FirstDown Awards – Week 2

Chaque semaine, vous retrouverez les joueurs favoris pour les titres individuels de fin de saison. Après ces deux premières semaines de saison régulière, focus sur les joueurs qui pourraient recevoir une récompense si les NFL Honors avaient lieu maintenant.

 

Alors que la semaine dernière le choix était plutôt évident, cette semaine la compétition est plus serrée. Aaron Rodgers conserve sa place de prétendant suite au match contre les Vikings où il a cumulé 281 yards pour un touchdown. Face à une défense solide, le quarterback a été quelque peu limité mais il demeure toujours aussi efficace.

Lors de la première semaine, sa prestation était brillante (note de 156.3) et ce ne l’a pas empêché de remettre le couvert la semaine d’après. Ryan Fitzpatrick entre dans la compétition au MVP suite à ses deux matchs avec 4 touchdowns à la passe chacun et une note supérieure à 140 (144.4 pour le match contre les Eagles). Même face à la défense de Philadelphie, il a su montrer un jeu puissant capable de mettre en déroute cette défense si solide habituellement. Ce n’est pas de la sorcellerie, c’est Fitzmagic !

Lui aussi fait son entrée dans la compétition, le nouveau quarterback des Chiefs Patrick Mahomes semble en bonne position pour décrocher le titre. Avec une bonne prestation la semaine dernière (256 yards, 4 touchdowns, une note de 127.5) et un match exceptionnel ce dimanche (326 yards, 6 touchdowns et une note de 154.8 !), le quarterback de 23 ans vient concurrencer ses ainés dans la course au titre.

MVP potentiels : Aaron Rodgers, Ryan Fitzpatrick ou Patrick Mahomes

 

Tout comme la semaine dernière, le receveur Tyeek Hill conserve sa place de prétendant. Avec 5 réceptions pour 90 yards et un touchdown, le receveur des Chiefs montre qu’il forme avec Mahomes un duo relativement efficace et destructeur pour les défenses adverses. La connexion entre les deux joueurs permet à Hill de pouvoir réaliser de big plays et s’imposer comme une référence pour l’attaque en ce début de saison.

Il a gagné le prix l’année dernière et il compte bien le remporter une autre année. Todd Gurley réalise un très bon début de saison, preuve à l’appui avec la performance qu’il a réalisée ce dimanche. Contre les Cardinals, il a complété 19 courses pour 42 yards, 3 réceptions pour 31 yards, 3 touchdowns et 2 conversions à deux points. Joueur polyvalent, son duo avec Jared Goff fait de lui un élément-clé de cette attaque des Rams et un très bon joueur offensif. Dans les airs ou au sol, il arrive toujours à se frayer un chemin.

OPOY potentiels : Tyeek Hill ou Todd Gurley

 

Du côté de la défense rien de nouveau, ce sont les mêmes qui gardent la place de prétendants. Von Miller demeure un des meilleurs linebackers de la ligue et il le montre. Après le match à 3 sacks contre les Seahawks la semaine dernière, celui contre les Raiders ce dimanche a confirmé sa puissance. Auteur d’un sack et 3 tackles, il arrive à pénétrer les lignes adverses et neutraliser complètement le quarterback ou le jeu de course. Élément majeur de la défense des Broncos, son agilité et sa lecture du jeu adverse en font un joueur redoutable et très difficile à contenir sur le terrain.

La semaine dernière Russel Wilson a souffert face à Von Miller, cette semaine c’était Khalil Mack. Face à une ligne offensive poreuse, le linebacker a pu exploiter les faiblesses et venir neutraliser directement le quarterback de Seattle. Avec 6 plaquages, un sack et un fumble forcé, Khalil Mack signe encore un match excellent où son poids dans la défense est significatif. Suite à son trade par les Raiders, il est devenu un élément majeur de la ligne défensive des Bears. Son impact sur le terrain se ressent immédiatement, grâce à sa capacité à traverser les lignes adverses et tout emporter sur son passage.

DPOY potentiels : Von Miller ou Khalil Mack

 

La donne n’est pas la même cette semaine du côté des Head Coaches. Avec les performances de cette semaine, combinées aux résultats de la Semaine 1, les prétendants ont changé. Bill Belichick était bien parti la semaine dernière mais suite à la défaite face aux Jaguars, c’est Doug Marrone qui a pris sa place dans la liste. Cette revanche de la finale de conférence est d’autant plus symbolique que c’est la première fois que les Jaguars remportent une victoire face aux Patriots. De plus, cette victoire permet à la franchise de Jacksonville de prendre la tête de la division AFC Sud. La performance de l’équipe de Marrone a résidé dans la capacité à limiter l’attaque menée par Brady. Les Jaguars ont marqué 4 touchdowns contre 2 pour les Patriots. Par ailleurs, le premier quart-temps s’est terminé par 14-0 pour Jacksonville. Belle performance pour l’équipe de Doug Marrone qui a su cette fois s’imposer face à une des meilleures équipes de la ligue.

Il fait partie des Los Angeles Rams et lui aussi a remporté le titre l’année dernière, Sean McVay semble être en bonne posture pour remporter le titre après cette deuxième semaine. Deuxième victoire pour les Rams qui arrivent à faire une performance parfaite avec un 34-0 face aux Cardinals, l’head coach montre qu’il sait ce qu’il fait. Depuis son arrivée, les Rams sont métamorphosés et Sean McVay semble réussir à continuer sur cette lancée. Capable de repérer les points faibles et de les exploiter, son travail a permis à son équipe de prendre la tête de la division NFC West.

COY potentiels : Doug Marrone ou Sean McVay

 

Auteur d’une performance correcte la semaine dernière qui n’a malheureusement pas suffi pour remporter la victoire, Andrew Luck semble de retour, comme le montre son match de cette semaine. Bien qu’il ait réalisé deux interceptions, il a néanmoins réalisé 179 yards pour 2 touchdowns. Le retour se fait en douceur pour Andrew Luck mais il montre d’ores et déjà des signes encourageants.

Aaron Rodgers (voir MVP)

CPY : potentiel : Andrew Luck ou Aaron Rodgers

 

Le titre d’Assistant Coach compte trois candidats potentiels. Comme la semaine précédente, Todd Monken conserve sa place de prétendant. Avec 48 points contre les Saints, les Buccaneers ont commencé la saison sur les chapeaux de roues, mais ils arrivent la semaine d’après à marquer 27 points contre la défense de Philadelphie réputée pour être efficace. Belle performance pour l’équipe de Tampa Bay qui se positionne première de la ligue en attaque.

Quand on entend parler de la défense des Bears en ce début de saison, on se tourne directement vers l’homme qui est aux commandes : Vic Fangio. En deux matchs, il a su montrer que les Bears font de leur défense leur point-clé et que la défense au sol reste leur pièce maitresse. Que ce soit face aux Packers ou aux Seahawks, la défense était toujours présente pour venir jouer les trouble-fêtes, peu importe le type de jeu. Capable d’exploiter les éléments à sa disposition, Vic Fangio se démarque comme étant un excellent coordinateur défensif à l’heure actuelle. Avec des éléments comme Khalil Mack, la défense de Chicago a prouvé qu’elle était capable de provoquer des actions à leur avantage.

Comme coordinateur défensif en lice pour le titre, Wade Philips s’impose comme un très bon prétendant. Déjà face aux Raiders, les Rams n’avaient encaissé que 13 points et la défense avait réussi 3 interceptions sur Derek Carr. Or ce dimanche, les Rams ont réalisé une nouvelle prouesse défensive : n’encaisser aucun point durant la rencontre. Menée par un Philips plus efficace que l’année dernière, il arrive à tirer profit des éléments de son équipe et à bloquer les tactiques adverses. De plus, aidé par de nouveaux joueurs, la défense des Rams semble aujourd’hui plus imposante.

 

 

 

3 pensées sur “FirstDown Awards – Week 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *