FirstDown Awards – Week 1

Comme chaque semaine, vous retrouverez les joueurs favoris pour les titres individuels de fin de saison.
Après une première semaine plutôt bien remplie, voici les joueurs qui pourraient recevoir une récompense si les NFL Honors avaient lieu maintenant.

Les pronostics de toute l’équipe FirstDownFR sont disponibles ici.

 

Après cette semaine, s’il y a un quelqu’un qui s’est bien démarqué par ses performances c’est bien Aaron Rodgers. Avec 286 yards et 3 touchdowns, le quarterback des Packers a montré qu’il était bien de retour et qu’il savait toujours aussi bien joué.

MVP potentiel : Aaron Rodgers

 

Les receveurs ont su briller cette semaine et parmi eux, on a surtout retenu Julio Jones et Tyeek Hill. Contre les Eagles et malgré une défaite, Julio Jones a su encore une fois montrer son incroyable capacité à provoquer de belles actions. Avec 169 yards sur 10 réceptions, Julio Jones commence bien cette saison.

De son côté, Tyeek Hill a aussi réalisé une incroyable performance sur le terrain lors du match contre les Los Angeles Chargers. Auteur de deux touchdowns avec 7 réceptions à 169 yards, il a réalisé un beau match qui le propulse directement en tête de la compétition pour ce titre.

OPOY potentiels : Julio Jones ou Tyeek Hill

 

La défense a su montrer de belles choses aussi cette semaine.  Avec de beaux sacks et une belle pression sur les équipes adverses, Von Miller et Kalil Mack ont été le fer de lance de la défense en NFL. Contre une ligne offensive très poreuse, le premier a pu profiter et exploiter les failles convenablement afin d’annihiler l’attaque adverse, menée par un Russel Wilson souvent sous pression. Au final, c’est 7 plaquages, 1 plaquage assisté, 3 sacks et 2 fumbles forcés pour le linebacker de Denver.

Quant à Khalil Mack, on peut dire que son changement récent d’équipe lui a permis de mieux briller. Bien que les Bears se sont inclinés contre un Aaron Rodgers particulièrement en forme, le linebacker a tout de même réalisé 3 plaquages, 1 plaquage assisté, 1 sack, 1 interception et 1 fumble forcé. Totalement polyvalent sur le terrain, Khalil Mack a même réussi à marquer un touchdown suite à son interception.

DPOY potentiels : Von Miller ou Khalil Mack

 

Du côté des coachs, on retrouve ici deux noms plutôt récurrents, tant ils sont synonymes de régularité et d’efficacité. Face aux San Francisco 49ers, Mike Zimmer a su mener ses hommes vers la victoire en contrant totalement l’attaque adverse, menée par Jimmy Garoppolo, et en déroulant une attaque toujours aussi efficace.

Pour Bill Belichick, le match contre les Houston Texans a été l’occasion de montrer que la défense savait se montrer efficace tout en ayant une attaque toujours aussi redoutable.

COY potentiels : Mike Zimmer ou Bill Belichick

 

Cette première saison de NFL a aussi marqué le retour de grands noms sur le terrain. Parmi eux, nous avons pu voir Aaron Rodgers (cf paragraphe MVP) mais aussi Andrew Luck. Absent des terrains depuis 2016, son retour était attendu et on attendait grandement son premier match. Contre les Cincinnati Bengals et ce malgré une défaite, le quarterback d’Indianapolis a réalisé 39 passes pour 319 yards, 2 touchdowns et une interception. Belle reprise qui laisse prévoir de belles choses pour le reste de la saison.

CPY potentiel : Andrew Luck

 

Les premiers matchs de la saison sont toujours des moments importants, en particulier pour les rookies. S’il y en avait un qui a su s’imposer au niveau offensif, c’est le deuxième choix de la draft Saquon Barkley. Auteur d’un premier touchdown en carrière de 68 yards face à une défense des Jaguars incapable de le rattraper, Barkley a su commencer fort en NFL. Avec 18 courses et 2 réceptions pour 106 yards et un touchdown, il se trouve d’ores et déjà en bonne position pour la course au titre de rookie offensif de l’année.

OROY potentiel : Saquon Barkley

 

Sur le plan défensif, les rookies ont aussi leur figure de proue. Contre les Pittsburgh Steelers, le cornerback Denzel Ward a réussi à mettre l’attaque de Big Ben en grande difficulté. Parmi ses faits d’armes, on retient surtout les deux belles interceptions faites sur Roethlisberger. Il a aussi réalisé 6 plaquages et 4 plaquages assistés. Sa couverture aérienne lui a permis de pouvoir exploiter convenablement les failles de l’attaque des Steelers.

DROY potentiel : Denzel Ward

 

Ce week-end a été l’occasion de voir une belle surprise offensive arriver, il s’agit des Buccaneers contre les Saints. Menée par un Ryan Fitzpatrick en grande forme et dirigée par Todd Monken, l’attaque de Tampa Bay a réussi à marquer 48 points et arriver à bout de l’équipe de Drew Brees. Véritable performance, cette attaque s’est montrée relativement redoutable, le tout chapeauté par un coordinateur offensif fraîchement promu.

Assistant coach potentiel : Todd Monken

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *