Décompte jusqu’au NFL Kickoff – Les meilleurs joueurs de l’histoire par numéro – #71

Chaque jour jusqu’au début de la saison de NFL, nous vous proposons de revenir sur les meilleurs joueurs de l’histoire de la NFL ayant porté un numéro particulier. Ce numéro correspondra à chaque fois au nombre de jours restants avant le match Philadelphia Eagles – Atlanta Falcons le 7 septembre au Lincoln Financial Field. Aujourd’hui le numéro 71.

Attention, l’ordre d’apparition dans la liste ne vaut pas comme classement entre les joueurs.

Fred Dean

Fred Dean est resté dans les mémoires de deux franchises, toutes les deux californiennes, et toutes les deux symboles de deux parties distinctes de sa carrière.

En 11 ans de carrière, le defensive end restera ainsi d’abord 7 ans avec les Chargers avant d’être échangé en 1981 alors qu’il avait demandé une revalorisation salariale. Il fera ses bagages ainsi pour quelques centaines de kilomètres et arrivera à San Francisco avec déjà une nomination All-Pro sous la ceinture l’année précédente.

Il ne tardera pas à avoir un impact important puisque la même année, les 49ers gagneront le Super Bowl. L’ancien joueur de Louisiana Tech gagnera un autre trophée Lombardi en 1984, mais sera plus un joueur de rotation qu’un véritable titulaire à ce moment-là.

Fred Dean aura du attendre près de 20 ans, mais il est finalement entré au Hall of Fame en 2008.

Draft : 2ème tour – 33ème choix en 1975 par les San Diego Chargers

Équipes :

  • San Diego Chargers (1975–1981)
  • San Francisco 49ers (1981–1985)

Accolades :

  • 2× Super Bowl champion (XVI, XIX)
  • 4× Pro Bowl (1979–1981, 1983)
  • 2× First-team All-Pro (1980, 1981)
  • Hall of Famer (2008)

Stats :

  • 28 sacks*

Les sacks ne furent comptabilisés en tant que statistique individuelle par la NFL qu’à partir de 1982

George Connor

Image result for george connor nfl

L’une des légendes de la NFL de l’après-guerre, George Connor ne joua jamais pour l’équipe qui l’avait sélectionné en 1946, les New York Giants. L’ancien de l’US Navy décida ainsi de passer deux saisons supplémentaires avec l’université de Notre Dame, où il gagnera notamment deux championnats universitaires en 1946 et 1947 en tant que tackle défensif.

Connor, qui arrivé en NFL, jouera plutôt linebacker, a la particularité d’avoir obtenu plus de nominations All-Pro dans sa carrière que de nominations au Pro Bowl. Il jouera pendant 8 saisons avec les Chicago Bears, sous les ordres du légendaire fondateur de la franchise, George Halas, head coach de son équipe à trois reprises, et donc notamment entre 1946 et 1955.

C’est une blessure au genou qui l’obligera finalement à prendre sa retraite assez tôt dans sa carrière. Il entrera au Hall of Fame 20 ans plus tard, en 1975 et sera reconnu à sa juste valeur comme l’un des premiers linebackers réellement mobiles sur le terrain.

Draft : 1er tour – 5ème choix en 1946 par les New York Giants

Équipes

  • Chicago Bears (1948–1955)

Accolades

  • 4× Pro Bowl (1950–1953)
  • 5× First-team All-Pro (1950–1953, 1955)
  • NFL 1940s All-Decade Team
  • Hall of Famer (1975)

Stats

  • 7 interceptions
Walter Jones
Image result for walter jones seahawks
(Crédits : Getty Images)

Avec Cortez Kennedy, Steve Largent, et même Russell Wilson, Walter Jones fait partie du Mont Rushmore des plus grands Seahawks de l’histoire de la franchise. Sélectionné en 1997, à la sixième place par Seattle, Jones aura une carrière de 13 ans où il accumulera les Pro Bowls et les nominations en tant que All-Pro ou Second-Team All-Pro.

Accompagné de Steve Hutchinson à sa droite, le tackle gauche sera l’un des éléments-clés de la saison de MVP du running back Shaun Alexander en 2005. Lors de la même saison, les Seahawks atteindront le Super Bowl XL contre les Steelers, mais ne parviendront pas à remporter le premier trophée Lombardi de leur histoire.

Après être apparu dans l’équipe des années 2000 de la NFL, Walter Jones sera élu au Hall of Fame dès sa première année d’éligibilité en 2014.

Draft : 1er tour – 6ème choix en 1997 par les Seattle Seahawks

Équipes

  • Seattle Seahawks (1997–2009)

Accolades

  • 9× Pro Bowl (1999, 2001–2008)
  • 4× First-team All-Pro (2001, 2004, 2005, 2007)
  • 2× Second-team All-Pro (2006, 2008)
  • NFL 2000s All-Decade Team
  • Hall of Famer (2014)
Alex Karras
Image result for alex karras lions
(Crédits : AP)

Le seul joueur de cette liste à ne pas figurer au Hall of Fame, Alex Karras fut pourtant un joueur proéminent pour les Detroit Lions pendant plus d’une décennie.

Sorti de l’université d’Iowa en 1958, le tackle défensif formera ainsi avec Roger Brown une superbe ligne défensive qui malheureusement ne connaîtra jamais le succès en playoffs.

Karras ne joua ainsi qu’un seul match de playoffs, un match qui s’avérera être le dernier de sa carrière en 1970 contre les Dallas Cowboys et une défaite 5-0.

Alex Karras était un joueur au caractère sulfureux en-dehors du terrain, suspendu notamment une saison en 1963 pour des paris illégaux, et des liens avec la pègre de Detroit. Durant sa suspension il reviendra à une de ses passions, le catch.

Les Américains connaissent bien Karras également pour sa carrière d’acteur après sa carrière de joueur puisqu’il sera à l’affiche de pas moins de 17 films entre 1968 et 1998, dont Blazing Saddles de Mel Brooks ou bien Victor, Victoria de Blake Edwards.

Draft : 1er tour – 10ème choix en 1958 par les Detroit Lions

Équipes

  • Detroit Lions (1958–1970)

Accolades

  • 4× Pro Bowl (1960–1962, 1965)
  • 4× First-team All-Pro (1960–1962, 1965) // 5× Second-team All-Pro (1964, 1966–1969)
  • NFL 1960s All-Decade team

Stats

  • N/A*

Les sacks ne furent comptabilisés en tant que statistique individuelle par la NFL qu’à partir de 1982

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *