AFC West – Bilan week 3 – Les Chiefs seuls en tête !

(photo: Kareem Hunt; source: Aaron Doster, USA today sports)

 

C’est l’heure du bilan en AFC West après une week 3 qui a fait des dégats dans la division:

 

Kansas City Chiefs (3-0) :

Les Chiefs restent invaincu après une victoire sur le terrain des Chargers 24-10 et s’imposent clairement comme un favoris dans cette conférence. L’attaque continue de performer, et la défense continue d’imposer une pression constante sur les quarterbacks adverse. Après Tom Brady, Carson Wentz, c’était au tour de Phillip Rivers d’être malmené par ce front seven et notamment Justin Houston, Dee Ford ou Bennie Logan.  Le rookie Kareem Hunt continue de porter cette attaque avec un nouveau touchdown de plus de 50 yards et un match a plus de 170 yards gagnés. Alex Smith n’a pas été brillant mais a sortit une copie plus que correct, avec 2 nouveaux touchdowns pour aucune interceptions. Avec Trevis Kelce, Tyreke Hill et Kareem Hunt, Alex Smith semble plus serein et ceci se ressent sur le terrain. Fini le jeu soporifique de ces dernieres années. Courses croisées, play action, profondeur tout y passe dans le playbook d’Andy Reed, ce qui ne déplait pas aux spectateurs.

Les Chiefs se positionnent clairement comme le favoris de cette division et même de cette conférence, si les blessures cessent de réduire l’effectif de Kansas City, ils seront dur à affronter en playoffs.

 

Denver Broncos (2-1):

 

Après une grosse victoire face a Dallas en week 2, les Broncos sont tombés de haut à Buffalo. Mis sous pression durant toute la rencontre, Trevor Siemian n’a pu impacter sur le match. CJ Anderson très performant depuis le debut de saison, a lui aussi subit la loi de la défense des Bills. Malgré un bon match défensif dans l’ensemble, l’une des principale faille de la saison dernière est réapparu sur ce match: la défense contre la course. La présence de McCoy chez les Bills a clairement ouvert les brèches au quarterback Tyrod Taylor, qui a su varier son jeu de passes et ses courses pour mettre à mal la défense des Broncos. Une défaite 26-16 alors que les Broncos semblaient maîtriser cette rencontre. Ce match rappel certains matchs de la saison précédente, les Broncos n’arrivent pas a être régulier sur l’ensemble d’une saison et dans une division aussi relevée, ces petites défaites peuvent coûter les playoffs.

 

Un “match sans” ou une limite affichée par les Broncos ? Le choc de division face aux Raiders ce dimanche nous donnera plus de réponses.

 

Oakland Raiders (2-1):

 

Tout comme les Broncos, les Raiders ont montrés certaines limites ce week end lors de leur défaite 27-10 face aux Redskins de Washington. Souvent encensé pour son jeu et ses performances, le quarterback Derek Carr est passé a côté de son match. Intercepté deux fois lors de la premiere période, Carr n’a jamais pu trouver son rythme. Sans une bonne prestation de leur QB, les deux receveurs vedette Crabtree et Cooper n’ont pu influencer la partie. Pourtant performant dans ce domaine, les linemans offensifs des Raiders ont perdu pied face aux front seven des Redskins, et Lynch n’a pu rééditér sa performance du week 2 face aux Jets. En défense, les Raiders n’ont pu stopper Kirk Cousins et sa bande. Complétement dépassé par la prestation du QB des Redskins et du trio de course, Oakland n’a pu imposer son rythme sur ce match.

Les Raiders vont devoir hausser le ton ce week end face à Denver si ils ne veulent pas voir les Chiefs s’envoler en tete de la division.

 

Los Angeles Chargers (0-3):

 

Les années passent chez les Chargers, mais les problemes restent les mêmes. Entre défaites de moins de 5 points ou match raté du quarterback star Phillip Rivers, L.A laisse beaucoup de matchs sur des détails ces derniers temps. Malgré des satisfactions comme Melvin Gordon ou la défense notamment le duo Ingram-Bosa, les Chargers ne progressent pas. Ce week end face aux Chiefs (défaite 24-10), les Chargers “se tirent une balle dans le pied” des le début de match en encaissant deux touchdowns. Accusant un retard de 14 points au bout de 15 minutes contre la meilleure équipe de la divison, la tache devient compliquée. Malgré un bon retour pendant le match avec notamment un nouveau touchdown au sol pour Melvin Gordon, les Chargers n’ont pu compter sur Phillip Rivers ce dimanche. Auteur de 2 interceptions et un match moyen, le quarterback à sombré face a cette pression défensive imposé par les Chiefs.

L.A est déja quasiment hors course pour les playoffs, une fin de saison importante pour Anthony Lynn qui va devoir ciblé rapidement ses besoins futurs pour redonner le goût des playoffs aux fans des Chargers.

 

 

 

Florian Amsel

Rédacteur spécialisé dans l'AFC West.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *