Décompte jusqu’au NFL Kickoff – Les meilleurs joueurs de l’histoire par numéro – #22

Chaque jour jusqu’au début de la saison de NFL, nous vous proposons de revenir sur les meilleurs joueurs de l’histoire de la NFL ayant porté un numéro particulier. Ce numéro correspondra à chaque fois au nombre de jours restants avant le match Philadelphia Eagles – Atlanta Falcons le 7 septembre au Lincoln Financial Field. Aujourd’hui le numéro 22.

Attention, l’ordre d’apparition dans la liste ne vaut pas comme classement entre les joueurs.

Emmitt Smith

Image result for emmitt smith

Sur le plan comptable, aucune discussion n’est possible sur le meilleur running back de l’histoire tellement Emmitt Smith a fait réécrire à lui seul à lui seul les livres de statistiques de la NFL.

Détenteur des records de yards et de touchdowns à la course en carrière, Emmitt Smith fut avec Troy Aikman le joueur-clé de la dynastie des Cowboys des années 1990.

Pourtant, malgré une carrière universitaire brillante avec les Gators de l’université de Floride, les équipes de NFL avaient peur de sa petite carrure. C’est pourquoi il ne fut sélectionné qu’à la 17ème place.

Finalement, en 15 saisons en NFL, Emmitt Smith dépassera les 1 000 yards en saison à 11 reprises, menant la NFL 4 fois. Ses saisons les plus productives intervinrent au début de sa carrière mais la consécration vint véritablement lors de la saison 1995. Il mena ainsi la NFL avec 1 753 yards à la course mais surtout 25 TDs, et les Cowboys gagnèrent leur dernier Super Bowl jusqu’à aujourd’hui, le Super Bowl XXX.

Son style de jeu n’était malgré tout pas particulièrement impressionnant, il ne renversait presque jamais les défenseurs, et n’avait pas vraiment de mouvement comme la toupie dans son arsenal. Mais sa vision et son équilibre faisait qu’il parvenait à lire parfaitement le jeu et à s’adapter permettant ainsi de trouver les yards même là où il n’y en a pas vraiment.

L’embauche de Bill Parcells par les Cowboys en 2003 marque la fin de l’ère Smith à Dallas, le head coach voulant des running backs plus jeunes. Emmitt Smith signera dans l’Arizona pour les deux dernières années de sa carrière sans parvenir à dépasser les 1 000 yards en saison.

Il sera élu au Hall of Fame dès sa première année d’éligibilité en 2010.

Draft : 1er tour – 17ème choix en 1990 par les Dallas Cowboys

Équipes :

  • Dallas Cowboys (1990–2002)
  • Arizona Cardinals (2003–2004)

Accolades :

  • 3× Super Bowl champion (XXVII, XXVIII, XXX)
  • Super Bowl MVP (XXVIII)
  • 8× Pro Bowl (1990–1995, 1998, 1999)
  • 4× First-team All-Pro (1992–1995) // Second-team All-Pro (1991)
  • AP NFL Most Valuable Player (1993)
  • Bert Bell Award (1993)
  • NFL Offensive Rookie of the Year (1990)
  • 4× NFL rushing yards leader (1991–1993, 1995)
  • 4× NFL rushing touchdowns leader (1991–1993, 1995)
  • NFL 1990s All-Decade Team
  • Record NFL de yards à la course en carrière  : 18 355
  • Record NFL de touchdowns à la course en carrière : 164
  • Hall of Famer (2010)

Stats :

  • 18 355 yards à la course
  • 164 TDs à la course
  • 3 224 yards de réception
  • 11 TDs de réception
Bob Hayes

Image result for bob hayes

Autre légende des Cowboys, bien qu’évidemment moins connu, Bob Hayes était avant tout un athlète de classe mondiale, double champion olympique en 1964 à Tokyo. Il gagna ainsi le 100m et le 4x100m aux J.O. avant de se consacrer à sa carrière de joueur professionnel de football américain.

Bob Hayes demeure encore aujourd’hui le seul homme à avoir gagné une médaille d’or olympique et une bague de vainqueur du Super Bowl.

Il fut sélectionné en 1964 par les Dallas Cowboys alors même qu’il n’était pas encore éligible à la NFL dans un système qui n’existe plus aujourd’hui.

Les deux premières saisons furent les plus productives puisqu’en tant que receveur il dépassa les 1 000 yards à chaque fois.  Sa vitesse évident fut utilisée comme une arme particulièrement efficace lors de ses 10 saisons avec les Cowboys.

Bob Hayes finira sa carrière en 1975 avec les 49ers qui avaient échangé un 3ème tour de draft pour lui mais qui le libéreront en octobre de la saison à cause de mauvaises performances.

Après plusieurs controverses sur son absence du Hall of Fame, Bob Hayes intègre finalement Canton en 2009, 7 ans après sa mort à 59 ans.

Draft : 7ème tour – 88ème choix en 1964 par les Dallas Cowboys

Équipes

  • Dallas Cowboys (1965–1974)
  • San Francisco 49ers (1975)

Accolades

  • Super Bowl champion (VI)
  • 3× Pro Bowl (1965–1967)
  • 2× First-team All-Pro (1966, 1968) // Second-team All-Pro (1967)
  • 2× NFL receiving touchdowns leader (1965, 1966)
  • Hall of Famer (2009)

Stats

  • 7 414 yards de réception
  • 71 TDs de réception

 

Roger Wehrli
Image result for roger wehrli nfl.com
(Crédits : Associated Press)

Ancien Tiger de l’université du Missouri, Roger Wehrli fut le deuxième alumni à entré au Hall of Fame après le tight end Kellen Winslow.

Pour sa carrière professionnelle, il resta dans le Missouri et joua pendant 14 saisons avec les St. Louis Cardinals, avant que ceux-ci ne déménagent dans l’Arizona.

Le cornerback était connu principalement pour sa vitesse qui lui permettait d’éteindre les receveurs adverses au point que Roger Staubach, quarterback mythique des Cowboys, ne dise de lui qu’il fut le premier “shutdown corner” de l’histoire.

Wehrli est finalement entré au Hall of Fame en 2007, 25 ans après la fin de sa carrière.

Draft : 1er tour – 19ème choix en 1969 par les St. Louis Cardinals

Équipes

  • St. Louis Cardinals (1969–1982)

Accolades

  • 7× Pro Bowl (1970, 1971, 1974–1977, 1979)
  • 5× First-team All-Pro (1970, 1974–1977) // Second-team All-Pro (1971)
  • NFL 1970s All-Decade Team
  • Hall of Famer (2007)

Stats

  • 40 interceptions
Mike Haynes
Image result for mike haynes
(Crédits : NFL Films)

Mike Haynes était l’un des meilleurs cornerbacks de sa génération mais également un exceptionnel punt returner. Alors qu’il commence sa carrière avec les Patriots en 1976, l’ancien Sun Devil d’Arizona State va très vite établir son pedigree avec les équipes spéciales en retournant deux punts pour touchdowns lors de sa saison rookie.

Après 7 saisons avec les Pats, Haynes décide de ne pas renouveler son contrat et part à Los Angeles jouer pour les Raiders.

En Californie, il obtiendra 3 nominations au Pro Bowl supplémentaires, mais surtout un titre de champion en 1983.

Mike Haynes sera élu dans l’équipe du 75ème anniversaire de la NFL en 1994, et entrera au Hall of Fame trois ans après.

Draft : 1er tour – 5ème choix en 1976 par les New England Patriots

Équipes

  • New England Patriots (1976–1982)
  • Los Angeles Raiders (1983–1989)

Accolades

  • Super Bowl champion (XVIII)
  • 9× Pro Bowl (1976–1980, 1982, 1984–1986)
  • 2× First-team All-Pro (1984, 1985) // 6× Second-team All-Pro (1976–1980, 1982)
  • NFL Defensive Rookie of the Year (1976)
  • NFL 1980s All-Decade Team
  • NFL 75th Anniversary All-Time Team
  • Hall of Famer (1997)

Stats

  • 46 interceptions

 

Paul Krause
Image result for paul Krause
(Crédits : Malcolm Emmons – USA Today Sports)

Actuel détenteur du record NFL du nombre d’interceptions en carrière, Paul Krause était un joueur dominant pendant près de deux décennies avec Washington et les Minnesota Vikings.

Dès sa première saison, à sa sortie de l’université d’Iowa, le safety mènera la ligue en interceptions avec 12. En 4 saisons dans la capitale, il interceptera finalement 28 passes mais sera échangé aux Minnesota Vikings.

Krause est aujourd’hui connu pour avoir été le capitaine de la défense des Vikings qui participa à 4 Super Bowls durant les années 1970, sans aucune victoire finale. Il gagna tout de même un titre de champion NFL en 1969 avant la fusion NFL/AFL.

Après 16 saisons, Paul Krause prendra sa retraite en 1979 et sera élu au Hall of Fame seulement près de 20 ans plus tard, en 1997.

Draft : 2ème tour – 18ème choix en 1964 par Washington

Équipes

  • Washington (1964–1967)
  • Minnesota Vikings (1968–1979)

Accolades

  • NFL champion (1969)
  • 8× Pro Bowl (1964, 1965, 1969, 1971–1975)
  • 3× First-team All-Pro (1964, 1965, 1975) //4× Second-team All-Pro (1968, 1969, 1971, 1972)
  • NFL interceptions leader (1964)
  • Record NFL d’interceptions en carrière : 81
  • Hall of Famer (1998)

Stats

  • 81 interceptions

 

Bobby Layne
Image result for bobby lane nfl
(Crédits : NFL.com)

L’un des premiers quarterbacks de ce countdown après Sammy Baugh, Bobby Layne était un passeur hors-pair dans une ligue qui privilégiait encore très fortement le jeu au sol.

Légende de l’université du Texas, Layne est arrivé en NFL en étant échangé 3 fois en 2 saisons. Après avoir refusé de jouer pour les Steelers qui l’avaient sélectionné à la draft, il jouera une saison pour les Chicago Bears, mais son manque de temps de jeu lui fait demander d’être échangé, il partira chez les Bulldogs donc en 1949, mais après une saison, il sera à nouveau échangé, aux Detroit Lions cette fois-ci, avec qui il restera 9 saisons.

Avec la franchise du Michigan, Layne gagnera 3 titres de champion NFL et sera nommé à 5 Pro Bowls.

La boucle sera finalement bouclée en 1968 puisqu’il jouera pendant 5 saisons avec les Pittsburgh Steelers, prenant sa retraite en 1962.

Bobby Layne entrera au Hall of Fame dès sa premuère année d’éligibilité en 1967.

Draft : 1er tour – 3ème choix en 1948 par les Pittsburgh Steelers

Équipes

  • Chicago Bears (1948)
  • New York Bulldogs (1949)
  • Detroit Lions (1950–1958)
  • Pittsburgh Steelers (1958–1962)

Accolades

  • 3× NFL champion (1952, 1953, 1957)
  • 6× Pro Bowl (1951–1953, 1956, 1958, 1959)
  • 3× First-team All-Pro (1952, 1956, 1958) // 4× Second-team All-Pro (1952–1954, 1959)
  • 2× NFL passing yards leader (1950, 1951)
  • NFL passing touchdowns leader (1951)
  • NFL 1950s All-Decade Team
  • Hall of Famer (1967)

Stats

  • 26 768 yards à la passe
  • 196 TDs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *