Colts – Dwight Freeney raccroche les crampons définitivement

(Crédits : Al Messerschmidt – Getty Images) Le DE Dwight Freeney avec les Indianapolis Colts

Dwight Freeney, l’un des meilleurs spécialistes du pass rush de sa génération, va prendre sa retraite aujourd’hui avec effet immédiat. L’ancien joueur de l’université de Syracuse va signer un contrat d’un jour avec la franchise qui l’avait drafté, les Indianapolis Colts.

Avec 125,5 sacks au compteur, Freeney prend sa retraite en finissant 17ème au classement total des sacks en carrière, devant un certain Robert Mathis (19ème), son compère de toujours avec Indianapolis.

Drafté au 1er tour, à la 11ème position en 2002 par Bill Polian, Freeney n’avait pas tardé à faire parler sa puissance avec un total hallucinant de 51 sacks lors de ses quatre premières saisons.

Il remporta le seul Super Bowl de sa carrière avec les Colts en 2007 face aux Chicago Bears.

2012 fut sa dernière saison avec les Colts. Ryan Grigson le GM de l’époque avait en effet décidé de ne pas retenir cette légende de la franchise.

Il continua ainsi sa carrière dans un rôle plus limité avec San Diego en 2013 et 2014 puis avec Arizona en 2015. Durant cette saison il posta d’ailleurs 8 sacks à l’âge de 35 ans.

Avec Atlanta en 2016 il connut la désillusion du Super Bowl LI. En 2017 pour sa dernière saison il signa avec Detroit, puis Seattle et posta 3 sacks.

Dwight Freeney raccroche donc les crampons avec des stats impressionnantes qui pourraient bien lui permettre d’obtenir la tant convoitée veste dorée de Hall of Famer à Canton, dans l’Ohio. On se souviendra notamment de son geste fétiche : une toupie qu’il maîtrisait à la perfection.

  • 332 plaquages
  • 125,5 sacks
  • 7 fois Pro Bowler
  • 3 fois 1st Team All-Pro, 1 fois 2nd Team All-Pro
  • Leader de la NFL en sacks (saison 2004)
  • Vainqueur du Super Bowl (XLI)

Il n’y a plus qu’à attendre désormais que le numéro 93 soit définitivement retiré par la franchise de l’Indiana. Le nom de Dwight Freeney devrait également bientôt apparaître dans le Ring of Honor du Lucas Oil Stadium.

Robin Legrand

Rédacteur spécialisé dans l'AFC South.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *