Previews 2018 – NFC North

Pour cette nouvelle saison, les Vikings du Minnesota vont tenter de conserver leur titre de NFC North.
Mais les autres équipes ont bien l’intention de jouer les troubles fêtes, dans cette division dont le niveau reste quand même extrêmement élevé.

Les Vikings restent favoris pour leur propre succession, mais il faudra garder un oeil sur les Packers de Green Bay très revanchards.
Se suivent  les Lions de Detroit et les Bears de Chicago qui ont aussi des effectifs solides.

Les Bears de Chicago sont décidés de se relever de leur dernière saison catastrophique, c’est pourquoi la franchise a employé les grands moyens pour remettre l’écurie à flot. Le trade pour Khalil Mack en est la preuve.

Alors, qui de ces quatre équipes arrivera à tirer son épingle de son jeu ? La défense dominante des Vikings, l’attaque des Packers mené par Aaron Rodger ou bien les équipes de Matt Patricia et Matt Nagy tous deux promus head coaches.

Après une saison compliquée, les Bears de Chicago ont décidé d’employer les grands moyens cette saison.
D’une part Matt Nagy a été nommé comme nouveau head coach, afin de redresser la franchise pour qu’elle redevienne compétitive après des années rudes aux commandes de John Fox.
D’autre part les Bears ont décidé de se montrer actifs lors de l’offseason, en signant plusieurs joueurs de haut niveau afin de permettre à la franchise de passer un cap.
Mais tout ça sera-t-il suffisant pour prétendre à une place en playoff, puisque les Bears font partie d’une des divisions les plus difficiles de la conférence NFC.
En effet, les hommes de Matt Nagy seront des outsiders à surveiller dans la division Nord avec les Lions de Detroit.

Bilan 2017
Total:
5-11 Domicile: 3-5 Conference: 1-11 Division: 0-6

Classements stats 2017

Offseason 2018
 – Arrivées:
 WR Allen Robinson, WR Taylor Gabriel, TE Trey Burton, K Cody Parkey, QB Chase Daniel, OLB Aaron Lynch, OLB Khalil Mack.
 – Départs: LB Jerrell Freeman, OG Josh Sitton, OLB Pernell McPhee, S Quintin Demps, OLB Willie Young, LB Christian Jones, K Cairo Santos, DE Mitch Unrein, LS Andrew DePaola, OG Tom Compton, WR Cameron Meredith, WR Kendall Wright.
 – Draft: LB Roquan Smith, C James Daniels, WR Anthony Miller, LB Joel Iyiegbuniwe,DT Bilal Nichols, DE Kylie Fitts, WR Javon Wims.

-> Nos notes sur la Draft des Bears ici. <-

Depth Chart
-> Site des Chicago Bears <-

Coaching staff
Head Coach: 
Matt Nagy (Première saison). Bilan en carrière: 0-0
Coordinateur Offensif: Mark Helfrich
Coordinateur Défensif: Vic Fangio
Coordinateur Special Teams: Chris Tabor

Joueurs à suivre
 – Joueurs stars: Jordan Howard (RB #24), Kyle Long (OG #75), Allen Robinson (WR #12), Khalil Mack (OLB #52), Leonard Floyd (OLB #94), Danny Trevathan (LB #59).
 – Breakout players:
Mitchell Trusbisky. En difficulté lors de sa saison de rookie, le jeune quarterback va aborder sa deuxième saison avec un nouvel head coach. 
Un changement qui a pour but de développer le jeune quarterback, Mitchell Trubisky doit absolument  montrer sur le terrain qu’il est bien le futur de la franchise.
Pour cela il devra augmenter son niveau de jeu et pour l’aider deux nouveaux receveurs (Allen Robinson et Taylor Gabriel) devraient l’aider à cette tache, ainsi que le TE Trey Burton.
Kyle Fuller. Le jeune cornerback va finalement poursuivre l’aventure chez les Bears de Chicago, malgré l’intérêt des Packers durant l’offseason.
Mais Kyle Fuller sera bien présent et c’est une bonne chose pour les Bears, qui gardent un élément essentiel à la défense.

Point fort: Le corps de linebackers. Cette escouade était déjà très solide la saison dernière avec des joueurs comme Leonard Floyd ou Danny Trevathan. C’est dire à quel point ils devraient terroriser le reste de la ligue suite aux arrivées du rookie Roquan Smith et de Khalil Mack.

Point faible: Ligne défensive intérieure. Malgré le reste de la défense qui s’annonce au très haut niveau, il y a un point faible sur la ligne défensive. Peu de profondeur à ce poste aussi.

Calendrier 2018

Le match à suivre: 
Week 1, Les Bears de Chicago se déplaceront chez leurs voisins du Wisconsin pour un match de division.
Les hommes de Matt Nagy auront forte à faire face aux Packers de Green Bay mais une victoire face un concurrent direct lancerait parfaitement la saison.

Ce à quoi s’attendre: 
Après une saison compliquée, les Bears de Chicago tenteront de se racheter auprès de leurs supporters.
Matt Nagy essayera de mettre en place un système pour aider Mitchell Trubisky, afin de l rendre plus efficace. 
Cela risque de prendre du temps avant que la mayonnaise ne prenne, mais les Bears restent des outsiders à surveiller car rien n’est impossible en NFL.

 

Les Lions de Detroit reviennent avec des meilleures intentions cette saison, avec Matt Patricia comme nouvel head coach.

Après une saison en demi-teinte, les Lions doivent rebondir afin de reconquérir leur publique déçu de la dernière et enfin retrouver une place en play-off.

Malgré un groupe de qualité avec des bons joueurs sur chaque secteur de jeu, les Lion sont en plein changement avec l’arrivée d’un nouvel head coach.
Celui-ci va surement imposer un style de jeu différent, donc il va falloir être patient pour les supporter des Lions pour que cela se mette en route.

Mais quand même les Lions restent un outsider à surveiller cette saison, celui-ci pourrait jouer les trouble-fête.

Bilan 2017
Total:
9-7 Domicile: 4-4 Conference: 8-4 Division: 5-1

Classements stats 2017

Offseason 2018
 – Arrivées:
 LB Christian Jones, LB Devon Kennard, OG Kenny Wiggins, RB LeGarrette Blount, TE Luke Wilson, DT Sylvester Williams, LB Jonathan Freeny, C Wesley Johnson, TE Levine Toilolo, QB Matt Cassel, OLB Eli Harold .
 – Départs: TE Eric Ebron, S Don Carey, CB DJ Hayden, TE Darren Fells, DT Haloti Ngata, LB Tahir Whitehead, LB Brandon Copeland, LB Paul Worrilow, C Travis Swanson, DE Armonty Bryant, OT Emmett Cleary, DT Akeem Spence
 – Draft: C Frank Ragnow, RB Kerryon Johnson, S Tracy Walker, DE Da’Shawn Hand, OL Tyrell Crosby, FB Nick Bawden.

-> Nos notes sur la Draft des Lions ici. <-

Depth Chart
-> Site des Detroit Lions <-

Coaching staff
Head Coach: 
Matt Patricia (Première saison). Bilan en carrière: 0-0
Coordinateur Offensif: Jim Bob Cooter
Coordinateur Défensif: Paul Pasqualoni
Coordinateur Special Teams: Joe Marciano

Joueurs à suivre
 – Joueurs stars: Matthew Stafford (QB #9), LeGarrette Blount (RB #29), Marvin Jones (WR #11), Golden Tate (WR #15), Ziggy Ansah (DE #94), Darius Slay (CB #23), Matt Prater (K #5).
 – Breakout players:
Kenny Golladay (WR). Le jeune receveur va entamer sa deuxième saison chez les Lions, lui qui joue actuellement slot receveur mais devrait gagner en importance dans le système offensif, puisque les défenses seront concentrées plutôt sur Golden Tate et Marvin Jones Jr. De quoi libérer des espaces pour le jeune receveur.
Teez Tabor (CB). Le jeune CB n’a presque pas joué lors de sa saison rookie. Il va rejoindre un bon secondary aux côtés de Darius Clay, Glover Quin ou Quandre Diggs et il devrait pouvoir monter pourquoi il était vu comme un des meilleurs CB de la Draft 2017.

Point fort: Le duo Golden Tate et Marvin Jones Jr. Le duo de receveurs devrait encore faire mal aux défenses adverses.
Les deux joueurs ont tous les deux une très bonne connexion avec leur quarterback Matthew Stafford qui devrait lui aussi être une des clefs de l’attaque de Lions.

Point faible: Le jeu de course. Le jeu de course était l’un des casse-tête des Lions l’an dernier. C’est pourquoi la franchise a décidé de faire venir le vétéran LeGarrette Blount afin d’avoir la possibilité de régler ce problème qui fait défaut depuis plusieurs années. Le rookie Kerryon Johnson va aussi tenter d’enfin offrir un jeu au sol digne de ce nom à Stafford.

Calendrier 2018

Le match à suivre: 
Week 5, Les Lions se déplacent chez un rival de division. soit de quoi partir en by week tranquillement juste après. Ce match aura une importance car cela sera le premier match de division. Une victoire chez les voisins du Wisconsin, cela sonnerait comme un énorme gros coup.

Ce à quoi s’attendre: 
Une chose est sûre les Lions sont un outsider sérieux pour une place en playoffs, mais également au titre de division même si cela reste peu probable.
De plus, avec la franchise en pleine métamorphose, tout cela risque de prendre du temps voir l’année entière afin que la machine tourne bien.

 

Après une saison sans playoffs, les Packers de Green Bay doivent repartir de l’avant et pour cela la direction a préféré la continuité, en conservant Mike McCarthy. La franchise du Wisconsin va devoir relever la tête et pour cela elle pourra compter sur son quarterback vedette Aaron Rodgers, fraichement récompensé par une extension de contrat monstrueuse.

Son absence lors de la dernière année s’est fait sentir, ce qui explique un bilan final négatif. Son retour devrait permettre aux Packers de prétendre au titre de division. Les Packers devront se méfier des Vikings tenants du titre, mais la franchise de Green Bay est bien décidée à reprendre son bien.

Pour cela, Mike McCarthy et son staff technique ont décidé de renforcer les postes les plus faibles notamment la défense lors de la dernière draft, mais aussi préparer l’avenir dans le secteur offensif. De plus le remplacement de Dom Capers par Mike Pettine devrait apporter une nouvelle ère à Lambeau Field.

Mais cela sera-t-il suffisant pour obtenir une place pour les playoffs dans une division qui compose un leader bien en place, mais aussi deux outsiders qui pourraient s’avérer plus dangereux qu’ils n’en ont l’air.

Bilan 2017
Total:
7-9 Domicile: 4-4 Conference: 5-7 Division: 2-4

Classements stats 2017

Offseason 2018
 – Arrivées:
 DE Muhammad Wilkerson, TE Jimmy Graham, CB Tramon Williams, TE Marcedes Lewis, OL Byron Bell, DT Joey Mbu, OG Ethan Cooper.
 – Départs: WR Jordy Nelson, ILB David Talley, QB Joe Callahan, P Justin Vogel, LB Ahmad Brooks, S Morgan Burnett, DT Quinton Dial, OG Jahri Evans, LS Brett Goode, WR Jeff Janis, OT Ulrick John, TE Richard Rodgers, P Jake Schum, ILB Joe Thomas, LS Taybor Pepper,  CB Damarious Randall, CB Lenzy Pipkins, QB Brett Hundley.
 – Draft: CB Jaire Alexander, CB Josh Jackson, LB Oren Burks, WR J’Mon Moore, OL Cole Madison, P JK Scott, WR Marquez Valdes-Scantling, WR Equanimeous St Brown, DL James Looney, LS Hunter Bradley, LB Kendall Donnerson.

-> Nos notes sur la Draft des Packers ici. <-

Depth Chart
-> Site des Green Bay Packers <-

Coaching staff
Head Coach: 
Mike McCarthy (Treizième saison, 121-70-1). Bilan en carrière: 121-70-1
Coordinateur Offensif: Joe Philbin
Coordinateur Défensif: Mike Pettine
Coordinateur Special Teams: Ron Zook

Joueurs à suivre
 – Joueurs stars: Aaron Rodgers (QB #12), David Bakhtiari (OT #69), Bryan Bulaga (OT #75), Davantage Adams (WR #17), Jimmy Graham (TE #80), Mike Daniels (DT #76), Muhammad Wilkerson (DL #96), Clay Matthews (LB #52), Ha Ha Clinton-Dix (S #21).
 – Breakout players:
Jamaal Williams : Le jeune running-back sera un acteur important du jeu de course cette saison. Après une saison prometteuse, il devra augmenter son niveau de jeu afin de répondre aux attentes placées sur lui. Malgré tout Jamaal Williams a encore quelques années pour progresser.
Blake Martinez : Le Linebacker enchaine les bonnes performances chez les Packers, son volume de jeu lui permet d’être quasiment partout. La défense aura clairement besoin de lui, si elle veut rester au niveau. En formant un duo très performant avec Clay Matthew, la défense des Packers peut compter sur deux joueurs de qualité.

Point fort: Aaron Rodgers. Bien évidemment, Aaron Rodgers sera la clef de l’attaque des Packers. Peut-être le quarterback le plus complet de la ligue aujourd’hui. De plus le joueur vient tout juste de prolonger son contrat.
Avec son leader, les Packers de Green Bay peuvent jouer un grand rôle cette saison et ils peuvent compter sur son escouade de receveur. Mais également de la venue de l’ancien tight-end des Seahawks Jimmy Graham, une arme de plus pour l’attaque des Packers.

Point faible: La profondeur d’effectif. Les Packers ont des titulaires excellents des deux côtés du ballon, mais chez les remplaçants, la baisse de niveau crève aux yeux. Que ce soit au poste d’ILB, certes à cause de la blessure de Jake Ryan durant le training camp, ou alors sur la ligne offensive. Les Packers ont peut être le meilleur duo de Tackles de la ligue en Bryan Bulaga et David Bakhtiari, mais derrière eux, ce n’est pas du tout la même histoire. Bien sûr, c’est plus ou moins la même situation sur toutes les lignes offensives NFL, mais suite aux problèmes de blessures des titulaires, c’est un point noir à Green Bay.

Calendrier 2018

Le match à suivre: 
Week 2, Vikings, les hommes de Mike McCarthy seront opposés aux Vikings, un conflit de styles entre les deux équipes. Qui arrivera à prendre l’avantage entre les deux équipes entre des Packers portés vers l’attaque et les Vikings vers la défense.

Ce à quoi s’attendre:
Une deuxième saison sans play-offs, cela ferait tache pour les Packers de Green Bay. De plus Mike McCarthy est sur la pente descendante, une contre-performance cette saison devrait lui coûter sa place. Heureusement, les Packers ont un QB exceptionnel qui est capable de les pousser vers le haut. De plus, il aura droit à une nouvelle cible de renom en Jimmy Graham.
L’arrivée de Muhammad Wilkerson sur la ligne défensive devrait faire beaucoup de bien à leur défense. La grande question reste le secondary. Les deux CB rookies, Jaire Alexander et Josh Jackson ont un énorme potentiel, et ils pourraient faire beaucoup de bien à cette escouade qui a eu beaucoup de mal ces dernières saisons. Mais ils restent des rookies, et leurs performances devraient varier au long de la saison. Le jeune Kevin King est aussi un joueur à suivre, après une première année intéressante.
L’effectif des Vikings reste supérieur, mais les Packers ont clairement une carte à jouer que ce soit dans leur division, mais aussi en NFC sur la route du Super Bowl.

 

Après avoir été sorti très tôt des playoffs lors de la saison 2016, les Vikings étaient à un match de se qualifier pour le Super Bowl en 2017.
Mais les hommes Mike Zimmer sont tombés face aux Eagles, et la franchise du Minnesota a été largement dominé lors de cette rencontre, les Vikings sont sorti par la grande porte.

Rien ne présageait que les Vikings iraient si prês du but, puisque les Vikings ont dû faire sans Dalvin Cook et Sam Bradford blessés toute la saison.
Case Keenum avait la responsabilité de mener l’attaque des Vikings et cela fut un succès jusqu’à la finale de conférence perdu contre les Eagles.

Lors de l’intersaison le General Manager Rick Spielman et Mike Zimmer ont décidé de se montrer actif, notamment en signant John DeFilippo qui sera le nouveau coordinateur offensif et aussi la franchise a préféré signer Kirk Cousins pour diriger l’attaque lors des saisons à venir.
De plus, les Vikings ont renforcé leur front seven en signant Sheldon Richardson. 

Cela sera-t-il suffisant pour conserver son titre ou bien atteindre le Super Bowl ?

Bilan 2017
Total:
13-3 Domicile: 7-1 Conference: 10-2 Division: 5-1

Classements stats 2017

Offseason 2018
 – Arrivées:
 QB Kirk Cousins, OG Josh Andrews, DT Sheldon Richardson , QB Trevor Siemian, OG Tom Compton, LB Reshard Cliett, WR Kendall Wright, WR Tavarres King, S George Iloka.
 – Départs: QB Sam Bradford, QB Case Keenum, QB Teddy Bridgewater, CB Tramaine Brock, RB Jerick McKinnon, WR Jarius Wright, OLB Emmanuel Lamur, OG Joe Berger, DT Tom Johnson, OG Jeremiah Sirles, DT Shamar Stephen.
 – Draft: CB Mike Hughes, OT Brian O’Neill, DE Jalyn Holmes, TE Tyler Conklin, K Daniel Carlson, G Cobly Gossett, DE Ade Aruna, LB Devante Downs.

-> Nos notes sur la Draft des Vikings ici. <-

Depth Chart
-> Site des Minnesota Vikings <-

Coaching staff
Head Coach: 
Mike Zimmer (Quatrième saison, 39-25). Bilan en carrière: 39-25
Coordinateur Offensif: John DeFilippo
Coordinateur Défensif: George Edwards
Coordinateur Special Teams: Mike Priefer

Joueurs à suivre
 – Joueurs stars: Kirk Cousins (QB #8), Dalvin Cook (RB #33), Stefon Diggs (WR #14), Adam Thiele (WR #19), Everson Griffen (DE #97), Linval Joseph (DT #98), Sheldon Richardson (DT #93), Anthony Barr (LB #55), Eric Kendricks (LB #54), Xavier Rhodes (CB #29), Harrison Smith (S #22), George Iloka (S #23).
 – Breakout players:
Laquon Treawell (WR). Alors que les attentes étaient très hautes pour le jeune WR, il n’a pas montré grand-chose lors de ses deux premières saisons en NFL. Mais Treadwell reste un joueur talentueux, et s’il est visé davantage (seulement 38 passes vers lui, 21 réceptions en 2 ans), il pourrait faire des dégâts. De plus, les défenses adverses devront se concentrer sur Diggs et Thielen.
Jaleel Johnson (DT). Le DT avait impressionné lors de la pré-saison pendant son année rookie. Malheureusement il n’a pas pu recevoir assez de temps de temps de jeu pour avoir un impact considérable. Il est possible que cela change cette saison, même si Linval Joseph et le nouveau venu Sheldon Richardson restent devant lui dans la rotation. Si Richardosn ne prolonge pas après son contrat d’un an, Jaleel pourrait en profiter pour s’installer comme le futur.

Point fort: Le front seven. Le front seven des Vikings reste l’un des plus performants de la ligue. Composée du jeune Danielle Hunter et d’Everson Griffen, la ligne défensive à de quoi faire plier n’importe quelle ligne offensive. De plus en ajoutant l’arrivée de Sheldon Richarsdon cela devrait rajouter plus de pression sur le quarterback adverse.
La défense ds Vikings reste tout de même complète avec des éléments importants sur chaque ligne, notamment au poste de Linebacker avec le duo Anthony Barr et Eric Kendricks.

Point faible: La ligne offensive. C’est le point noir de cette équipe. Et c’est ce qui pourrait leur être fatal cette saison. Le Center Pat Elflein va manquer le début de saison, et le reste de la ligne n’est pas rassurant du tout. Il va falloir trouver un moyen de protéger Cousins et d’ouvrir la voie pour Cook.

Calendrier 2018

Le match à suivre: 
Week 2. @ Packer de Green Bay. Lors du week 2 les Vikings pourront se mesurer face à leur grand rival. De quoi permettre aux Vikings de frapper un grand coup face à un adversaire direct.

Ce à quoi s’attendre:
Après une saison 2017 réussie, les hommes de Mike Zimmer ont pour but de poursuivre leur marche en avant. Les Vikings du Minnesota ont les armes nécessaires pour se qualifier pour les playoffs, de plus la franchise du Minnesota possède probablement la meilleure défense de la NFC avec les Rams de Los Angles et les Eagles de Philadelphie.
Avec un seul véritable rival dans leur division, si les Vikings ne parviennent pas à atteindre les playoffs cela serait catastrophique. D’ailleurs, tout autre qu’une apparition au Super Bowl serait une déception pour Minnesota.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *