FirstDown Awards – Week 5

Chaque semaine, vous retrouverez les joueurs favoris pour les titres individuels de fin de saison. Focus sur les meilleurs joueurs en cette première semaine du mois d’octobre.

Drew Brees rentre un peu plus dans l’histoire ! Lundi soir, face aux Redskins, il est devenu le joueur avec le plus de yards à la passe avec 72 103 yards, passant ainsi devant Peyton Manning. Moment d’émotion pour le quarterback de 39 ans qui vient de briser un autre record en ce début de saison. Outre cette performance incroyable, Drew Brees a réalisé un match de qualité dans la lignée de ses précédents. Avec 363 yards et 3 touchdowns, le numéro 9 des Saints a une fois de plus réussi à distribuer les bonnes passes qui furent si fatales à la défense de Washington. Ne pas oublier aussi que le retour de Mark Ingram a été l’occasion pour Brees de plus appuyer son jeu au sol et de faire marquer deux beaux touchdowns au running back. À noter qu’aujourd’hui il est le seul quarterback de la ligue à n’avoir aucune interception à son actif depuis le début de la saison et qu’il possède la meilleure note, avec 122.3.

Jared Goff continue sur sa lancée impressionnante, ce qui lui a valu le titre de Joueur offensif du mois en NFC suite au match contre les Vikings. Ce dimanche face aux Seahawks et à leur ligne défensive agressive, Jared Goff a éprouvé quelques difficultés mais est quand même parvenu à remporter la victoire. Sur 23 passes pour 321 yards, il est parvenu à marquer un touchdown. Seul point noir sur le tableau, les deux interceptions survenues à quelques yards de la ligne de touchdown. Néanmoins il est classé premier sur le nombre de yards complétés sur la saison, avec 1727 yards devant Kirk Cousins et ses 1688 yards. Au niveau général, Jared Goff possède la deuxième meilleure note de la ligue avec 119.7, derrière Drew Brees.

Patrick Mahomes a aussi eu du mal cette semaine, comparé à ses performances des semaines précédentes. Face aux Jaguars et à leur défense, le potentiel explosif du jeune quarterback a été quelque peu limité. Deux interceptions et aucun touchdown à la passe, on a quand même été habitué à mieux de sa part. Cependant, il faut tout de même noter qu’il a réalisé 22 passes pour un total de 313 yards face à une ligne défensive qu’il le mettait souvent sous pression. Et bien qu’il fût en difficulté, cela ne l’a pas empêché de marquer un touchdown à la course, le deuxième de sa carrière en deux semaines.

MVP potentiels : Drew Brees, Jared Goff, Patrick Mahomes

 

Quand on parle de Jared Goff et de l’attaque des Rams, le deuxième nom qui nous vient à l’esprit c’est son comparse Todd Gurley. Le match de dimanche s’est une fois de plus fortement appuyé sur le jeu au sol, notamment lorsque la défense aérienne était particulièrement dangereuse. Au total, il a joué 22 courses pour un total de seulement 77 yards. Cependant, cela ne l’a pas empêché de marquer trois touchdowns. Sur le jeu aérien, il s’est un peu plus démarqué avec quatre réceptions pour un total de 36 yards. Le jeu de Gurley, un des vecteurs majeurs de cette attaque de Los Angeles, a été un moyen de pouvoir finaliser les drives des Rams quand la passe n’était pas suffisamment efficace. Avec ses 415 yards, il reste toujours en deuxième position derrière Ezekiel Elliott.

Quant à lui, le running back des Cowboys semble retrouver petit à petit sa forme. Face aux Texans et à leur ligne défensive incroyable (coucou Monsieur Watt), Ezekiel Elliott a connu la même situation que son collègue Todd Gurley. Son jeu a été limité par la défense avec 20 courses pour seulement 54 yards, on a connu des performances plus explosives de sa part. Mais le point important réside dans le fait que ses courses ont permis à Dallas à chaque fois de pouvoir continuer à progresser sur le terrain, en décrochant les first downs. À noter aussi qu’il a capté tous les ballons qui lui étaient destinés, pour un total de 30 yards en 7 réceptions. Comme cité plus haut, il est encore aujourd’hui le leader en termes de yards à la course avec 480 yards.

Alvin Kamara conserve sa place de prétendant bien que son utilisation lors de son dernier match fût particulièrement limitée. Pour cause, le retour de Mark Ingram à qui Drew Brees a confié la grande majorité des ballons au sol. De son côté, Kamara n’a réalisé que 6 courses pour 24 yards et 3 réceptions pour 15 yards. Cependant ses prestations précédentes le positionnent toujours comme un des meilleurs running backs et joueur offensif de la ligue.

Parmi la cuvée de quarterbacks de 2004, Philip Rivers doit être celui qui s’en sort le mieux actuellement. Il réalise un très bon début de saison avec de belles performances sur le terrain. Dimanche dernier, il a confirmé sa grande forme avec un beau match face aux Raiders. 81% de passes complétées, soit 22 passes pour 339 yards et deux touchdowns. Avec une note moyenne de 116.4, Philip Rivers se hisse à la troisième place des quarterbacks les mieux notés, bien qu’il soit douzième sur le nombre de yards complétés. Avec une belle escouade offensive, les Chargers ont trouvé un bon rythme. Philip Rivers a déjà marqué 13 touchdowns pour seulement 2 interceptions, le tout sur une moyenne par match de 299 yards. À 36 ans, le quarterback réalise un bien meilleur début de saison que l’année précédente et montre qu’il est encore capable de belles choses, n’est-ce pas Eli Manning ?

OPOY potentiels : Todd Gurley, Ezekiel Elliott, Alvin Kamara, Philip Rivers

 

Avec Khalil Mack, Aaron Donald fait partie des meilleurs joueurs à son poste de la NFL. Capable de traverser, bloquer les lignes offensives adverses, il est un véritable danger sur le terrain. Ses deux derniers matchs ont été l’occasion pour lui de montrer son plein potentiel. Déjà face aux Vikings avec 3 sacks sur Kirk Cousins et ce dimanche contre Russel Wilson. Face à une ligne offensive réputée pour être fragile, Aaron Donald n’a pas hésité à mettre la pression sur le QB des Seahawks et venir gêner cette attaque. Bien qu’il n’ait réalisé « que » un sack et deux plaquages sur ce match, sa présence sur le terrain a été significative avec un bon nombre de pressions, comme à son habitude.

Son retour est amorcé, la Watt Machine est en route. J.J. Watt continue sur la lancée de ses derniers matchs. Ce dimanche, lors du Sunday Night Football face aux Cowboys, J.J. Watt n’a pas hésité à bloquer cette attaque des Cowboys et notamment le jeu au sol d’Ezekiel Elliott. Un sack, deux QB hits et deux plaquages réalisés sur cette rencontre qui le situent à la première place ex æquo avec son frère T.J. Watt et Geno Atkins sur le nombre de sacks réalisés (6).

Les Bears étaient en Bye Week (semaine de repos) mais on pense toujours à Khalil Mack et à son début de saison incroyable dans sa nouvelle équipe.

DPOY potentiels : Aaron Donald, J.J. Watt, Khalil Mack

 

Si on devait résumer l’audace de Sean McVay en une action, c’est avec la dernière action du match face aux Seahawks ce dimanche. Faire un rush en 4ème tentative à même pas une minute de la fin, avec seulement deux points d’avance, c’est ce qu’a décidé de faire l’head coach des Rams pour remporter la 5ème victoire d’affilée de son équipe. La dernière fois que les Rams ont démarré la saison avec un bilan de 5-0 c’était en 2001 où ils finirent la saison avec un bilan de 14-2 et une défaite au Super Bowl face aux Patriots. Sean McVay serait-il sur la voie pour mener son équipe vers le Super Bowl, avec notamment une escouade offensive qui propose un jeu exceptionnel.

Les Chiefs eux aussi continuent sur leur lancée de victoires sans défaite, avec toujours aux commandes Andy Reid. Ce dimanche face aux Jaguars et grâce à leur défense notamment, l’head coach de Kansas City a su faire preuve d’efficacité pour remporter la victoire. La défense des Chiefs est parvenue en deuxième mi-temps à neutraliser cette équipe de Jacksonville, avec 4 interceptions réalisées au total sur Blake Bortles.

COY potentiels : Sean McVay, Andy Reid

 

Andrew Luck continue son début de saison prometteur, et ce même après la défaite face aux Patriots lors du Thursday Night Football. Avec une belle performance de 38 passes pour 365 yards et 3 touchdowns, on peut juste relever les 2 interceptions qui ont été faites au cours du match. Le niveau du quarterback semble s’améliorer de semaine en semaine. Andrew Luck semble avoir retrouvé sa mobilité sur le terrain, maintenant il va falloir gagner des matchs pour remonter dans le classement de la division, allez !

David Johnson a fait un beau match dimanche face aux 49ers dans ce match de conférence. Avec 55 yards et 2 touchdowns en 18 courses, le running back des Cardinals montre un retour progressif sur le terrain. Avec la titularisation de Josh Rosen, le jeu de David Johnson pourrait être utilisé d’une nouvelle façon et permettre de lui assurer un jeu optimal.

J.J. Watt : cf. DPOY

CPOY potentiels : Andrew Luck, David Johnson, J.J. Watt

 

Suite à la prestation des Chiefs face aux Jaguars ce Dimanche, on peut bien évidemment se tourner vers celui qui chapeaute cette escouade offensive. Eric Bieniemy est parvenu ce dimanche à faire face à une des meilleures défenses de la ligue et trouver les bonnes actions pour aller inscrire 30 points. Oui parce que les Jaguars en défense ce sont respectivement les 1ers et les 3èmes sur le nombre de yards et de points accordés. Et puis de manière générale, sur cette saison, les Chiefs sont les 2èmes sur le nombre de points inscrits par match avec une moyenne générale de 35 points. Le coordinateur offensif parvient à trouver les bonnes tactiques correspondant bien avec le jeu de Mahomes qui s’avère terriblement efficace.

Assistant coach potentiel : Eric Bieniemy

Une pensée sur “FirstDown Awards – Week 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *