Preview SNF Week 4 – Ravens @ Steelers

Beaucoup de fans considèrent la rivalité entre les Ravens et les Steelers comme l’une des meilleures de la ligue. Cependant beaucoup évoquent également un derby centré sur la défense. En effet, depuis que la série a débuté en 1996, plus d’un tiers des matchs a vu l’équipe victorieuse gagner par 20 points ou moins. Mais maintenant que Ray Lewis et Ed Reed sont à la retraite, la défense du rideau de fer s’est petit à petit transformée en cape rouge du matador. Lors de leur dernière rencontre en décembre 2017 les deux franchises ont combiné un total de 958 yards dans un thriller qui s’est terminé par une victoire de Pittsburgh sur le score de 39 à 38. Cette nuit, les deux équipes s’affrontent pour un nouveau clash de l’AFC North. Ne soyez donc pas surpris si un scénario similaire venait à se reproduire !

Le point sur les blessures :

Coté Steelers :

Doubful : Mike Hilton (CB), Morgan Burnett (S)

Coté Ravens :

Out : Anthony Averett (CB), Willie Henry (DT)

Questionable : Brandon Carr (CB), Hayden Hurst (TE), C.J Mosley (ILB), Michael Pierce (DT), Ronnie Stanley (T), Terrell Suggs (OLB), Anthony Levine (DB)

Les deux équipes sont celles ayant tenté le plus de passes dans la conférence AFC, 139 pour Ben Roethlisberger et 129 pour Joe Flacco après les trois premiers matchs. Si Roethlisberger s’est montré plus efficace, les Ravens restent tout de même supérieurs en défense. Aucune autre équipe n’a concédé moins de yards à la passe (5,1 par tentative) que Baltimore, ce qui les classe deuxièmes derrière Detroit. Les Steelers quant à eux occupent la 28e place.

Avec la sélection du quarterback Lamar Jackson au premier tour de la draft 2018, nombreux étaient les spéculateurs qui mettaient Flacco sur un siège éjectable. Mais les performances de celui-ci ont rapidement calmé les débats. Il cumule 889 yards pour six TD et deux INT, le tout pour un pass rating de 92,8. Le running-back Alex Collins a quant à lui seulement 116 yards après trois matchs. Les Ravens sont classés 31e avec une moyenne de 3,1 yards par course. Collins cherchera mine de rien à dépasser cette nuit les 80 yards pour la troisième fois de suite contre les Steelers.

En matière défensive à Baltimore, Tavon Young, Za’Darius Smith et Terrell Suggs ont au moins deux sacks et trois autres joueurs comptent une interception. Cette défense fera face à l’un des meilleurs duos de la NFL, à savoir Roethlisberger-Brown. Toutefois Antonio Brown n’est pas la seule arme sur laquelle les hommes de John Harbaugh doivent se concentrer. Juju Smith-Schuster est actuellement le leader de l’équipe avec ses 356 yards, ce qui le place également troisième de la ligue.

Du coté des Steelers, la plus grosse préoccupation était le cas Le’Veon Bell. Lui qui refusait de jouer sous le franchise tag, tout le monde voyait venir un vent de panique s’abattre sur la franchise. À la surprise générale, le running-back James Conner s’est imposé dès la première journée comme le nouveau RB titulaire. Drafté en 2017, il affiche d’ores et déjà 352 yards au compteur !

Dès lors, comment les Steelers peuvent-ils avoir un bilan de 1-1-1 (une victoire,une défaite et un nul) ? Pour la simple et bonne raison que leur défense figure parmi les pires de la ligue. Avec plus de 30 points encaissés par match, la défense de Mike Tomlin est cinquième de la NFL (en partant de la fin,bien évidemment) …

Les faits à suivre durant la rencontre :

-> La défense des Ravens :

Au premier abord les chiffres démontrent que Baltimore possède l’une des meilleures défenses. Deuxième contre la passe, première contre les courses. Mais n’oublions pas que nous entrons seulement dans le quatrième week-end de saison régulière et que beaucoup de facteurs peuvent venir ternir toutes ces statistiques. Pour rappel, les Ravens ont débuté contre des Bills emmenés par un Nathan Peterman peu vaillant et contenir les Broncos de Case Keenum la semaine dernière n’a pas été mission impossible. Lors de leur unique défaite contre les Bengals, la défense des Ravens a pris l’eau en 17 minutes sur trois TD d’A.J Green. Derrière, ils n’ont jamais pu revenir. S’ils venaient à reproduire une telle performance, nul doute que les 506 yards de Roethlisberger engloutis en décembre dernier reviennent hanter les esprits !

-> Les attentes sur Antonio Brown :

Le receveur star est en lice pour couronner une sixième saison consécutive avec plus de 100 réceptions. Néanmoins Brown a parfaitement été retenu par ses adversaires depuis le début de la saison puisqu’il a été limité à une moyenne de 70 yards par match et 8,8 yards par réception. Pas de quoi affoler les compteurs comparé à ses stats mirobolantes de la saison dernière (1533 yards, 109,5 par match, 15,2 par réception). Les Ravens avaient poussé Brown à passer sous silence radio avec 34 yards pour 4 réceptions l’année passée. Mais en contre-partie il avait explosé chez lui au Heinz Field avec 213 yards pour 11 réceptions. Nous nous attendons à une performance similaire ce soir.

-> La capacité de Baltimore à continuer sur leur lancée :

Encore une fois il est toujours délicat d’effectuer des conclusions hâtives après trois matchs. Par ailleurs, bien qu’il y ait une raison pour rester sceptique vis-à-vis de la défense, il y a des preuves qui mettent en avant une attaque beaucoup plus forte que l’année passée. Aussi, Michael Crabtree, John Brown, et Willie Snead sont trois nouveaux receveurs arrivés durant l’inter-saison. La défense de Pittsburgh s’est fait marcher dessus lors de leurs deux derniers matchs, de quoi offrir aux Ravens la possibilité de viser une troisième victoire.

La clé du match : la défense des Ravens

Comme cela a été rapporté, si la défense parvient à déjouer les plans de Mike Tomlin et Ben Roethlisberger, nul doute que la tempête frappera les Steelers, eux qui sont déjà dans une situation délicate. Gros test en perspective pour Baltimore qui prendrait un avantage considérable pour la suite de la saison.

Le pronostique : victoire des Ravens 31 à 28.

Match à suivre à partir de 2h20 sur BeIN Sports et sur notre compte Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *