Décompte jusqu’au NFL Kickoff – Les meilleurs joueurs de l’histoire par numéro – #82

Chaque jour jusqu’au début de la saison de NFL, nous vous proposons de revenir sur les meilleurs joueurs de l’histoire de la NFL ayant porté un numéro particulier. Ce numéro correspondra à chaque fois au nombre de jours restants avant le match Philadelphia Eagles – Atlanta Falcons le 7 septembre au Lincoln Financial Field. Aujourd’hui le numéro 82.

Attention, l’ordre d’apparition dans la liste ne vaut pas comme classement entre les joueurs.

Raymond Berry
(Crédits : NFL Photos – Associated Press)

Malgré un physique peu avantageux pour un joueur de football américain (l’une de ses jambes était notamment plus courte que l’autre), Raymond Berry a réussi à devenir l’un des meilleurs receveurs de l’histoire de la NFL à force de travail et de détermination.

Car Berry ne fut pas l’un des premiers choix lorsqu’il fut drafté en 1954 par les Baltimore Colts, il était même l’un des derniers. Pourtant ça ne l’empêcha pas de former avec Johnny Unitas l’un des duos QB-WR les plus prolifiques de l’histoire du sport au moment de sa retraite.

Connu pour sa constance mais également pour sa science du tracé, Raymond Berry était également un receveur sûr puisqu’en 13 années de carrière, il n’effectua qu’un seul fumble.

Pour tous ces accomplissements, il rentra évidemment à Canton rapidement après sa carrière, en 1973.

Draft : 20ème tour – 232ème choix en 1954 par les Baltimore Colts

Équipes :

  • Baltimore Colts (1955–1967)

Accolades :

  • 2× NFL champion (1958, 1959)
  • 6× Pro Bowl (1958–1961, 1963, 1964)
  • 4× First-team All-Pro (1957–1960) // 2× Second-team All-Pro (1961, 1965)
  • 3× NFL receiving yards leader (1957, 1959, 1960)
  • 3× NFL receptions leader (1958–1960)
  • 2× NFL receiving touchdowns leader (1958, 1959)
  • NFL 75th Anniversary All-Time Team
  • NFL 1950s All-Decade Team
  • Hall of Famer (1973)

Stats :

  • 9 275 yards de réception
  • 68 TDs

 

John Stallworth
(Crédits : AP Photo – Raul Demolina)

Au moment de sa retraite, John Stallworth possédait quasiment tous les records de réception de l’histoire de la franchise des Steelers. Et même s’ils furent depuis dépassés, le receveur reste une légende à Pittsburgh.

Il fut notamment l’un des membres proéminents de l’équipe qui gagna 4 Super Bowls entre les saisons 1974 et 1979.

Draft : 4ème tour – 82ème choix en 1974 par les Pittsburgh Steelers

Équipes

  • Pittsburgh Steelers (1974-1987)

Accolades

  • 4× Super Bowl champion (IX, X, XIII, XIV)
  • 3× Pro Bowl (1979, 1982, 1984)
  • AP First-Team All-Pro (1979)
  • PFW NFL Comeback Player of the Year (1984)
  • Hall of Famer (2002)

Stats

  • 8 723 yards de réception
  • 63 TDs
Ozzie Newsome
(Crédits : Rick Stewart – Getty Images)

Aujourd’hui Ozzie Newsome est plus connu pour son rôle en tant que GM des Baltimore Ravens que pour sa carrière de Cleveland Brown. Pourtant, Newsome fut l’un des TEs les plus redoutés de l’histoire de la NFL.

Joueur complet, l’ancien joueur d’Alabama, pouvait tant à la fois bloquer que recevoir.

Pour ses mérites en tant que joueur, il fut donc élu au Hall of Fame en 1999. Il ne fait aucun doute cela dit qu’il aurait atteint ce graal en tant que GM dans quelques années s’il n’y était pas déjà présent en tant que joueur.

Car avec les Cleveland Browns, puis avec les Baltimore Ravens une fois le déménagement effectué en 1996, Ozzie Newsome fut un GM remarquable qui gagna deux Super Bowls.

Il prendra une retraite bien méritée l’an prochain.

Draft : 1er tour – 23ème choix en 1978 par les Cleveland Browns

Équipes

En tant que joueur :

  • Cleveland Browns (1978–1990)

En tant que GM :

  • Cleveland Browns (1991–1995)
  • Baltimore Ravens (1996–present)

Accolades

En tant que joueur :

  • 3× Pro Bowl (1981, 1984, 1985)
  • 2× First-team All-Pro (1979, 1984)
  • 4× Second-team All-Pro (1980, 1981, 1983, 1985)
  • NFL 1980s All-Decade Team
  • Hall of Famer (1999)

En tant que GM :

  • 2× Super Bowl champion (XXXV, XLVII)

Stats

  • 7 980 yards de réception
  • 47 TDs
Jason Witten
(Crédits : Ronald Martinez – Getty Images)

Arrivé lors d’une des pires phases de l’histoire des Cowboys avec 3 saisons consécutives à 5-11, Jason Witten participera rapidement au retournement de situation pour la franchise qui reviendra en playoffs dès 2003.

Cependant il faudra attendre 2009 pour voir les Cowboys et Jason Witten enfin gagner un match de playoffs, contre les rivaux éternels de Philadelphie.

Jason Witten émergea au sein de l’équipe des Cowboys au même moment que Tony Romo, et il n’est donc pas très surprenant de voir les deux prendre leur retraite à un an d’intervalle. Et à l’instar de son QB, Jason Witten rejoindra directement les studios de télévision en tant que commentateur après sa carrière de joueur. Alors que Romo fait ses armes sur CBS, Witten lui sera sur Fox Sports dès septembre 2018.

Même s’il n’a jamais connu le succès ultime de gagner un Super Bowl, le TE demeurera tout de même dans le cœur des fans des Cowboys comme l’un des meilleurs joueurs de leur illustre histoire.

Et si sa candidature au Hall of Fame ne fera pas l’unanimité dans quelques années, il existe tout de même une forte probabilité pour que Jason Witten en fasse partie.

Draft : 3ème tour – 69ème choix en 2003 par les Dallas Cowboys

Équipes

  • Dallas Cowboys (2003-2017)

Accolades

  • 11× Pro Bowl (2004–2010, 2012–2014, 2017)
  • 2× First-team All-Pro (2007, 2010) // 2× Second-team All-Pro (2008, 2012)
  • Walter Payton NFL Man of the Year (2012)

Stats

  • 12 448 yards de réception
  • 68 TDs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *