Décompte jusqu’au NFL Kickoff – Les meilleurs joueurs de l’histoire par numéro – #18

Chaque jour jusqu’au début de la saison de NFL, nous vous proposons de revenir sur les meilleurs joueurs de l’histoire de la NFL ayant porté un numéro particulier. Ce numéro correspondra à chaque fois au nombre de jours restants avant le match Philadelphia Eagles – Atlanta Falcons le 7 septembre au Lincoln Financial Field. Aujourd’hui le numéro 18.

Attention, l’ordre d’apparition dans la liste ne vaut pas comme classement entre les joueurs.

Peyton Manning

Image result for peyton manning colts

Tout comme il n’existe aucun doute que sur le plan statistique Emmitt Smith est le plus grand running back de l’histoire de la NFL, il suffit de regarder le pedigree de Peyton Manning pour se dire que ce dernier est peut-être le meilleur joueur de l’histoire du sport.

Fils d’un QB souvent considéré comme malchanceux, Archie Manning, pour avoir joué longtemps avec des New Orleans Saints qui étaient loin de leur succès actuel, Peyton Manning était presque destiné à réussir au plus haut niveau. Pourtant lorsqu’il s’agit de faire un choix d’université pour laquelle jouer, ce natif de Louisiane ne choisit pas l’alma mater du paternel, Ole Miss, mais l’un de ses plus grands rivaux : l’université de Tennessee. A Knoxville il ne parviendra pas à remporter de titre national mais sur le plan individuel, il sera finaliste du trophée Heisman, finalement remporté par un autre futur Hall of Famer, Charles Woodson (cf. #21).

Sélectionné par les Colts en tant que premier choix global en 1998, il arrive à Indianapolis dans une franchise qui n’a pas connu de véritable succès depuis son déménagement de Baltimore.

Entouré d’un receveur Hall of Famer en la personne de Marvin Harrison, il formera avec l’ancien joueur de Syracuse le meilleure duo quarterback-receveur de l’histoire de la NFL jusqu’en 2008, année de retraite d’Harrison.

La reconnaissance et le succès collectif mettront cependant un certain temps à arriver pour Manning. Il ne sera ainsi nommé All-Pro qu’en 2003, année de son premier titre de MVP, alors que les Colts collectionnent les déceptions en playoffs, au point de se demander si Peyton Manning a vraiment ce qu’il faut pour gagner un Super Bowl.

Le quarterback fera finalement taire une partie des critiques en 2006 en remportant sa première bague de champion contre les Chicago Bears. Il passera proche d’une seconde bague avec les Colts en 2009 lors d’un Super Bowl perdu contre les New Orleans Saints, dans une sorte d’ironie liée à la l’histoire paternelle. Cette année-là est l’année de son 4ème titre MVP, son dernier avec Indianapolis.

Une blessure au cou entre les saisons 2010 et 2011 empêche Manning de continuer sa série de 208 matchs joués consécutivement. Et cette saison 2011 s’avérera être la dernière de Peyton Manning avec les Colts car ces derniers après une saison à 2-14 se retrouvent avec le premier choix de draft et décident de sélectionner leur quarterback du futur. Peyton Manning est donc libéré en mars 2012 et après une période où il est courtisé par l’ensemble des franchises qui auraient besoin d’un nouveau quarterback, il décide de signer avec les Denver Broncos.

Cette nouvelle période de sa vie sera encore plus productive que ses meilleures années à Indianapolis. Sa saison 2013 notamment est sûrement la meilleure de l’histoire pour un quarterback avec 5 477 yards et 55 touchdowns à la passe, les deux marques étant des records NFL.

Si sa dernière saison en 2015 sera plus discrète, étant notamment mis sur le banc lors de la semaine 17, il remportera tout de même une seconde bague de Super Bowl, grâce à une défense des Broncos exceptionnelle.

Peyton Manning sera éligible au Hall of Fame en 2021, et devrait connaître le vote le plus court de l’histoire de l’institution.

Draft : 1er tour – 1er choix en 1998 par les Indianapolis Colts

Équipes :

  • Indianapolis Colts (1998–2011)
  • Denver Broncos (2012–2015)

Accolades :

  • 2× Super Bowl champion (XLI, 50)
  • Super Bowl MVP (XLI)
  • 14× Pro Bowl (1999, 2000, 2002–2010, 2012–2014)
  • 7× First-team All-Pro (2003–2005, 2008, 2009, 2012, 2013) // 3× Second-team All-Pro (1999, 2000, 2006)
  • 5× NFL MVP (2003, 2004, 2008, 2009, 2013)
  • 3× Bert Bell Award (2003, 2004, 2013)
  • 2× NFL Offensive Player of the Year (2004, 2013)
  • NFL Comeback Player of the Year (2012)
  • 3× NFL passing yards leader (2000, 2003, 2013)
  • 4× NFL passing touchdowns leader (2000, 2004, 2006, 2013)
  • NFL 2000s All-Decade Team
  • Record NFL de yards à la passe en carrière : 71 940
  • Record NFL de yards à la passe en une saison : 5 477
  • Record NFL de touchdowns à la passe en carrière : 539
  • Record NFL de touchdowns à la passe en une saison : 55
  • Record NFL (à égalité) de touchdowns à la passe en un match : 7

Stats :

  • 71 940 yards à la passe
  • 539 TDs à la passe

 

Charlie Joiner

Image result for charlie joiner

Cornerback à l’université de Grambling State, Charlie Joiner sera reconverti en receveur une fois arrivé en NFL en 1969. Membre-clé de l’attaque révolutionnaire des Chargers des années 1970, surnommée “Air Coryell”, du nom du head coach, Don Coryell, Joiner sera connu pour sa longévité et sa productivité exceptionnelle pour les standards de l’époque.

En 18 saisons, il accumulera plus de 12 000 yards de réception.

Connu pour son intelligence de jeu ainsi que pour sa capacité à courir des tracés extrêmement précis, Joiner prendra sa retraite à l’âge de 39 avec le records de yards de réception.

Malgré l’absence de victoire au Super Bowl et d’accolades personnelles, Charlie Joiner intégrera le Hall of Fame en 1996, 10 ans après sa retraite.

Draft : 4ème tour – 93ème choix en 1969

Équipes

  • Houston Oilers (1969–1972)
  • Cincinnati Bengals (1972–1975)
  • San Diego Chargers (1976–1986)

Accolades

  • 3× Pro Bowl (1976, 1979, 1980)
  • First-team All-Pro (1980) // Second-team All-Pro (1976)
  • Hall of Famer (1996)

Stats

  • 12 146 yards de réceptions
  • 65 TDs
Emmit Thomas

Image result for emmitt thomas chiefs

Issu de la petite université de Bishop College dans le Texas, Emmitt Thomas a eu l’une des plus belles carrières de l’histoire des joueurs non-sélectionnés à la draft.

En 13 saisons, toutes passées avec les Chiefs, le cornerback gagnera 3 Super Bowls. Il finira sa carrière 58 interceptions, soit le record de la franchise.

Après sa carrière de joueur Thomas deviendra coach et même coordinateur défensif de nombreuses franchises. Entré au Hall of Fame en 2008, il est depuis 2010 de retour avec les Chiefs et est désormais à 75 ans encore coach des defensive backs.

Draft : Undrafted en 1966

Équipes

  • Kansas City Chiefs (1966–1978)

Accolades

  • 3× Super Bowl champion (IV, XXII, XXVI)
  • 2× AFL champion (1966, 1969)
  • 5× Pro Bowl (1968, 1971, 1972, 1974, 1975)
  • 2× First-team All-Pro (1974, 1975) // 2× Second-team All-Pro (1969, 1971)
  • NFL interceptions leader (1974)
  • AFL interceptions leader (1969)
  • Hall of Famer (2008)

Stats

  • 58 interceptions

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *