Previews 2018 – AFC North

L’AFC North est une division à deux visages. D’un côté, les Pittsburgh Steelers qui sont probablement l’équipe la plus proche des New England Patriots, et de l’autre les Cleveland Browns qui sortent d’une saison historique avec un bilan de 0 victoire et 16 défaites. Les Baltimore Ravens et Cincinnati Bengals peuvent vaciller d’un côté à l’autre, même s’il est difficile d’imaginer les Bengals gêner l’équipe de Tom Brady, et personne ne devrait rejoindre les Browns de 2017 et les Lions de 2008 avec un blanc dans la case victoire.

Cette division est très souvent intéressante, en tout cas ces dernières années. Entre les Steelers qui décrochent la division lors de Noël face aux Ravens en 2016, ou les Bengals qui éliminent ces mêmes Ravens de la course aux playoffs avec une victoire à la dernière seconde en 2017, il y a toujours de quoi se mettre sous la dent.

Le’Veon Bell qui n’est toujours pas de retour chez les Steelers. Joe Flacco sous pression suite à l’arrivée de Lamar Jackson via la Draft. Du renfort chez les Bengals. Et une nouvelle ère* à Cleveland (Hue “1-31” Jackson est toujours là). La saison 2018 s’annonce encore une fois alléchante.

 

La saison 2017 était décevante pour les Ravens, mais malgré une saison horrible de Joe Flacco, ils étaient à une action d’une place en playoffs. Comme quoi, la NFL ne se joue à rien, surtout en AFC. L’explosion du RB Alex Collins, ainsi qu’une défense dominante – comme souvent à Baltimore – étaient les points positifs d’une année à oublier pour la plupart.

Sur les 5 dernières saisons avec John Harbaugh, une seule saison s’est terminée en playoffs (2014). Une nouvelle année sans atteindre la postseason pourrait annoncer la fin de son ère. Le GM Ozzie Newsome a lui déjà annoncé son départ suite à la saison.

Avec un de ses derniers choix de Draft, il a donc décidé de sélectionner Lamar Jackson. Vainqueur du Heisman Trophy (meilleur joueur de la saison NCAA) en 2016, le QB a reçu de nombreuses critiques venues de certains “experts” qui demandaient à le voir passer au poste de WR, un poste auquel il n’a jamais joué de sa vie. En tout cas, même s’il ne devrait pas jouer en 2018, il aura tôt ou tard la chance de prouver aux Ravens qu’ils ont fait le bon choix. Et si Joe Flacco n’élève pas son niveau abyssal depuis son extension en 2013, Lamar pourrait se voir aux commandes rapidement.

Bilan 2017
Total:
9-7 Domicile: 5-3 Conference: 7-5 Division: 3-3

Classements stats 2017

Offseason 2018
 – Arrivées:
 WR John Brown, WR Michael Crabtree, QB Robert Griffin III, WR Willie Snead.
 – Départs: OL Luke Bowanko, WR Michael Campanaro, T Austin Howard, C Ryan Jensen, WR Jeremy Maclin, WR Mike Wallace, TE Benjamin Watson, S Lardarius Webb, RB Terrance West, RB Danny Woodhead.
 – Draft: Hayden Hurst (TE), Lamar Jackson (QB), Orlando Brown (OT), Mark Andrews (TE), Anthony Averett (CB), Kenny Young (LB), Jaleel Scott (WR), Jordan Lasley (WR), DeShon Elliott (DB), Greg Senat (OT), Bradley Bozeman (C), Zach Sieler (DE).

-> Nos notes sur la Draft des Ravens ici. <-

Depth Chart
-> Site des Baltimore Ravens <-

Coaching staff
Head Coach: 
John Harbaugh (Onzième saison, 94-66). Bilan en carrière: 94-66
Coordinateur Offensif: Marty Mornhinweg
Coordinateur Défensif: Don Martindale
Coordinateur Special Teams: Jerry Rosburg

Joueurs à suivre
 – Joueurs stars: Joe Flacco (QB #5), Robert Griffin III (QB #3), Ronnie Stanley (OT #79), Marshal Yanda (OG #73), Michael Crabtree (WR #15), C.J. Mosley (LB #57), Terrell Suggs (OLB #55), Jimmy Smith (CB #22), Eric Weddle (S #32), Justin Tucker (K #9).
 – Breakout players:
Chris Moore (WR).
Matthew Judon
(OLB).

Point fort: Le secondary. Jimmy Smith est de retour de blessure, et il est suspendu 4 matchs. Mais il devrait faire beaucoup de bien à un groupe qui a mené la ligue avec 22 INTs en 2017. De plus, Tavon Young est lui aussi de retour après avoir manqué la saison suite à une blessure au genou. Le duo de Safeties Eric Weddle et Tony Jefferson est toujours présent, ainsi que le jeune Marlon Humphrey qui va s’aligner comme CB1 en l’absence de Smith.

Point faible: Joe Flacco. Comment faire confiance à Joe Flacco en 2018 ? Depuis son extension de contrat en 2013, les Ravens ont un bilan de 41-41, il est le dernier QB en Yards Per Attempt (YPA), TD Rate, ratio TD:INT, et avant-dernier en passer rating. Et aucun QB n’a touché plus de $ que lui. Elite.

Calendrier 2018

Le match à suivre: 
Week 4 @ Steelers. Probablement le match le plus difficile de leur première partie de saison, le déplacement à Pittsburgh est l’occasion de marquer un gros coup et de s’annoncer comme un réel prétendant au titre de la division. Mais dernièrement, les Ravens ont eu du mal à finir leurs adversaires dans les gros matchs.

Ce à quoi s’attendre: 
Avec un calendrier qui commence plutôt doucement, les Ravens auront l’opportunité de se mettre en bonne position pour débuter la saison en force et viser les playoffs jusqu’au bout de l’année. Avec une défense solide, une bonne special teams menée par un Kicker exceptionnel en Justin Tucker, un jeu de course qui devrait être de nouveau effectif avec une ligne offensive solide renforcée par le retour de Yanda, les Ravens ont les armes pour viser la postseason. L’énigme reste Joe Flacco. Le corps de WR a été renforcé, et le TE Hayden Hurst devrait aussi être une cible de qualité pour le QB. S’il parvient à élever son niveau, poussé par la présence de Lamar Jackson peut-être, les Ravens pourraient créer la surprise en 2018.

 

 

On prend les mêmes, et on recommence. Marvin Lewis est de retour pour sa 16e saison avec les Bengals, malgré une année bien triste pour son équipe, une année qui annonçait clairement la fin de son ère. Mais il n’a pas été viré, et il est possible qu’il vise à élargir son record historique d’un bilan de 0 victoire et 7 défaites en playoffs.

L’attaque était un désastre en 2017, surtout à cause d’une ligne offensive qui a perdu deux titulaires en Andrew Whitworth et Kevin Zeitler. Résultat, pas de jeu de course, et de la pression constante sur Andy Dalton qui avait peu de cibles avec Eifert de nouveau blessé, et une saison blanche pour le rookie John Ross.

Du côté défensif, difficile pour les Bengals d’arrêter le jeu au sol, mais le secondary a fait un très beau travail dans les airs, notamment grâce à un William Jackson III monstrueux dont trop peu de personnes parlent. Le CB est clairement l’un des meilleurs joueurs à son poste, et tout comme A.J. Green ou Geno Atkins, il semble que jouer à Cincinnati les pénalise.

La ligne offensive a été renforcée, et John Ross semble éclore, donc l’attaque devrait beaucoup plus intéressante. Le départ d’Iloka fut une grosse surprise, et le sulfureux Vontaze Burfict est suspendu 4 matchs, mais la défense devrait une nouvelle fois être solide sous Marvin Lewis.

Bilan 2017
Total:
7-9 Domicile: 4-4 Conference: 6-6 Division: 3-3

Classements stats 2017

Offseason 2018
 – Arrivées:
QB Matt Barkley, MLB Preston Brown, OL Bobby Hart, LT Cordy Glenn.
 – Départs: C Russell Bodine, RB Jeremy Hill, S George Iloka, CB Adam Jones, QB AJ McCarron, LB Kevin Minter, RB Cedric Peerman, DT Pat Sims, OL Andre Smith, DE Chris Smith, OT Eric Winston.
 – Draft: Billy Price (C), Jessie Bates (S), Sam Hubbard (DE), Malik Jefferson (LB), Mark Walton (RB), Davontae Harris (CB), Andrew Brown (DT), Darrius Phillips (CB), Logan Woodside (QB), Rod Taylor (OG), Auden Tate (WR).

-> Nos notes sur la Draft des Bengals ici. <-

Depth Chart
-> Site des Cincinnati Bengals <-

Coaching staff
Head Coach: 
Marvin Lewis (Seizième saison, 125-112-3). Bilan en carrière: 125-112-23
Coordinateur Offensif: Bill Lazor
Coordinateur Défensif: Teryl Austin
Coordinateur Special Teams: Darrin Simmons

Joueurs à suivre
 – Joueurs stars: Andy Dalton (QB #14), A.J. Green (WR #18), Tyler Eifert (TE #85), Geno Atkins (DT #97), Carlos Dunlap (DE #96), Vontaze Burfict (LB #55), William Jackson III (CB #22).
 – Breakout players: xxx
Joe Mixon (RB).
Andrew Billings (NT).

Point fort: La ligne défensive. Geno Atkins est un des meilleurs DT de la ligue, et le jeune Andrew Billings devrait l’aider à former un duo redoutable après un début de carrière compliqué suite à une blessure lors de sa saison rookie en 2016. Sur les côtés Carlos Dunlap reste une valeur sûre, et le rookie Carl Lawson a ébloui lors de saison rookie en 2017. S’ajoutent à ce groupe le jeune Jordan Willis sélectionné au 3e tour l’année dernière, et le rookie Sam Hubbard. Beaucoup de potentiel pour cette ligne qui devrait poser des problèmes aux adversaires.

Point faible: La ligne offensive. L’arrivée de Cordy Glenn via trade, et de Billy Price via la Draft devraient aider, mais la ligne reste faible sur le papier, surtout à l’intérieur avec les Guards. De plus, le rookie a du potentiel, mais il doit encore prouver qu’il est capable de protéger son QB pendant un match entier.

Calendrier 2018

Le match à suivre: 
Week 2 vs Ravens. Seul match en primetime pour les Bengals, cette réception de Baltimore pour le TNF. Pas vraiment un match alléchant sur le papier, mais clairement important pour la course à la Wild Card AFC entre deux prétendants.

Ce à quoi s’attendre: 
Il y a un beau potentiel pour cette équipe. Joe Mixon pourrait être un RB spécial, et John Ross a montré durant la pré-saison qu’il avait bien les capacités pour performer en NFL, surtout opposé à un WR du calibre d’A.J. Green. Andy Dalton n’est pas exceptionnel, mais il reste un QB solide, qui a d’ailleurs aussi bien performé que Carson Wentz statistiquement durant une grande partie de la saison 2017. Si Tyler Eifert reste enfin en bonne santé, l’attaque devrait faire un grand pas en avant. Et avec une défense solide menée par Atkins et Jackson, les Bengals pourraient créer la surprise en allant chercher une place en Wild Card.

 

 

Que dire de cette saison 2017 ? Un désastre. Mais Hue Jackson est toujours vivant, on ne sait pas pourquoi par contre. Avoir un bilan de 1-31 n’est visiblement pas assez pour que le nouveau GM John Dorsey décide de trouver un nouveau Head Coach. Mais Todd Haley est venu en provenance de Pittsburgh pour prendre la place de Coordinateur Offensif qui était gérée par Hue.

L’effectif a été largement remanié, surtout au poste de QB avec les arrivées de Tyrod Taylor via trade et de Baker Mayfield avec le 1er choix de la Draft. Visiblement Mayfield ne devrait pas voir le terrain cette saison, sauf désastre avec Tyrod. Mais le QB qui a pu emmener les Buffalo Bills en playoffs après une absence de 17 ans ne devrait pas avoir tant de mal à supporter la pression. De plus, il a probablement de meilleures armes à Cleveland, même si Shady McCoy va certainement lui manquer.

Bilan 2017
Total:
0-16 Domicile: 0-8 Conference: 0-12 Division: 0-6

Classements stats 2017

Offseason 2018
 – Arrivées:
CB T.J. Carrie, TE Darren Fells, CB E.J. Gaines, RT Chris Hubbard, RB Carlos Hyde, WR Jeff Janis, LB Mychal Kendricks, WR Jarvis Landry, CB Terrance Mitchell, S Damarious Randall, T Greg Robinson, DE Chris Smith, QB Drew Stanton, QB Tyrod Taylor.
 – Départs: RB Isaiah Crowell, WR Corey Coleman, QB Kevin Hogan, QB Cody Kessler, QB DeShone Kizer, OL Marcus Martin, CB Jason McCourty, DT Danny Shelton, LT Joe Thomas, CB B.W. Webb.
 – Draft: Baker Mayfield (QB), Denzel Ward (CB), Austin Corbett (OL), Nick Chubb (RB), Chad Thomas (DL), Antonio Callaway (WR), Genard Avery (LB), Damion Ratley (WR), Simeon Thomas (DB).

-> Nos notes sur la Draft des Browns ici. <-

Depth Chart
-> Site des Cleveland Browns <-

Coaching staff
Head Coach: 
Hue Jackson (Troisième saison, 1-31). Bilan en carrière: 9-39
Coordinateur Offensif: Todd Haley
Coordinateur Défensif: Gregg Williams
Coordinateur Special Teams: Amos Jones

Joueurs à suivre
 – Joueurs stars: Tyrod Taylor (QB #5), Baker Mayfield (QB #6), Joel Bitonio (OG #75), Kevin Zeitler (OG #70), Josh Gordon (WR #12), Jarvis Landry (WR #80), Myles Garrett (DE #95), Jamie Collins (LB #51).
 – Breakout players: xxx
David Njoku (TE).
Larry Ogunjobi (DT).

Point fort: Les quarterbacks. Oui, le poste de QB est une force pour Cleveland. Tyrod Taylor est un bon QB, trop sous-estimé parce qu’il n’amasse pas les stats comme d’autres. Mais il ne perd pas la balle souvent, et sa capacité à garder des actions “en vie” est très bonne. Avec une OL de qualité, et plusieurs cibles comme Gordon, Landry ou Njoku, Tyrod devrait en surprendre plus d’un.
Et derrière lui se tient Baker Mayfield, meilleur QB de la Draft pour beaucoup, de par son très bon niveau en NCAA.

Point faible: Le coaching. Hue Jackson et sa gestion assez désastreuse est toujours là, tout comme Greg Williams, le coordinateur défensif. Rajoutons à cela un Haley assez explosif qui a quitté un environnement très différent à Pittsburgh et sa culture de la gagne. Le trio pourrait très bien retenir un effectif qui est clairement talentueux pour une équipe qui sort d’une saison sans victoire. Il suffit de voir les épisodes d’Hard Knocks de cet été pour voir qu’il y a déjà des étincelles. Et Hue pourrait en faire les frais.

Calendrier 2018

Le match à suivre: 
Week 1 vs Steelers. Les Cleveland Browns ont l’opportunité de marquer un gros coup dès le premier match de leur saison. En effet, Le’Veon Bell ne devrait pas jouer, et les Steelers pourraient se faire surprendre. Même s’il est difficile d’imaginer ce scénario, Cleveland doit y croire s’ils veulent montrer qu’ils ont tourné la page.

Ce à quoi s’attendre: 
Il est facile d’imaginer les Browns éviter un nouveau bilan négatif. L’effectif est de qualité à plusieurs postes, notamment au plus important – quarterbacks. Si Haley trouve un moyen d’utiliser Jarvis Landry d’une manière à rentabiliser son contrat, c’est-à-dire plus de yards par réception pour commencer, le corps de WR pourrait faire très peur. Espérons tout de même que les problèmes de Josh Gordon soient derrière lui, car il est clairement un WR très spécial lorsqu’il est au top de sa forme. Et il ne faut pas oublier le rookie Antonio Callaway qui pourrait être un steak après avoir chuté suite à des questions sur son comportement.
Le groupe de RB est aussi intéressant avec Carlos Hyde, le rookie Nick Chubb et Duke Johnson qui est très bon dans les airs. De plus, le jeune TE David Njoku devrait exploser cette année, et avec une belle ligne offensive, Cleveland ne devrait pas avoir de mal à marquer beaucoup de points.
Myles Garrett et le rookie Denzel Ward vont tenter de mener une défense qui a des belles armes pour gêner les attaques adverses.
Mais le coaching pourrait coûter des matchs à cette équipe, et un nouveau bilan négatif dans une division compliquée n’est pas impossible.

 

 

Pour ce qui devrait certainement être la dernière saison de Le’Veon Bell à Pittsburgh (s’il décide de jouer), les Steelers n’ont pas le droit à l’erreur. Le “siège” de Mike Tomlin continue de chauffer après un nouvel échec en playoffs, tandis que Big Ben ne rajeunit pas. Ses multiples mentions de la retraite ont d’ailleurs poussé la franchise à sélectionner le QB Mason Rudolph au 3e tour de la Draft.

La saison 2017 n’était pas mauvaise, comme le montre le bilan de 13-3. Mais une nouvelle défaite face aux Patriots leur a coûté l’avantage du terrain, et les a certainement perturbé avant de jouer les Jaguars. En effet, ils pensaient sûrement déjà à prendre leur revanche, et se sont fait surprendre contre une équipe que personne ne voyait atteindre la finale de conférence.

Alors que l’attaque dans les airs était une nouvelle fois excellente, la défense a malheureusement lâché après la blessure tragique de Ryan Shazier. Lors des cinq derniers matchs, les Steelers ont encaissé au moins 100 yards à la course quatre fois. Et il est inutile de rappeler ce que l’attaque de Blake Bortles leur a fait en playoffs.

La rencontre au Week 15 face aux Patriots devrait donc être cruciale pour la route vers le Super Bowl.

Bilan 2017
Total:
13-3 Domicile: 6-2 Conference: 10-2 Division: 6-0

Classements stats 2017

Offseason 2018
 – Arrivées:
S Nat Berhe, LB Jon Bostic, S Morgan Burnett.
 – Départs: WR Martavis Bryant, CB William Gay, RT Chris Hubbard, S Mike Mitchell, OLB Arthur Moats, LB Sean Spence.
 – Draft: Terrell Edmunds (S), James Washington (WR), Mason Rudolph (QB), Chukwuma Okorafor (OL), Marcus Allen (S), Jaylen Samuels (RB), Joshua Frazier (DT).

-> Nos notes sur la Draft des Steelers ici. <-

Depth Chart
-> Site des Pittsburgh Steelers <-

Coaching staff
Head Coach: 
Mike Tomlin (Douzième saison, 116-60). Bilan en carrière: 116-60
Coordinateur Offensif: Randy Fichtner
Coordinateur Défensif: Keith Butler
Coordinateur Special Teams: Danny Smith

Joueurs à suivre
 – Joueurs stars: Ben Roethlisberger (QB #7), Le’Veon Bell (RB #26), Antonio Brown (WR #84), JuJu Smith-Schuster (WR #19), Cameron Heyward (DE #97), Ryan Shazier (LB #50), Joe Haden (CB #23), Chris Boswell (K #9).
 – Breakout players: xxx
James Conner (RB).
Javon Hargrave (NT).

Point fort: Le jeu aérien. Antonio Brown est probablement le meilleur WR de la ligue, JuJu Smith-Schuster est un joueur extrêmement explosif, le rookie James Washington a fait beaucoup de dégâts en NCAA, et Jesse James est une cible fiable. Big Ben devrait une nouvelle fois s’amuser avec toutes ces armes.

Point faible: Les linebackers. T.J. Watt a montré de belles choses lors de sa saison rookie, mais il va devoir être excellent toute l’année pour maintenir un pass rush de qualité avec Cam Heyward. Car le secondary a été renforcé, mais il pose toujours question.
La perte de Shazier n’a pas été réparée, avec une seule arrivée, celle de Bostic. Bud Dupree n’a pas performé comme un ancien 1er tour de Draft, et les Steelers ont pris une chance en utilisant son option pour une 5e année de contrat.

Calendrier 2018

Le match à suivre: 
Week 15 vs Steelers. Ce match sera crucial pour la course au Super Bowl en AFC. Il devrait décider l’avantage du terrain, et donc où se jouera le match lors des playoffs. En espérant pour les Steelers que Le’Veon sera de retour d’ici là, car Pittsburgh n’a jamais eu le luxe d’utiliser ses 3 joueurs stars lors d’un match entier face aux Patriots.

Ce à quoi s’attendre: 
La saison des Steelers devrait être extrêmement intéressante. Défensivement, l’équipe devrait être mieux équipée pour faire face à l’absence de Shazier suite à blessure soudaine en fin d’année 2017. Le secondary s’est vu renforcé, et si Joe Haden et Artie Burns arrivent à passer un cap, il y aura des joueurs de qualité sur toutes les lignes de cette escouade.
Offensivement, l’absence de Le’Veon pourrait faire mal, mais le jeune James Conner a montré de belles choses derrière une ligne offensive de qualité. La qualité du jeu de passe lui facilite aussi la tâche. La perte de Martavis Bryant s’est vu remplacée par le rookie James Washington, et JuJu devrait faire encore plus de mal aux défenses avec une nouvelle année d’expérience.
Si les Steelers arrivent enfin à battre les Patriots, la voie vers le Super Bowl devrait être royale. Mais ils devront aussi éviter les défaites dans des matchs faciles comme en 2017 face aux Bears.

Vick

Co-fondateur FirstDown

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *