FirstDown Awards – Week 3

Chaque semaine, vous retrouverez les joueurs favoris pour les titres individuels de fin de saison. Après ces trois premières semaines de saison régulière, focus sur les joueurs qui pourraient recevoir une récompense si les NFL Honors avaient lieu maintenant.

 

Encore une belle semaine pour Patrick Mahomes qui se positionne comme le meilleur candidat à l’heure actuelle pour le titre de MVP. Avec déjà deux titres d’Offensive Player of the Week les semaines précédentes, il a confirmé sa grande forme ce dimanche face aux 49ers. Auteur de trois touchdowns, il est désormais le premier quarterback à réaliser le plus de touchdowns sur les trois premiers matchs de la saison, devant Peyton Manning et Tom Brady (12), rien que ça ! Mais derrière cela, c’est aussi sa capacité à réaliser de big plays et faire avancer une attaque qui tourne à plein régime en ce début de saison. Avec 314 yards et 63.2% de passes complétées pour ce dimanche, il continue sur sa lancée sans avoir lancé la moindre interception et avec une note moyenne de 137.4 pour ce début de saison.

Lui aussi a décroché un nouveau record ce week-end. Lors de son match face aux Falcons, Drew Brees est devenu le détenteur all-time du plus de passes complétées par un quarterback (6326), passant ainsi devant Brett Favre. Auteur d’un match à 396 yards et 3 touchdowns, le quarterback des Saints continue son début de saison sur un rythme soutenu, ce qui le place en très bonne position pour prétendre au titre de MVP. En deux matchs il a été capable de mener deux fois son équipe à la victoire en faisant un comeback dans le quatrième quart-temps, et il se retrouve avec une évaluation de 122.2.

MVP potentiels : Patrick Mahomes, Drew Brees

 

Todd Gurley continue toujours d’être prétendant au titre d’OPOY suite au match de ce dimanche qui reste dans la lignée de ses performances précédentes. Auteur de 23 courses pour 105 yards avec un touchdown et 5 réceptions pour 51 yards, il confirme une fois de plus sa polyvalence sur le terrain. Principal élément de l’attaque des Rams, Todd Gurley ne montre aucun signe de ralentissement et souhaite bien garder son titre en main une année de plus.

Michael Thomas fait son entrée dans la liste cette semaine, notamment suite au match enflammé contre les Falcons. Auteur de bonnes performances les deux premières semaines (28 réceptions pour 269 yards et 3 touchdowns), Michael Thomas a surtout mis en avant son impact sur le terrain cette semaine. Véritable vecteur central de cette attaque de la Nouvelle-Orléans, il a réussi l’exploit lors de son dernier match de compléter toutes les passes qui lui étaient destinées (10 réceptions à 129 yards) et de faire progresser son équipe à travers des actions majeures.

Il a décroché le titre de ROPOY l’année dernière et aujourd’hui le voilà en course pour celui d’OPOY. Tout comme son coéquipier Michael Thomas, Alvin Kamara a montré, suite au match contre les Falcons, une prestation sensationnelle. En ce début de saison, il a réalisé un match à trois touchdowns et un avec 100% des passes complétées, mais c’est le match de ce week-end qui a fait la différence. Avec 16 courses pour 66 yards et 15 réceptions pour 124 yards, Alvin Kamara a joué lui aussi un rôle décisif dans cette rencontre contre les Falcons. Capable de se faufiler à travers les défenses adverses, il représente un élément très dangereux par sa polyvalence et sa vitesse de déplacement. Pour illustrer, sur les 534 yards complétés par les Saints ce dimanche, 190 viennent d’Alvin Kamara (soit 35%).

OPOY potentiels : Todd Gurley, Michael Thomas, Alvin Kamara

 

Il conserve sa place depuis la semaine 1 et ses adversaires savent pourquoi. Encore une belle performance ce dimanche pour Khalil Mack qui lui assure sa place de prétendant au titre de DPOY. Face aux Cardinals, le linebacker des Bears a été encore une fois sans pitié. Les deux premiers matchs ont été de très belles occasions pour Khalil Mack de montrer son potentiel dans sa nouvelle équipe. Cette semaine il rempile une nouvelle fois, face à une attaque des Cardinals fébrile (2 touchdowns dans le 1er quart-temps puis plus rien). Avec 2 sacks, 5 plaquages et un fumble forcé, la présence de Khalil Mack s’est bien fait ressentir sur l’efficacité de cette attaque. Capable de passer les lignes adverses avec une vélocité surprenante, le linebacker de Chicago est une véritable moissonneuse-batteuse sur le terrain.

On pouvait hésiter à le mettre dans la liste les semaines précédentes mais suite à son match face aux Cowboys, il est clair qu’Earl Thomas est bel et bien dans la course au titre. Avec 7 plaquages et deux interceptions, le safety des Seahawks a réussi à mettre encore plus en difficulté cette attaque des Cowboys qui peinent sur ce début de saison.  Au total, il a réalisé 18 plaquages et 3 interceptions, preuves qu’il continue toujours d’être cet élément-clé de la défense de Seattle capable de lire et d’anticiper le jeu adverse.

Il a beau être un rookie cette saison, n’empêche que Darius Leonard a un jeu qui lui permet de rivaliser avec les autres pour le titre de DPOY. Avec à peine trois matchs à son actif en NFL, il a déjà réalisé 41 plaquages, dont 19 lors du match contre les Redskins ! Et lors de son match ce dimanche face aux Eagles, il a été l’auteur de deux sacks. Lui aussi est un véritable bulldozer sur le terrain, avec une vitesse et une force déconcertante il parvient à neutraliser l’attaque adverse. Pour illustrer, 3 sacks et 41 plaquages (soit 19% du total) viennent de Darius Leonard sur les 10 sacks et 215 plaquages effectués par les Colts sur ce début de saison.

DPOY potentiels : Khalil Mack, Earl Thomas, Darius Leonard

 

Encore une fois, on retrouve cette semaine Sean McVay en tant que candidat mais cette fois-ci il n’y a que lui dans la course. Les Rams font partie des rares équipes invaincues en ce début de saison, et cela on le doit en partie à leur head coach.

COY potentiel : Sean McVay

 

Les Buccaneers ont peut-être perdu lundi lors du match contre les Steelers mais leur attaque n’en demeure pas moins la première de la ligue avec 473.3 yards dont 400.7 en moyenne à la passe. La preuve à l’appui, Ryan Fitzpatrick est le seul quarterback de l’histoire de la NFL à avoir réalisé 3 matchs consécutifs avec 400 yards à la passe. Mené par Todd Monken, l’attaque de la franchise de Tampa Bay demeure efficace même si le match de lundi soir a montré pas mal d’erreurs. Le coordinateur offensif a su trouver de bonnes combinaisons, notamment dans le dernier quart-temps lorsque Tampa Bay a essayé de revenir au score.

Assistant coach potentiel : Todd Monken