la tête de l’eau et parvient à tromper cette défense qui s’annonce bien rude. Après un match contre les Rams, les Broncos ne devraient pas éprouver quand même trop de difficultés dans cette rencontre.

 

Le pronostique : victoire des Broncos 35-10

Match à suivre sur les antennes de beIN Sports et en live tweet sur notre compte Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *