NFC North – Bilan de la troisième semaine

(Photo : NFC North  ; Source : dynastyleaguefootball.com)

Une semaine surprenante et inattendue pour les 4 équipes

Classement :

  1. Minnesota Vikings [2-1]
  2. Detroit Lions [2-1]
  3. Green Bay Packers [2-1]
  4. Chicago Bears [1-2]

Minnesota Vikings – [2-1] – 1ers dans la division

Dernier match : Victoire 34-17 contre Buccaneers de Tampa Bay

Le QB des Vikings, Sam Bradford, a encore été remplacé pour la troisième semaine par Case Keenum qui à effectué une très bonne performance en comparaison au QB titulaire, pour trois touchdowns, et 369 de yards à la passe sans turnover pour amener les Vikings à une victoire 34 à 17 contre Tampa Bay.

Très bonne performance d’Adam Thielen et de Stefon Diggs les receveurs des Vikings qui cumulent 299 et 293 yards de reception. De même pour Dalvin Cook, Running Back des Vikings qui se hisse à la deuxième place du classement de yards à la course en accumulant 288 yards après la troisième semaine.

1er QT : Une attaque agressive des Vikings qui permet à D. Cook de marquer à 10:58
Un Field Goal de N. Folk accorde 3points à TB
Bonne défense ds Vikings également [V : 7 – B : 3]

2eme QT : Un TD des Vikings par J. Wright, un sack et une interception qui permet aux à S. Diggs, receveur des Vikings de marquer un nouveau TD à 0:47 de la mi-temps [V: 21 –  B : 3]

3eme QT : Défense fébrile de Tampa Bay qui accorde un TD de plus à S. Diggs, receveur aux Vikings à 12:25 de la fin du troisième quart temps. C. Brate de Tampa Bay arrive néanmoins à marquer un TD mais les Buccaneers peinent toujours à arrêter l’ascension des Vikings qui marquent un FG. Malgré un nouveau TD de D. Jackson pour Tampa, remontant le score des Buccaneers, le score reste lui en faveur des Vikings à 31-17 a la fin du Q3. [V : 31 – B : 17]

4eme QT : L’agressivité de la défense des Vikings se fait ressentir dès le début de ce dernier quart temps par une nouvelle interception d’une passe de Jameis Winston, QB des Buccaneers. Un FG réussi de K. Forbath à 8:40 permet aux Vikings de gagner 3 points avant de réaliser à 5:41 une nouvelle interception alors que Tampa Bay était sur le point de marquer. [V : 33 – B : 17]

Malgré l’absence du QB titulaire, les Vikings ressortent vainqueurs de ce match qui montre la supériorité de la défense des Vikings face à Tampa Bay. L’attaque structurée et coordonnée permet à l’équipe du Minnesota de marquer sans difficultés faute d’une défense fébrile de la part des Buccaneers.

Score final : Buccaneers @ Vikings : 17 – 33


Detroit Lions – [2-1] – 2nd dans la division

Dernier match : Défaite 26-30 contre les Falcons d’Atlanta

Le match, attendu par beaucoup, sentait déjà l’arrivée d’un affrontement sans pitié, affrontement spectaculaire auquel ont eu droit les fans des deux équipes.

1er QT : Matt Ryan (24/35,294 yards,2TD,3 INT ) lance les hostilités en trouvant Mohamed Sanu (4rec,28yards,1TD) dans la end zone. Les Lions sur la possession suivante n’arrivent pas avancer et doivent se contenter de punter. Dans ce premier quart plus aucun point ne sera inscrit pour les Lions. [L : 0 – F : 7]

2eme QT : Des le début du second quart Matt Bryant le Kicker d’Atlanta rajoute trois points sur un field goal de 36 yards et les Falcons sont en tête (10-0). Matt Prater lui répond avec un field goal longue distance de 55 yards et permet aux lions d’ouvrir le score. Devonta Freeman (106 yards , 1 TD) aggrave le score à 5 minutes de la pause et les Falcons sont tranquillement en tête (17-3). Matt Stafford (25/45 , 269 yards , 1TD) n’y arrive toujours pas et l’attaque des Lions est anémique dans cette première mi-temps. Seul Matt Prater parvient à inscrire des points sur un nouveau Field Goal de 40 yards (17-6). C’est le moment pour La Défense des Lions de montrer qu’elle est solide et Glover Quin intercepte Matt Ryan pour un pick-6 qui ramène totalement Détroit dans le match (17-13). C’est au tour de l’attaque des Falcons de caler même si Matt Bryant inscrit un nouveau field goal (20-13) avant la mi-temps. [L : 20 – F : 13]

3eme QT : La seconde mi-temps commence comme s’est terminée la première avec un nouveau Field-Goal de 40 yards de Matt Bryant pour porter le score en faveur d’Atlanta à 23-13. Stafford se réveille et parvient à trouver son receveur numéro 1 Golden Tate  (7 receptions ,58yards,1TD) pour la première fois dans la end-zone (23-20). Prater égalise pour les Lions avec un nouveau Field-Goal de 35 yards.

[L : 23 – F : 23]

4eme QT : Le dernier quart-temps commence fort pour Atlanta et Matt Ryan trouve son Tight-end Taylor Gabriel sur une passe de 40yards et donne un peu d’air aux Flacons (30-23). Le kicker des Lions continue sa soirée parfaite et ramène Détroit à quatre points avec un nouveau field-goal (30-26). La suite du quatrième quart temps est une succession de punts et de pertes de balles et les deux quaterbacks ne parviennent pas à trouver du rythme et leurs receveurs. A l’image de Julio Jones trouvé 7 fois pour 91 yards l’attaque des Falcons n’est pas aussi impressionnante que la semaine dernière face aux Packers. Mais ce match va prendre une tournure inattendue avec une fin de match exceptionnelle au niveau du suspense. En effet sur le dernier drive Matt Stafford trouve Golden Tate alors qu’il ne reste que 8 secondes à l’horloge pour un second Touchdown et donner la victoire aux Lions. Sauf que les arbitres après révision vidéo changent la décision initiale et déclarent Golden Tate Down By Contact ce qui annule le Touchdown. Détroit n’ayant plus de temps-morts les Falcons remportent ce match mais cette victoire fut difficile.  [L : 26 – F : 30]

Un très beau match que ce soit du coté d’Atlanta ou de Detroit qui à su inverser la tendance que l’équipe pendant le premier quart temps. Atlanta à démontré quelques faiblesse comme l’interception de Matt Ryan pendant le second quart temps. Le review annulant le TD des Lions c’est sur une défaite que les second de la division NFC North repartent cette semaine.

Score final : Falcons @ Lions : 30 – 26


Green Bay Packers– [2-1] – 3ème dans la division

Dernier match : Victoire 27-24 contre les Bengals de Cincinnati

Dans un Lambeau Field encore plein à craquer, les Packers recevaient les Bengals de Cincinnati.

On pensait avoir affaire à un match déséquilibré et il n’en fut rien…

En effet, les Bengals ont commencé ce match tambour battant.

1er QT : Les Bengals indiquent déjà la couleur en ouvrant le score avec une reception d’A.J. Green pour son premier TD de la saison. Les Packers de Green Bay répondent à ça et réussissent à marquer malgré un sack.

Le niveau est plutôt équilibré pour les deux équipes dans ce premier quart temps, les Bengals montrant qu’ils ne se laisseront pas faire.

[P : 7 – B : 7]

 

2eme QT : Le premier drive du second quart-temps est pour Andy Dalton.
Après quelques jeux, il parvient à trouver Bernard en position de receveur qui marque tranquillement le TD.
(7-14) Sur la série suivante, Rodgers trouve Davante Adams (3 réceptions pour 60 yards) pour un gain de 41 yards.
Mais, sur le jeu d’après, incroyable action défensive du cornerback William Jackson qui intercepte Aaron Rodgers pour un pick 6.
C’est seulement le second pick 6 concédé par Aaron Rodgers dans sa carrière. Le premier était en 2009… Exploit de Jackson donc.

[P : 7 – B : 21]

3eme QT : Au retour des vestiaires, les Packers reviennent avec de meilleurs intentions.
Aaron Rodgers trouve Lance Kendricks pour un gain de 51 yards puis quelques jeux plus tard, il trouve Jordy Nelson (6 réceptions pour 52 yards et 2TD) pour revenir à 14-21. Sur le drive suivant de Dalton, la dynamique semble s’inverser puisque la défense des Packers redevient agressive et réussi à mettre sous pression le quarterback. Cela se traduit par un sack du linebacker Ahmad Brooks qui oblige les Bengals à punter. S’ensuit alors une série de punts et de sacks : Rodgers est sacké par Smith et Lawson puis Dalton est sacké par Josh Jones ce qui oblige les Bengals à tenter un Field Goal de prêt de 48 yards.
Field Goal raté par Randy Bullock. [P : 14 – B : 21]

4eme QT : Le quatrième quart-temps démarre avec un Field Goal réussi de Mason Crosby. 21-17 Bengals.

Les drives suivants ne donnent rien si ce n’est des punts pour se renvoyer la possession d’un ballon qu’aucune des deux équipes ne semble vouloir conserver.

A 3:51 de la fin, nouveau Field Goal pour les Bengals.
Cette fois, Bullock ne tremble pas et le passe.
24-17 Bengals.

C’est dans cet ultime drive qu’Aaron Rodgers va s’occuper de tout.
Dans le premier jeu de ce drive, il échappe de peu au sack et lance une magnifique passe à destination de Geronimo Allison, le receveur le plus en vu côté Packers hier soir (6 réceptions pour 122 yards).
Le drive se poursuit  tranquillement jusqu’à ce qu’il reste 0:21 à l’horloge.
Aaron Rodgers a une ultime chance de compléter une passe : il trouve Jordy Nelson pour le TD en début de end-zone et parvient à égaliser sur le fil. [P : 24 – B : 24]

OT : Nous avons donc eu le droit à une prolongation.
Les Bengals et Dalton ont la première possession. Ils font un Three And Out.
Aaron Rodgers a donc le drive de la victoire au bout des doigts.
En 3rd&10, il lance une bombe à destination d’Allison qui gagne 80 yards sur l’action.

Les Packers sont sur les 20 yards adverse et ne prennent aucun risque à la passe et tentent donc le Field Goal.
Mason Crosby a le FG de la gagne au bout du pied et les Packers s’imposent donc 24-27 face à de valeureux Bengals. [P : 27 – B : 24]

Malgré la victoire des Packers en OT, cela montre des faiblesses dans leur jeu surtout en première mi-temps. Ils se reprennent et méritent la victoire face aux Bengals en deuxième période mais ces derniers ont un niveau non négligeable qui a su faire peur à l’équipe de Green Bay.

Score final : Bengals @ Greenbay : 24 – 27


Chicago Bears– [1-2] – 4ème dans la division

Dernier match : Victoire 23-17 contre les Steelers de Pittsburgh

Lors d’un Red Zone pas avare en scénarios fous et en surprises, la confrontation entre les invaincus Steelers et les Bears encore à la recherche d’une victoire a tourné à l’avantage de ces derniers.

1er QT : La première mi-temps a été totalement dominée par les Bears de Chicago. Ces derniers ont été les premiers à inscrire des points pendant le match. Le premier drive des Bears se termine sur un punt, le retourneur des Steelers fumble à la réception et les Bears recouvrent le ballon pour récupérer la possession sur les 29 yards de Pittsburgh. Il reste 9 minutes et 12 secondes à jouer dans le premier quart-temps, Mike Glennon et les Bears de Chicago sont sur les 3 yards de Pittsburgh, le QB reçoit le snap et donne le ballon à Jordan Howard qui s’enfonce dans le EndZone ! Le festival défensif de Chicago continue, Callahan vient sacker Big Ben qui fumble le ballon et les Bears le récupèrent une nouvelle fois ! [B : 7 – S : 0] 

Jordan Howard RB
Jordan Howard RB Bears allant pour marquer le TD – (Source : dynastyleaguefootball.com)

2eme QT :  Malheureusement, il ne passera plus rien jusqu’à la fin du deuxième quart-temps. Il reste 5 minutes à jouer dans ce dernier, Pittsburgh est dans la Redzone de Chicago, Big Ben reçoit le snap et passe directement pour Antonio Brown qui s’étend pour atteindre la EndZone. Les Bears ne vont pas tarder à répondre, sur le drive suivant, Mike Glennon et son offense sont sur les 3 yards des Steelers, sur une feinte de coursele QB prend par surprise la défense et trouve Adam Shaheen complètement seul dans le fond de la EndZone. A quelques secondes de la fin Pittsburgh tirent un FG mais ce dernier est bloqué, s’en suit l’action la plus ridicule de la semaine et probablement de la saison. Cooper Sr récupère le ballon, et s’en va vers la endzone de Pittsburgh, tout laisse penser que les Bears vont encore aggrandir leur avantage au score. Mais c’était sans compter sur Cooper qui décide de ralentir sa course bien avant la EndZone, celui-ci sera rattrapé par deux joueurs des Steelers qui vont forcer le fumble. Suite à cette action, les arbitres vont mettre énormément de temps à prendre une décision, si bien que les Steelers sont déjà rentrés aux vestiaires quand les arbitres annoncent que le ballon revient aux Bears sur les 1 yard de Pittsburgh, suite à une pénalité de Berry pour avoir poussé le ballon hors du terrain. On pense alors que les Bears vont quand même inscrire leur TD mais ces derniers se prennent une pénalité pour retard de jeu et se contentent alors d’un FG. [B : 17 – S : 7] 

3eme QT : Au retour de la pause, la défense des Steelers va prendre le dessus sur l’attaque des Bears. Dès le début du troisième quart-temps, la défense de Pittsburgh va provoquer un fumble et récupérer la possession du ballon. Les Steelers vont immédiatement profiter de cette erreur en inscrivant un touchdown sur la possession suivante. Sur les 1 yard de Chicago, Big Ben reçoit le snap en shotgun formation, il donne le ballon à Leveon Bell, ce dernier se prend toute la défense des Steelers dessus mais réussit malgré tout à atteindre la endzone.

[B : 17 – S : 14] 

4eme QT : Après cela, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent, si ce n’est une interception de Mike Glennon. Les Steelers vont ensuite revenir au score durant le dernier quart-temps grâce à Chris Boswell. Aucune équipe n’arrivera à inscrire de nouveau point et le match ira en prolongation. [B : 17 – S : 17]

Chris Boswell
Chris Boswell Kicker des Steelers sur le point de marquer un Field Goal – (Source : http://www.steelcityunderground.com/)

OT : Chicago reçoit le ballon en premier, sur les 19 yards de Pittsburgh, Glennon donne le ballon à Jordan Howard qui profita d’un boulevard ouvert par sa ligne offensive pour inscrire le TD de la victoire !

Cette victoire des Bears montre le travail manquant aux Steelers notamment pour réagir à une domination de l’équipe comme cela à été vu dans le premier quart temps.

Score final : Steelers @ Bears : 17 – 23


En somme cette semaine à été remplie de surprise comme la victoire des Bears contre les Steelers, la mise en difficulté d’Atlanta et de GreenBay par les Lions et les Bengals. Chaque équipe doit apprendre de ces matchs car aucune n’a été parfaite.

Clément Bouillot

Co-fondateur FirstDown

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *