FirstDown Awards – Week 4

Chaque semaine, vous retrouverez les joueurs favoris pour les titres individuels de fin de saison. Après un mois de saison, les prétendants aux titres commencent à se profiler. Certains possèdent d’ores et déjà la place de favori. Focus sur les joueurs qui ont marqué ce mois de septembre sur le terrain.

 

Qui aurait pensé que les Chiefs seraient repartis sur un début de saison aussi explosif que l’année dernière, après le départ d’Alex Smith. Le moins que l’on puisse dire c’est que ce changement a permis à Patrick Mahomes de s’émanciper et de réaliser un mois de septembre parfait. Avec déjà 1200 yards et 14 touchdowns et 0 interception à son actif, le quarterback de Kansas City a réussi à rapidement s’imposer comme un atout redoutable, avec une note moyenne exceptionnelle de 137.4 ! Rapide et polyvalent, il nous a montré encore hier contre les Broncos son adaptation face à l’adversaire. La preuve avec cette action où il parvient à éviter un sack de Von Miller et lancer une passe…avec la main gauche !  Reste à voir si Mahomes va réussir à maintenir ce niveau exceptionnel sur toute la saison et éviter de reproduire la baisse de rythme qu’ont subie les Chiefs en deuxième partie de saison l’année dernière.

On aurait pu hésiter à le mettre les semaines passées mais après son match de cette semaine, il n’y a pas de doute : Jared Goff est remarquablement en forme. Lors du Thursday Night Football contre les Vikings, le quarterback des Rams a montré qu’il avait plus d’un tour dans son sac. Au final, 465 yards et 5 touchdowns, record ex æquo de la franchise sur le nombre de touchdowns dans un match à domicile. Jusque-là, il est parvenu à mener son équipe vers la victoire à chaque match, seule équipe avec les Kansas City Chiefs à être encore invaincue. Il démarre cette saison avec 1406 yards à la passe pour 11 touchdowns et une note moyenne de 127.3. Preuve que la nouvelle génération de quarterbacks est là et elle est prête à prendre le dessus.

La semaine dernière Drew Brees a réalisé le record du plus de passes complétées et il est sur le point de dépasser Brett Favre (encore) et Peyton Manning sur le plus de yards à la passe (71 740 contre 71 838 et 71 940).  Et au rythme auquel le quarterback des Saints joue, on peut se douter que ce n’est pas dans bien longtemps. Face aux Giants, il a encore réalisé un sans faute et a réussi à mener son équipe à la victoire. Il finit ce premier mois de saison avec 1295 yards et 8 touchdowns, aucune interception et une note moyenne de 115.3.

MVP potentiels : Patrick Mahomes, Jared Goff, Drew Brees

Todd Gurley assure une fois de plus sa place de prétendant, ce qui en fait un de nos réguliers de la chronique. Face à la défense des Vikings, Todd Gurley a quand même trouvé le moyen de se frayer un chemin. 83 yards sur 17 courses et 73 yards pour 4 passes et un touchdown, le running back des Rams a encore sorti un beau match où l’attaque a été le point principal de cette rencontre. Avec 338 yards au total pour la saison 2018, il se retrouve en deuxième place derrière Ezekiel Elliott et ses 426 yards comme leader sur le nombre de yards à la course.

Encore un running back comme prétendant au titre, encore un qu’on a vu briller les semaines passées et cette semaine. Alvin Kamara a une nouvelle fois su briller par son jeu percutant face aux Giants ce dimanche. Véritable clé de voûte du jeu au sol de l’équipe des Saints, il a réalisé 19 courses pour 134 yards et 3 touchdowns, preuve qu’il est une des pierres angulaires de cette attaque et même un des meilleurs running backs de la ligue. D’ailleurs, il est le premier joueur de la ligue à cumuler 1000 yards à la course et 1000 yards à la réception sur ses 20 premiers matchs en NFL. What else ?

Au sujet du running back des Cowboys, celui-ci aussi mérite sa place de prétendant pour le titre. Leader sur le nombre de yards à la course, son potentiel réside surtout dans sa capacité à travers les lignes défensives adverses avec une force inouïe. Bien que le début de saison de Cowboys soit en demi-teinte, cela n’empêche pas le running back de fournir un jeu toujours aussi percutant. Majoritairement exploité au sol, il arrive aussi à s’adapter au jeu aérien et aider à faire progresser cette attaque. Ce week-end ce n’est pas moins de 15 courses pour 152 yards et 4 réceptions pour un touchdown, face aux Detroit Lions.

OPOY potentiels : Todd Gurley, Alvin Kamara, Ezekiel Elliott

Il continue d’effrayer les quarterbacks adverses sur le terrain, Khalil Mack semble inarrêtable sur ce début de saison. Ce dimanche, il a été auteur d’un sack, de trois plaquages et d’un fumble forcé. Avec juste un touchdown et un field goal, l’attaque des Buccaneers a été complètement pilonnée par cette défense de Chicago menée par un Khalil Mack toujours en feu. S’il continue sur ce rythme, Khalil Mak promet de faire une saison exceptionnelle, avec depuis le début de la saison un fumble et plus d’un sack en moyenne par match.

On en a parlé la semaine dernière, ce n’est qu’un rookie mais au vu de ses performances Darius Leonard a sa place dans la compétition. Au niveau général, il est déjà à 1 sack et plus de 13 plaquages en moyenne par match, performance qui a réalisé à nouveau ce dimanche face aux Houston Texans. Lui aussi, s’il continue sur cette lancée, pourrait devenir un joueur défensif star de la ligue, d’autant plus qu’il est prétendant pour le titre de rookie et de joueur défensif de l’année. Reste à voir si ces performances hors normes vont se continuer sur la saison.

DPOY : Khalil Mack, Darius Leonard

Et encore une victoire pour les Rams ! Décidément l’arrivée de Sean McVay a marqué le renouveau de cette franchise des Rams. Invaincu pour l’instant, Sean McVay est parvenu jeudi à venir à bout de cette équipe de Minnesota, mené par Mike Zimmer. Ce match a été l’occasion d’assister à un beau duel de head coachs dans lequel McVay a su se montrer maître de lui et faire appel à bonnes décisions de jeu. Petite statistique significative : Sean Mcvay est le deuxième coach à réaliser le plus de matchs à 30 points sur les 20 premiers matchs de sa carrière, derrière Mike Martz avec 14 matchs durant la saison 2000-2001 lorsqu’il était aussi coach des Rams.

Tout comme les Rams, les Chiefs sont toujours invaincus cette semaine et derrière ce succès, on retrouve l’head coach Andy Reid. En poste depuis 2013, Andy Reid semble avoir trouvé la bonne stratégie pour mener ses hommes à la victoire, en ce début de saison. Véritable bulldozer offensif, les Chiefs sont redoutables, la connexion entre Andy Reid et Patrick Mahomes permet aux deux hommes de mettre en place une stratégie qui met rapidement la défense adverse en défaut.

COY potentiels : Sean McVay, Andy Reid

La reprise d’Andrew Luck semble être de plus en plus positive au fil des semaines. Avec 1126 yards, 11 touchdowns et 3 interceptions, le quarterback des Colts a prouvé qu’il avait toujours son niveau de jeu capable de guider cette équipe d’Indianapolis. Andrew Luck reprend petit à petit de l’assurance sur le terrain et arrive à faire dérouler cette attaque qui avait eu bien du mal durant son absence. D’ailleurs, son match contre les Texans ce dimanche s’est soldé par un total de 40 passes pour 464 yards et 4 touchdowns, belle performance face à un des meilleurs defensive end de la ligue qui l’a sacké pas moins de quatre fois. Malheureusement il est le deuxième quarterback de la ligue à perdre un match avec plus de 450 yards à la passe, 4 touchdowns et 0 interception, avec Matt Cassel en 2010.

En parlant de la némésis d’Andrew Luck ce dimanche, on parle de J.J. Watt qui lui aussi un retour très convaincant. Après des premiers matchs qui annonçaient un retour en « douceur », le match de ce week-end nous a prouvé que J.J. Watt avait retrouvé pleinement sa forme. Ce sont 4 plaquages, 2 sacks et 2 fumbles forcés qui ont été réalisés par le defensive end de Houston contre les Colts, alors que la semaine précédente il avait réalisé 8 plaquages, 3 sacks et un fumble forcé face aux Giants. J.J. Watt est redevenu ce joueur si redouté sur le terrain par les attaques adverses tant il est à la fois habile, rapide et terriblement ravageur. Il est d’ailleurs le deuxième joueur le plus rapide à avoir atteint 80 sacks en carrière en 92 matchs, derrière Reggie White et et ses 70 matchs.

Comeback : Andrew Luck, J.J. Watt

L’année dernière la défense des Jaguars avait fini la saison deuxième en termes de yards et de points encaissés, cette saison ils sont classés premiers. Aux commandes, on retrouve Todd Wash, coordinateur défensif depuis 2016. Depuis qu’il est en poste, la défense des Jaguars s’est démarquée comme étant leur point fort sur le terrain, en recourant à un jeu agressif sur la ligne défensive et une couverture aérienne totale sur le backfield défensif.

Assistant coach potentiel : Todd Wash

3 pensées sur “FirstDown Awards – Week 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *