Preview TNF Week 4 – Vikings @ Rams

Pour ce quatrième TNF de la saison, on retrouve les Minnesota Vikings face aux Los Angeles Rams, au Los Angeles Memorial Coliseum. Pour les Rams, ce match à domicile est une occasion de continuer sur leur série de victoires et de prendre de l’avance dans leur division. Cependant, l’enjeu est d’autant plus important pour les Vikings qu’une défaite les placerait en dernière position de leur division, avec les Lions, ce qui les éloignerait un peu plus des Bears leaders de cette NFC Nord. Après le cafouillage de dimanche dernier face aux Bills, on espère donc que les Vikings vont reprendre du poil de la bête et nous livrer une performance à la hauteur de leurs standards.

 

Injury report :

Los Angeles Rams :
OUT : Aquib Talib (CB), Greg Zuerlin (K), Jojo Natson (KR/PR)
Questionable: Marcus Peters (CB), Dominique Easley (LB)
Doubtful: Mark Barron (ILB)

Minnesota Vikings :
OUT: Marcus Sherels (CB), Everson Griffen (DE)
Questionable: Dalvin Cook (RB), Riley Reiff (OT), Anthony Harris (S), Tom Johnson (DT)
Expected to play: Trae Waynes (CB), Rashod Hill (OT), David Morgan (TE), Holton Hill (CB), Pat Elfein (C)

 

Au cours des cinq dernières rencontres entre ces deux équipes, les Vikings ont décroché la victoire à chaque fois. La dernière fois c’était en novembre 2017, où les Rams se sont inclinés 7 à 24. Pourtant, en ce début de saison le démarrage des Vikings est en demi-teinte : une victoire, une défaite et une égalité. Face à des Rams qui sont à plein régime, il va falloir enclencher la vitesse supérieure et faire preuve de plus d’agressivité. Mais ils demeurent tout de même une vraie menace pour cette équipe de Los Angeles qui jusqu’à maintenant n’a pas rencontré de trop grandes difficultés de la part de leurs adversaires.

 

Le duel de quarterbacks Goff vs Cousins :

Ils ont tous les deux de bons éléments avec eux et ils sont à peu près au même niveau statistiquement. Depuis la première semaine, Jared Goff est à 71/101 passes pour 941 yards et 6 touchdowns et Kirk Cousins est à 95/139 passes pour 965 yards et 7 touchdowns. Néanmoins, le jeu de Jared Goff reste plus sûr et rassurant lors de ces dernières rencontres que celui de Kirk Cousins. Le secret de la performance des quarterbacks réside dans leur capacité, pour l’un comme pour l’autre, à réussir à alterner en jeu au sol et aérien pour progresser à travers la défense adverse et bien se sécuriser à l’intérieur de la poche. Alors que les deux équipes sont quatrièmes exæquos sur la moyenne de yards à la passe par match (soit 305), les Los Angeles Rams sont troisièmes pour le nombre de points inscrits au total (soit 102) et les Vikings vingt-deuxièmes (avec 59 points).

Attention donc à Jared Goff qui aura pour soutien Brandin Cooks (WR), Robert Woods (WR), Cooper Kupp (WR) et Tyler Higbee (TE) dans les airs et Todd Gurley (RB) et Malcolm Brown (RB) au sol pour pouvoir passer le ballon derrière la ligne de touchdown. De son côté, Kirk Cousins sera épaulé par Adam Thielen (WR), Stefon Diggs (WR), Kyle Rudolph (TE) et Laquon Treadwell (WR) pour réceptionner dans les airs et Dalvin Cook (RB) et Latavius Murray (RB) pour progresser au sol.  

 

La défense des Vikings VS la défense des Rams :

Dans ce match, les défenses vont jouer un rôle majeur, notamment en lien avec le point précédent. Pour cause, la première défense qui viendra neutraliser le quarterback adverse pourra bénéficier d’un avantage notaire sur l’autre. Au niveau des points totaux encaissés, les Rams sont premiers de la ligue, avec 36 points à peine (en même temps 34-0 contre les Cardinals ça aide) contre 72 pour les Vikings. Réputés pour leur défense solide capable d’épuiser les attaques adverses, les Vikings vont en avoir besoin pour stopper cette attaque des Rams qui n’a cessé de donner du fil à retorde à ses adversaires. La ligne défensive devra s’occuper de stopper le jeu au sol de Gurley, efficace et redoutable, et de venir perturber et limiter Jared Goff.

Pour cela, on verra Linval Joseph (DT), Sheldon Richardson (DT) et Stephen Weatherly (DE) notamment en première ligne, épaulés par Eric Kendricks (LB), Anthony Barr (LB) en particulier. Le backfield défensif, quant à lui, est clairement le point fort de cette défense de Minnesota et le plus important. Avec Xavier Rhodes (CB), Mackensie Alexander (CB) et Trae Waynes (CB), secondés par Harrison Smith (S) et Andrew Sandejo (SS), cette attaque de Los Angeles a tout intérêt à être attentive dans ses actions. La moindre erreur pourrait s’avérer très grave, notamment lorsque le ballon approche du backfield défensif.

Du côté des Rams, la configuration n’est pas la même, surtout depuis le match de la semaine dernière. Les blessures des cornerbacks Marcus Peters et Aqib Talib sont un coup dur pour cette défense qui venait à peine de les signer à l’intersaison pour renforcer leur backfield défensif. Cependant, il ne faut pas oublier que le point fort provient de la ligne défensive. Avec Ndamukong Suh (DT), Aaron Donald (DT) et Michael Brockers (DE) les Vikings vont devoir fournir une étanchéité totale sur la ligne offensive, sous peine de retrouver Kirk Cousins au sol très vite. De plus, les linebackers Corey Littleton et Ramik Wilson seront présents pour venir soutenir cette ligne offensive ou couvrir l’arrière de l’escouade sur les attaques aériennes. Cette configuration va venir poser problème aux Vikings dont la ligne offensive est le principal défaut. Pour illustrer, en général par match la ligne offensive accorde 10 pressions sur le QB; face à Buffalo la semaine dernière Riley Reiff (OT) et Mike Remmers (OT) ont en accordé 20. Cela risque de venir entraver l’efficacité de l’attaque si la ligne offensive n’est pas capable de contenir ce front seven agressif. Pour tenter de limiter ça, les Vikings vont récupérer Pat Elfein (C) qui avait manqué le début de saison pour blessure à la cheville et à l’épaule.

 

La clé du match : la protection des quarterbacks

Sur le papier, les deux équipes sont à peu près au même niveau, les attaques comme les défenses reposent sur des points forts qui peuvent faire des dégâts une fois lancées. Que ce soit la ligne défensive pour les Rams ou le backfield défensif des Vikings, ces points forts risquent de poser des difficultés aux attaques voire de changer le cours du match. Comme les deux quarterbacks ont un niveau similaire et savent exécuter des actions décisives, l’enjeu sera de les protéger et/ou neutraliser. Plus ils auront de temps dans la poche, plus le danger pour l’adversaire augmentera. La clé demeure donc cette capacité à créer une sécurité ou non autour du joueur clé. Attention tout de même à la ligne offensive des Vikings qui est un peu le facteur X de ce match.

Pronostique : Victoire des Rams 20 à 17

Match à suivre dès 2H20 sur les antennes beIN Sports et sur notre compte Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *