Décompte jusqu’au NFL Kickoff – Les meilleurs joueurs de l’histoire par numéro – #20

Chaque jour jusqu’au début de la saison de NFL, nous vous proposons de revenir sur les meilleurs joueurs de l’histoire de la NFL ayant porté un numéro particulier. Ce numéro correspondra à chaque fois au nombre de jours restants avant le match Philadelphia Eagles – Atlanta Falcons le 7 septembre au Lincoln Financial Field. Aujourd’hui le numéro 20.

Attention, l’ordre d’apparition dans la liste ne vaut pas comme classement entre les joueurs.

Barry Sanders

Image result for barry sanders

Jim Brown, Walter Payton,  Emmitt Smith, et… Barry Sanders voici sûrement le Mt. Rushmore des running backs dans l’histoire de la NFL. Ceux qui à travers différentes générations ont marqué les suivantes, et les ont souvent inspirées.

L’ancien Cowboy de l’université d’Oklahoma State était déjà particulièrement dominant en universitaire, et en 1988 il réalise ce qui est encore considéré aujourd’hui comme la meilleure saison individuelle de l’histoire de la NCAA. Avec 3 248 yards au total et 38 touchdowns, les deux records sont presque intouchables, à la clé de cette saison fantastique figurera évidemment un trophée Heisman.

Sélectionné en 3ème position de la draft en 1989, il sera entouré de de 3 autres Hall of Famers dans le top 5 avec Troy Aikman (cf.#8), Deion Sanders (cf. #21), et Derrick Thomas (cf. #58).

Barry Sanders intègre donc la NFL avec de grosses attentes autour de lui, et le running back ne décevra pas. Sélectionné en tant que All-Pro dès sa saison de rookie, il gagnera également le titre de Rookie de l’Année.

Sanders permettra aux Lions de connaître une période de succès relatif durant les années 1990, mais sans jamais parvenir jusqu’au Super Bowl.

1997 représentera la meilleure saison de sa carrière puisqu’il rejoindra le club des 2 000 avec 2 053 yards et une moyenne de yards/course hallucinante de 6,1.

Barry Sanders prendra sa retraite la saison suivante alors qu’il est encore à l’apogée de sa carrière. Les raisons de cette décision restent encore un peu mystérieuses, mais le plus probable reste qu’il souhaitait quitter le sport encore en bonne santé.

Entré au Hall of Fame en 2004, Barry Sanders est encore souvent cité par beaucoup comme le meilleur running back de l’histoire de la NFL.

Draft : 1er tour – 3ème choix en 1989 par les Detroit Lions

Équipes :

  • Detroit Lions (1989–1998)

Accolades :

  • 10× Pro Bowl (1989–1998)
  • 6× First-team All-Pro (1989–1991, 1994, 1995, 1997) // 4× Second-team All-Pro (1992, 1993, 1996, 1998)
  • NFL Most Valuable Player (1997)
  • 2× NFL Offensive Player of the Year (1994, 1997)
  • 2× Bert Bell Award (1991, 1997)
  • 4× NFL rushing yards leader (1990, 1994, 1996, 1997)
  • NFL rushing touchdowns leader (1991)
  • NFL Offensive Rookie of the Year (1989)
  • NFL 1990s All-Decade Team
  • Hall of Famer (2004)

Stats :

  • 15 269 yards à la course
  • 99 TDs à la course
  • 2 921 yards de réception
  • 10 TDs de réception

 

Ed Reed
Image result for ed reed
(Crédits : Christian Petersen – Getty Images)

Il est inutile d’attendre la nuit des NFL Honors en février prochain pour connaître déjà le nom de l’un de ceux choisis pour entrer au Hall of Fame. Car Ed Reed est quasiment assuré d’enfiler la fameuse veste dorée à Canton l’an prochain, dès sa première année d’éligibilité.

Le safety qui était en colocation avec le receveur Reggie Wayne à l’université de Miami arrive à Baltimore en 2002, deux ans après le sacre des Ravens.

En 11 saisons avec la franchise du Maryland, Reed sera nommé 9 fois au Pro Bowl et gagnera même le titre de joueur défensif de l’année en 2004.

Sa dernière saison avec les Ravens sera celle de la consécration collective avec la victoire au Super Bowl XLVII contre les 49ers.

Ed Reed tentera de jouer une saison supplémentaire avec les Texans et les Jets, mais l’accumulation de blessures notamment à la hanche et une saison complète en dehors de la NFL fait qu’il annonce sa retraite en 2015.

Draft : 1er tour – 23ème choix en 2002 par les Baltimore Ravens

Équipes

  • Baltimore Ravens (2002–2012)
  • Houston Texans (2013)
  • New York Jets (2013)

Accolades

  • Super Bowl champion (XLVII)
  • 9× Pro Bowl (2003, 2004, 2006–2012)
  • 5× First-team All-Pro (2004, 2006–2008, 2010)
  • 3× Second-team All-Pro (2003, 2009, 2011)
  • NFL Defensive Player of the Year (2004)
  • 3× NFL interceptions leader (2004, 2008, 2010)
  • NFL 2000s All-Decade Team
  • Record NFL de yards sur retour d’interception en carrière : 1 590
  • Record NFL du plus long retour d’interception en yards : 108

Stats

  • 64 interceptions
Mel Renfro

Image result for mel renfro

Co-équipier du double champion olympique de sprint Bob Hayes chez les Cowboys, certains journalistes considéraient pourtant Mel Renfro comme le meilleur athlète des deux.

C’est dire le crédit accordé à celui qui commença comme running back à l’université de l’Oregon et qui finit par jouer dans le secondaire une fois arrivé en NFL. Converti ainsi d’abord en tant que safety puis en tant que cornerback, Renfro sera nommé au Pro Bowl durant les 10 premières saisons de sa carrière.

Après avoir gagné le Super Bowl en 1971 contre les Dolphins, il terminera sa carrière en 1977 en gagnant une seconde bague contre les Broncos.

Malgré son pedigree, il devra attendre près de 20 ans pour entrer à Canton, en 1996.

Draft : 2ème tour  – 17ème choix en 1964 par les Dallas Cowboys

Équipes

  • Dallas Cowboys (1964–1977)

Accolades

  • 2× Super Bowl champion (VI, XII)
  • 10× Pro Bowl (1964–1973)
  • 7× All-Pro (1964–1966, 1969, 1971–1973)
  • NFL interceptions leader (1969)
  • Hall of Famer (1996)

Stats

  • 52 interceptions

 

Cliff Battles
(Crédits : NFL.com)

Joueur d’avant-guerre Cliff Battles était un halfback qui gagna le titre de meilleur coureur de NFL dès sa saison rookie.

Ancien joueur de l’université de West Virginia Wesleyan, Battles est un joueur emblématique de la franchise de Washington, anciennement située à Boston.

Après un conflit sur son salaire avec le propriétaire de la franchise George Preston Marshall, Cliff Battles choisit de prendre sa retraite de joueur. Il continuera tout de même dans le sport en devenant coach à l’université de Columbia avant de servir dans le Corps des Marines durant la Seconde Guerre Mondiale. Après cette dernière il deviendra head coach des Brooklyn Dodgers pendant deux saisons.

Entré au Hall of Fame en 1968, Cliff Battles décède en 1981 à 70 ans.

Draft : N/A

Équipes

En tant que joueur :

  • Boston /Washington (1932–1937)

En tant que coach :

  • Brooklyn Dodgers (1946–1947)

Accolades

  • NFL champion (1937)
  • 3× First-team All-Pro (1933, 1934, 1936)
  • Second-team All-Pro (1937)
  • 2× NFL rushing yards leader (1932, 1937)
  • NFL rushing touchdowns leader (1937)
  • NFL 1930s All-Decade Team
  • Hall of Famer (1968)

Stats

En tant que joueur :

  • 3 511 yards à la course
  • 546 yards de réception
  • 590 yards à la passe
  • 31 TDs totaux

En tant que coach :

  • 4-16-0
Lem Barney

Image result for lem barney

Malgré son statut de Hall of Famer,  le cornerback Lem Barney n’aura pas la chance d’être considéré comme le meilleur joueur de l’histoire des Lions à avoir porté le numéro 20, l’honneur revenant évidemment à Barry Sanders.

Mais la carrière de Barney n’est certainement pas à jeter avec notamment 7 Pro Bowls en 11 saisons et notamment un titre de rookie défensif de l’année après avoir mené la NFL au nombre d’interceptions cette année-là.

Lem Barney entre au Hall of Fame en 1992. Le numéro 20 fut retiré par les Lions en 2010 en honneur de Sanders, Barney, et Billy Sims, un autre running back historique de la franchise.

Draft : 2ème tour – 34ème choix en 1967 par les Detroit Lions

Équipes

  • Detroit Lions (1967–1977)

Accolades

  • 7× Pro Bowl (1967–1969, 1972, 1973, 1975, 1976)
  • 2× First-team All-Pro (1968, 1969)
  • NFL interceptions leader (1967)
  • NFL Defensive Rookie of the Year (1967)
  • Hall of Famer (1992)

Stats

  • 56 interceptions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *