Décompte jusqu’au NFL Kickoff – Les meilleurs joueurs de l’histoire par numéro – #76

Chaque jour jusqu’au début de la saison de NFL, nous vous proposons de revenir sur les meilleurs joueurs de l’histoire de la NFL ayant porté un numéro particulier. Ce numéro correspondra à chaque fois au nombre de jours restants avant le match Philadelphia Eagles – Atlanta Falcons le 7 septembre au Lincoln Financial Field. Aujourd’hui le numéro 76.

Attention, l’ordre d’apparition dans la liste ne vaut pas comme classement entre les joueurs.

Orlando Pace
Image result for orlando pace
(Crédits : Nick Latham – Getty Images)

Depuis la première draft de l’histoire de la NFL en 1936, seulement 6 linemen offensifs ont été sélectionnés comme premier choix. Parmi eux figure donc Orlando Pace, qui en 1997 devient le premier tackle offensive depuis Ron Yary en 1968, à entendre donc son nom appelé en premier.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’ancien joueur d’Ohio State a depuis largement justifié cette décision. Il fut ainsi membre du “Greatest Show on Turf”, l’attaque des Rams à la fin des années 1990 avec notamment Kurt Warner et Marshall Faulk.

En 13 années de carrière, Pace ne quittera St. Louis que pour sa dernière saison, en partant à Chicago pour 2009. Et il ne dut attendre qu’un an d’éligibilité pour entrer au Hall of Fame.

Draft : 1er tour – 1er choix en 1997 par les St. Louis Rams

Équipes :

  • St. Louis Rams (1997–2008)
  • Chicago Bears (2009)

Accolades :

  • Super Bowl champion (XXXIV)
  • 7× Pro Bowl (1999–2005)
  • 3× First-team All-Pro (1999, 2001, 2003) // Second-team All-Pro (2000)
  • NFL 2000s All-Decade Team
  • Hall of Famer (2016)

 

Bob “The Boomer” Brown

Véritable légende des Nebraska Cornhuskers où son numéro 64 est retiré, Bob Brown est arrivé en NFL comme l’un des linemen offensifs les plus intrigants de l’époque. En atteste le chèque de 100 000 dollars faits pour sa signature par les Eagles, une somme alors astronomique.

Mais “The Boomer” ne restera finalement que cinq saisons à Philadelphie, puisqu’il demandera à être échangé en 1968. Les Eagles sont d’accord et l’envoient alors aux Los Angeles Rams. Deux ans plus tard, Brown restera en Californie mais sera échangé aux Oakland, il fera alors partie d’une ligne offensive qui compte pas moins de 5 futurs Hall of Famers (Ron Mix, Gene Upshaw, Art Shell, Jim Otto, et donc Bob Brown en 2004).

Draft : 1er tour – 2ème choix en 1964 par les Philadelphia Eagles

Équipes

  • Philadelphia Eagles (1964–1968)
  • Los Angeles Rams (1969–1970)
  • Oakland Raiders (1971–1973)

Accolades

  • 6× Pro Bowl (1965, 1966, 1968–1971)
  • 5× First-team All-Pro (1965, 1966, 1968–1970) // 4× Second-team All-Pro (1964, 1967, 1971, 1972)
  • NFL 1960s All-Decade Team
  • Hall of Famer (2004)
Lou Creekmur
(Crédits : AP)

Dix saisons auront suffi à Creekmur pour accumuler plus de trois titres NFL avec les Detroit Lions. Le tackle qui joua aussi guard fut en réalité sélectionné à la draft deux ans avant ses débuts professionnels par les Eagles, puisqu’il décida de continuer à jouer pour son université, William & Mary.

Si Creekmur aura également amassé les honneurs individuels durant sa carrière avec les Lions, il aura tout de même du attendre  2004 et 32 ans d’éligibilité avant de pouvoir entrer au Hall of Fame, un record à l’époque. Record qui sera battu cette année par Jerry Kramer, un ancien lineman des Packers qui aura attendu pas loin de 45 ans.

Lou Creekmur qui est mort en 2009 est souvent cité par les journalistes de Detroit dans leur meilleure équipe des Lions de tous les temps.

Les médecins ont décelé post-mortem des symptômes d’encéphalopathie traumatique chronique ou ETC (CTE en Anglais), alors que Creekmur avait connu une régression cognitive pendant plus de 30 ans.

Draft : 26ème tour – 243ème choix en 1948 par les Philadelphia Eagles

Équipes

  • Detroit Lions (1950-1959)

Accolades

  • 3× NFL champion (1952, 1953, 1957)
  • 8× Pro Bowl (1950–1957)
  • 7× First-team All-Pro (1951–1957)
  • Hall of Famer (1996)
Lou Groza

Avant Justin Tucker, avant Stephen Gostkowski, avant Adam Vinatieri, et avant Morten Andersen, le premier kicker moderne fut Lou Groza. C’est en effet celui que l’on surnommait “l’Orteil” (“The Toe”) pour ses capacités de kicker qui modernisa réellement la position aux débuts de la NFL.

Après seulement un an à l’université d’Ohio State, Groza s’engagea dans l’armée américaine pendant la Seconde Guerre Mondiale et fut envoyé sur le front Pacifique en tant qu’assistant médical.

Là-bas il reçut une offre de son ancien coach universitaire, Paul Brown, pour venir jouer dans sa nouvelle équipe, les Cleveland Browns. Groza rejoint donc à nouveau l’Ohio à la fin de la guerre et intégra les Browns principalement en tant que kicker les deux premières années avant d’également devenir tackle offensif.

Avec Cleveland, il gagna 4 championnats AAFC, une ligue précédant la NFL, avant de devenir champion NFL à nouveau 4 fois avec la même équipe dans les années 1950 puis en 1964.

En 1974, le Hall of Fame reconnut la carrière de Lou Groza alors qu’il occupait depuis sa retraite un rôle de second père avec les recrues des Browns.

Il meurt en 2000 à 76 ans.

Draft : Undrafted en 1946

Équipes

  • Cleveland Browns (1946–1959, 1961–1967)

Accolades

  • 4× NFL champion (1950, 1954, 1955, 1964)
  • 9× Pro Bowl (1950–1957–1959)
  • 4× First-team All-Pro (1952–1955) // 2× Second-team All-Pro (1956, 1957)
  • NFL 1950s All-Decade Team
  • NFL 75th Anniversary All-Time Team
  • Hall of Famer (1974)

Stats

  • Field goals : 234/405 (57,8%)
Marion Motley
Image result for marion motley
(Crédits : NFL Films)

Jouant à la même période que Lou Groza avec les Cleveland Browns, Marion Motley porta le numéro 76 avant ce dernier qui le reprit lors de sa deuxième carrière avec Cleveland à partir de 1961.

Marion Motley fut l’une des premières stars africaines-américaines du football professionnel. Il raconta après sa carrière qu’il connut beaucoup de discriminations et d’agressions raciales lorsqu’il jouait, de la part surtout des supporters et des joueurs adverses.

Mais ceux-ci apprirent à respecter Motley pour ses accomplissements sur le terrain puisqu’il mena notamment la NFL à la course en 1950, dans une ligue où la passe était alors quasiment inexistante.

En 1994, Motley fut inclus dans l’équipe du 75ème anniversaire de la NFL, 26 ans après son introduction au Hall of Fame.

Draft : Undrafted en 1946

Équipes

  • Cleveland Browns (1946–1953)
  • Pittsburgh Steelers (1955)

Accolades

  • NFL champion (1950)
  • NFL rushing yards leader (1950)
  • Pro Bowl (1950)
  • 2× First-team All-Pro (1948, 1950)
  • NFL 75th Anniversary All-Time Team
  • NFL 1940s All-Decade Team
  • Hall of Famer (1968)

Stats

  • 4 670 yards à la course
  • 31 TDs à la course

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *